Autres journaux :


mardi 7 février 2017 à 05:32

Agriculture – Le nouveau président des jeunes agriculteurs 71 est de Ciry-le-Noble

Joffrey Beaudot, de la race des présidents





Le grand public connaît-il notre métier ? Voilà une question que se posent les jeunes agriculteurs de Saône-et-Loire car il faut bien l’admettre, le métier a bien changé. « Ici, dans l’étable, il y a trois caméras, je peux donc surveiller les animaux de ma chambre ou même de mon smartphone » raconte l’air presque amusé Joffrey Beaudot, le nouveau président du syndicat des jeunes agriculteurs 71, sous le regard attendrissant de son chat venu vérifier que tout allait bien.

 

 

A 26 ans, « enfin pas tout à fait, ce sera en avril », il est né avec les nouvelles technologies et « ça nous fait gagner du temps » même si, ajoute-t-il, « il faut toujours se retrousser les manches quand il est l’heure, notamment, de leur donner à manger ».

 

Joffrey Beaudot est jeune, toujours célibataire et s’est installé à Ciry-le-Noble en 2015. « J’ai repris une exploitation d’une personne qui partait à la retraite et avec mes parents à Saint-Romain-Sous-Gourdon, nous formons le gaec de Vauzelle. Après le collège, il entre au lycée agricole à Roanne, obtient son BTS, fait une licence pro à Bourges dans la gestion des risques et devient donc chef d’entreprise, « car gérer une exploitation, c’est gérer une entreprise » souligne-t-il. « Nous, les jeunes agriculteurs avons besoin aujourd’hui d’une grande connaissance technique, sans doute davantage qu’ailleurs ».

 

Proche du président national, Jérémy Decerle

 

Cette mutation du métier d’agriculteur, non seulement elle existe mais elle a besoin d’être défendue. Joffrey Beaudot en est donc le nouveau dépositaire de la ligne de conduite mise en place au niveau national par le président Jérémy Decerle de Chevagny-sur-Guye, à quelques kilomètres de là. « Nous sommes du même canton » précise Joffrey Beaudot. « C’est motivant de travailler avec lui, ça fait avancer les choses ». Une accointance qui donne des ailes pour promouvoir l’agriculture avec un effet miroir vis-à-vis des autres départements « qui nous regardent de plus près ».

 

 

Joffrey Beaudot (il est de la famille à Denis Beaudot à Saint-Vallier) a succédé à Damien Lemière, qui après un an de mandat, a renoncé pour raisons personnelles. « Je suis président pour un an, après on verra ». Un an pour porter les idées des trois cents adhérents des JA 71 qui ont moins de trente-cinq ans. Il lui faut désormais concilier à la fois le travail au gaec et revêtir le costume de président. « C’est beaucoup de temps et juste une question d’organisation » assure-t-il son portable à la main et les bottes dans la boue. Car déjà il pense à l’assemblée générale du syndicat le 24 mars à Blanzy… Quant au chat, il patientera encore quelques minutes que son maître en finisse avec ses autres congénères à quatre pattes.

 

 

Jean Bernard

 

 

jeoffrey beaudot 0702173

 

 

jeoffrey beaudot 0702172

 

 

 

 

jeoffrey beaudot 0702174

 

jeoffrey beaudot 0702175

 

jeoffrey beaudot 0702176

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer