Autres journaux :


lundi 20 février 2017 à 06:40

Mémorial départemental des morts pour la France, Algérie, Tunisie (Blanzy)

Les adhérents préparent la cérémonie du 19 mars 1962



Jeudi, les adhérents de l’association du Mémorial départemental des morts pour la France, Algérie, Tunisie étaient réunis à la Maison des sociétés sous la houlette de Robert Létang, président départemental. L’objectif était de préparer la cérémonie du 19 mars. 

 

 

Hervé Mazurek, maire de Blanzy était représenté par Roger Montel, son adjoint. Ainsi, ce 19 mars prochain commémorera le 55e anniversaire du cessez-le-feu. La cérémonie se déroulera bien évidemment au Mémorial départemental. Le rassemblement est prévu à 8h30 sur le parking des Alouettes et la cérémonie débutera à 10h.
Et comme le précise M. Létang, cette 55e cérémonie doit marquer les esprits. « C’est bien le jour et l’endroit pour rendre un hommage solennel, face aux noms gravés des 206 morts pour la France, en Algérie, Maroc ou Tunisie » ajoutera-t-il.

 

Il s’agit pour ces adhérents de montrer leur détermination, comme ils l’ont toujours fait. Et de préconiser de « ne pas se faire remarquer par une faible représentation ». En 2016, on recensait 500 personnes et 50 drapeaux, rappelle le président.

 

Le mot d’ordre de cette cérémonie passe par les responsables de comités qui doivent montrer l’exemple et mobiliser leurs adhérents, leurs adhérentes, leurs porte-drapeaux et même les enfants et petits-enfants.

 

M. Létang leur martèle d’inviter aussi les élus, avec leur écharpe. Appel également aux associations combattantes des communes concernées, des comités de liaison, les associations, les enseignants, les élèves, les jeunes… En gros, le plus de citoyens possible…

 

Concrétement, la cérémonie commençant à 10h, les participants sont invités à arriver vers 8h30 et les services d’ordre et la DIRCE prendront des mesures pour la circulation, le stationnement etc.

 

Concernant la sécurité sur le parking du stade des Alouettes, il est demandé qu’aucune voiture, ni personnes ne circulent sur la voie publique, ni sur la bretelle de sortie de la voie express. Un appel est lancé à tous les responsables de comités car cela sera à eux de rappeler ces consignes et de rester vigilants.
Le matériel à prévoir se limite à la sonorisation et l’estrade pour les différents intervenants, en plus du matériel de traçage. L’établissement des branchements électriques revient aux municipalités.

 

 

Un second point a été abordé. Point qui est plutôt une question protocolaire. Il s’agit du placement des autorités, des pompiers, de la batterie-fanfare, de la levée des couleurs, du dépôt des 7 ou 8 gerbes de fleurs et la lecture des deux messages. A savoir ceux de l’association et du représentant de l’Etat.

 

Suivra l’appel des 206 noms des morts pour la France, en Algérie, Maroc ou Tunisie. La cérémonie se terminera par les sonneries d’usage. 

 

 

memoire 1902172

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer