Autres journaux :


dimanche 7 mai 2017 à 06:36

Election Miss Saône-et-Loire le 27 mai 2017 à Montceau-les-Mines

Mathilde Bicho, un dessein tout tracé



 

 

 

La date approche. Le 27 mai 2017 au soir, à l’Embarcadère à Montceau-les-Mines, sera élue Miss Saône-et-Loire. Elles sont quatorze à prétendre au titre dont cinq du Bassin minier. Et plus le jour J arrive à grands pas, plus Mathilde Bicho a hâte d’y être même si elle appréhende quelque peu de se retrouver face au public. Des premiers pas qui en appelleront peut-être d’autres…

 

Nous avons tous en tête cet instant fatidique où, après un suspens intenable, le souffle court, des mains moites et un cœur qui bat à cent à l’heure, l’annonce du nom de la gagnante va d’un seul coup propulser l’heureuse élue dans un autre monde. Miss Saône-et-Loire, Miss Bourgogne et Miss…

 

 

Mathilde Bicho se lance donc dans l’aventure de l’élection Miss Saône-et-Loire sans véritablement de repères. Bien sûr de regarder devant sa télé le couronnement de Miss France lui a permis de se faire une idée, sauf que le 27 mai prochain, la Valloirienne va passer de l’écran à la réalité sur la scène de l’Embarcadère. C’est elle qu’on va regarder, c’est sur elle que se poseront des centaines de regards. Mathilde espérait, un jour, franchir le pas, alors sa famille, ses amis lui ont apporté ce soutien nécessaire reléguant sa timidité en arrière-plan. « Je n’étais pas sereine, j’avais même un peu peur » avoue-t-elle à l’heure de passer les sélections. « Aujourd’hui je suis plus stressée par le bac que l’élection Miss Saône-et-Loire » ajoute la jeune fille de 18 ans qui a bien ciblé ses priorités.

 

Mathilde, la taille mannequin

 

Un bac puis des études à Dijon dans un premier temps et, à l’avenir, dessiner des robes, de belles robes longues et devenir styliste. Dès qu’elle peut, Mathilde Bicho croque des modèles. Sur des feuilles, ses cahiers, partout on retrouve son coup de crayon. La mode, la mode, la mode quitte même à embrasser le mannequinat. «Miss Saône-et-Loire pourrait m’ouvrir des portes » estime-t-elle. Dans ses yeux bleu gris, une étincelle a jailli, celle de son ambition que rien, apparemment, ne pourra arrêter.

 

 

Dans cette élection de Miss Saônet-et-Loire, Mathilde Bicho y voit un grand dessein humain, celui de partager une histoire  entre filles. « Entre nous (toutes les candidates), nous échangeons sur messenger, y compris Naomie, Miss Bourgogne. D’ailleurs nous allons toutes nous retrouver le 13 mai pour un déjeuner ». Avec ou sans robes de soirée ?

 

Jean Bernard

 

 

 

mathilde 0705177

 

 

mathilde 0705172

 

 

mathilde 0705173

 

 

mathilde 0705174

 

 

mathilde 0705175

 

mathilde 0705176

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer