Autres journaux :



jeudi 18 mai 2017 à 06:01

Il fabrique des savons « made in Blanzy » (48 photos pour vivre étape par étape la fabrication)

Michel Montmaron, un artiste à multiples facettes




 

 

 

On le connaissait en qualité d’artiste-peintre incontesté, mais un peu moins – et même pas du tout – en savonnier ! En effet, Michel Montmaron « Mic Mont » de son nom de peintre, s’est également lancé dans la fabrication de savons saponifiés à froid.

 

 

 

 

Plus que discret, le Blanzynois force l’admiration, tant par son talent que par sa gentillesse. Une espèce en voie de disparition…qui considère qu’il ne fait rien d’extraordinaire et que nul n’est besoin de se mettre en lumière pour exercer ses passions.

 

 

Bref ! Votre humble serviteur a tout de même réussi à pénétrer dans l’antre de l’artiste et en une heure, il a obtenu des explications claires et précises, tout au long de la naissance de ce savon odorant et possédant plein de qualités cosmétiques.

 

 

Tout d’abord, Michel m’explique que la saponisation à froid est la méthode la plus simple pour réaliser ces savons artisanaux. Il faut savoir que le savon est le produit d’une réaction chimique entre une matière grasse (huile végétale, matière grasse animale…) et une base forte (la soude par exemple). De la soude !!!! Hum…Pour un peeling décapant ?

 

 

Attention ! La fabrication commence… Michel fait l’inventaire des produits utilisés : huile d’olive, huile de baies de laurier (une huile précieuse qui vaut 100 euros le litre…en France car il est difficile d’extraire le noyau de la baie celui-ci étant très toxique), huile de coco (végétaline) et de la soude (produit très corrosif à manipuler avec précaution). Des calculs précis sont opérés car les quantités ne sont pas dues au hasard.

 

 

Le four est maintenant chauffé à 40°. Les ingrédients, comme pour la mayonnaise, doivent tous être à la même température. On enfourne donc les trois huiles, mais pas la soude pour l’instant. Elle le sera 15 mn après. La mise en température durera en tout 25mn.

 

 

 

savon 18051748

 

Pendant ce temps, j’en profite pour demander au savonnier où se procurer les différents composants du savon. « L’huile d’olive, le coco et la soude sont achetés en grande surface et je commande l’huile de baies de laurier à une société allemande qui commande elle-même en…Tunisie, car les prix y sont compétitifs » précise M. Montmaron.

 

Une fois réchauffées, les huiles sont mélangées et versées dans un robot ménager. Comme pour la soupe ! Elles montent en émulsion, puis l’homme ajoute la soude (attention aux projections) et c’est reparti pour un tour de malaxage. Le mélange, d’un beau vert, dégage une délicieuse odeur…

 

Mais il ne s’agit pas de se laisser griser par les effluves : il faut rapidement verser le mélange dans un moule en silicone, car celui-ci se solidifie à vitesse grand V !
Michel place ensuite le moule dans un coffret isolant (pour garder la chaleur le plus longtemps possible) en l’envoie se reposer 24h. Non sans avoir placé auparavant un petit couvercle sur la préparation « pour éviter qu’elle ne gonfle comme un cake et qu’elle ne se fende ».

 

La curieuse que je suis me pousse à demander plus d’explications. Michel Montmaron précise que le mélange va monter en température, puis il va refroidir durant une vingtaine d’heures.

 

Et ce n’est que le lendemain que le savonnier peut procéder au démoulage. « A ce stade de la fabrication, le savon est toujours très caustique et il faut impérativement le manipuler avec des gants » prévient-t-il. Poursuivant : « la réaction chimique s’opère entre les acides gras des huiles et soude. Ce qui explique la montée en température dans le moule… ».

 

Le savon est maintenant démoulé. Il pèse 600 grammes et peut être découpé en 2, 3 ou quatre morceaux. Ou même rester en bloc entier. Ceux-ci sont découpées à l’aide d’une « guillotine », puis sont expédiées « en cure » durant quatre semaines pour permettre à la soude de travailler les huiles et au savon de sécher. Ce sont des savons surgras, qui vont apporter une grande douceur et des propriétés nourrissantes et adoucissantes au produit.

 

Mais avant de les envoyer en cure, les savons sont estampillés « Le véritable savon de Blanzy, Mic Mont » à l’aide de tampons.

 

Dans la production de Michel, on trouve plusieurs espèces de savons : le savon des Gueules Noires, celui au calendula, au savon d’Alep, le savon Patchouli et l’artiste est en train d’expérimenter le savon au Whisky ! A la vôtre !!!

 

A noter que le savon orange au calendula est fabriqué avec les fleurs du calendula de Michel Montmaron, qui trône dans son jardin.

 

 

Pour fabriquer l’huile de calendula, il fait macérer durant un mois les fleurs séchées dans l’huile de coco fractionnée par un procédé naturel pour n’en garder que les acides gras essentiels. Puis, le mélange est pressé avec du matériel fait maison (une ancienne cartouche de silicone) et filtré. Cette huile fait des miracles pour tous les problèmes cutanés (piqûres, brûlures, démangeaisons, coupures).

 

 

 

Le conditionnement est également maison puisque l’emballage et les étiquettes sont fabriqués avec une imprimante laser. Un homme-orchestre ce Michel, on vous dit !
Et puis, dans le laboratoire de Michel Montmaron, on découvre un grand coffret contenant pas moins de 88 huiles essentielles. S’aidant d’une quantité impressionnante d’ouvrages de botanique et d’histoire des plantes, il concocte moult préparations qui nous évitent la médicamentation traditionnelle (pour le mal de dos, les coups…). Petite précision : les savons et produits de Michel Montmaron ne sont destinés qu’à sa famille et à son usage personnel.

 

 

Au final, quel bon moment passé dans ce laboratoire où, cerise sur le gâteau, on peut aussi admirer les toiles de Mic Mont le peintre…A voir absolument !

 

 

 

ND

 

 

 

savon 1805172

 

 

savon 1805173

 

 

savon 1805174

 

 

savon 1805175

 

 

savon 1805176

 

 

savon 1805177

 

 

savon 1805178

 

 

savon 1805179

 

 

savon 18051710

 

 

savon 18051711

 

 

savon 18051712

 

 

savon 18051713

 

 

savon 18051714

 

 

savon 18051715

 

 

savon 18051716

 

 

savon 18051717

 

 

savon 18051718

 

 

savon 18051719

 

 

savon 18051720

 

 

savon 18051721

 

savon 18051722

 

 

savon 18051723

 

 

savon 18051724

 

 

savon 18051725

 

 

savon 18051726

 

savon 18051727

 

 

savon 18051728

 

 

savon 18051729

 

 

savon 18051730

 

 

savon 18051731

 

 

savon 18051732

 

 

savon 18051733

 

 

savon 18051734

 

 

savon 18051735

 

 

savon 18051736

 

 

savon 18051737

 

 

savon 18051738

 

 

savon 18051739

 

 

savon 18051740

 

savon 18051741

 

 

savon 18051742

 

savon 18051743

 

 

savon 18051744

 

savon 18051745

 

 

savon 18051746

 

 

savon 18051747

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer