Autres journaux :


samedi 24 septembre 2016 à 07:57

Conseil départemental (Saône-et-Loire)

Droite et gauche divisées sur l’importance des aides aux investissements



Le soutien aux projets des communes et des intercommunalités décidé par le conseil départemental dans le cadre d’un appel à projets, a vu l’opposition souligner la maigre importance de l’enveloppe.

 

Le temps des présentations et c’est Claudette Brunet-Lechenault qui la première s’interrogea : «Comment avec 5,5 millions du département vous pouvez générer 64 millions d’euros de travaux. Il serait bien que les règles soient connues avant le dépôt des dossiers».

 

Pour lire la quite, cliquez sur :

 

 http://www.creusot-infos.com/news/vie-locale/le-creusot/conseil-departemental-droite-et-gauche-divisees-sur-l-importance-des-aides-aux-investissements.html

 

 

 

con-24-09-16

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Conseil départemental (Saône-et-Loire)”

  1. Globul dit :

    Qu’il est difficile, pour les élus de «gauche» d’assumer les baisses des dotations de l’Etat et son désengagement dans bon nombre de ses compétences qu’il «délègue» désormais aux régions ou aux départements, sans pour autant les financer comme il le devrait…
    Ce constat, tant décrié par ces mêmes élus sous le précédent quinquennat, est aujourd’hui passé sous silence par eux-mêmes.
    Ils se font discrets et se permettent même de donner des leçons de gestion !
    Et pourtant…
    Le «Président qui se voulait normal» nous a matraqués fiscalement les premières années de son mandat, tant et si bien qu’il a plombé les intentions d’investissement économique et le peu de croissance dont nous aurions pu bénéficier à l’image des pays européens environnants.
    Aujourd’hui (dixit HOLLANDE : «si la situation le permet…»), le Monarque Président envisage de saupoudrer quelque peu le pays de ses bonnes grâces pécunières pour obtenir quelques faveurs électorales.
    Ne nous laissons pas berner et abuser !