Autres journaux :



lundi 17 octobre 2016 à 16:54

Deux poids-lourds accidentés sur la RCEA en début d’après-midi (Montceau-les-Mines)

Un exercice pour tester le protocole inter-services DIR, police et pompiers



 

 

Il est quatorze heures sur la Route Centre Europe Atlantique à hauteur du point routier 33 sur la commune de Montceau-les-Mines.

 

 

Un poids lourd vient d’en percuter un autre, un chauffeur est blessé. Aussitôt, un témoin de l’accident, en l’occurrence le chef de district à Mâcon, Julien Senaillet, donne l’alerte. De son portable il appel son PC à Moulins qui répercute au commissariat de police à Montceau-les-Mines. Le processus est enclenché. DIR, pompiers et police se rendent sur les lieux.

 

 

 

« Nous avons profité de la réfection de la chaussée pour mettre ne place cet exercice » expliquait Julien Senaillet. En effet, l’accident fictif a pu se dérouler sur une portion fermée à la circulation, dans le sens Saint-Vallier/Mon

 

ceau-les-Mines, sans gêne pour les usagers de la route.

 

 

Cette mise en situation consistait avant tout à valider le protocole inter-services signé en juin dernier, concernant essentiellement le balisage d’une zone accidentée. De tester la coordination et la réactivité des différents services.

 

 

 

 

Le balisage, un point essentiel à toute intervention

 

 

 

Il a fallu pas moins de vingt-cinq minutes pour apercevoir un premier gyrophare, celui de la police et arriver sur les lieux. Le commandant Berthelon, à la tête de ses hommes s’est voulu rassurant : « Nous savions que c’était un exercice et comme il y avait d’autres priorités… Mais en temps normal, nous arrivons sur les lieux en moins de dix minutes.

 

 

 

Parce que, un accident sur la RCEA (un vrai) devient la priorité ». A leur tour, les sapeurs-pompiers, une ambulance et un fourgon ainsi qu’un véhicule de signalement, prirent position avec deux missions, s’enquérir de l’état de santé du blessé et baliser la zone. Intervient ensuite la DIR pour assurer un balisage dans les règles. En somme, le premier arrivé a pour mission de baliser avant que la DIR, au final prenne tout en main, alors que la police assure, quant à elle, la sécurisation des pompiers et gère la circulation. « Et d’engager une procédure accident, c’est-à-dire entendre les témoins, les blessés pour savoir ce qu’il s’est passé » rappelait le commandant Berthelon.

 

 

 

Il faut savoir également, qu’en cas d’accident, si vous composez le 17 sur la zone police, l’appel arrivera directement au commissariat à Montceau-les-Mines. En zone gendarmerie, à partir de Ciry-le-Noble, par exemple, vous tomberez en communication avec Mâcon.

 

 

 

Le protocole a donc été testé, plutôt avec succès. « Nous ferons un retour d’expérience d’ici un mois » assurait Julien Senaillet qui pourra s’appuyer sur les images de la vidéo.

 

 

rn-17101616

 

rn-1710162

 

 

rn-1710163

 

rn-1710164

 

rn-1710165

 

rn-1710166

 

rn-1710167

 

rn-1710168

 

 

rn-1710169

 

rn-17101610

 

 

rn-17101611

 

rn-17101612

 

rn-17101613

 

rn-17101614

 

rn-17101615

 

 

 

 

rn-17101617 rn-17101618

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer