Autres journaux :



jeudi 20 juillet 2017 à 06:39

L’angioplastie à Chalon-sur-Saône (Santé)

Les parlementaires du Nord Saône-et-Loire seront reçus par Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé



 

 

 

 

 

Communiqué : 

 

 

« L’angioplastie à Chalon-sur-Saône : les parlementaires du Nord Saône-et-Loire seront reçus par Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, le vendredi 28 juillet au ministère

L’implantation de l’angioplastie au Centre Hospitalier de Chalon-sur-Saône est indispensable pour la qualité des soins prodigués aux patients de tout le nord du département.

Un seul site d’angioplastie en Saône-et-Loire, à Mâcon depuis janvier 2012, dessert à peine 200 000 habitants du fait de la proximité des sites d’angioplastie de Bourg-en-Bresse et Villefranche-sur-Saône. Concernant le territoire Nord de la Saône-et-Loire – 350 000 habitants avec Chalon-sur-Saône pour site pivot –, le « besoin exceptionnel » a été reconnu par un arrêté de l’Agence Régionale de Santé Bourgogne Franche-Comté en juillet 2016, avant que l’ARS elle-même ne le rejette le 31 mai 2017. Depuis de longs mois, un désaccord profond et inexplicable s’est installé entre les Centres hospitaliers de Dijon, Mâcon et Chalon-sur-Saône.

 

Cette situation n’est pas satisfaisante pour l’équilibre territorial de l’organisation de la santé publique. Ne pas installer l’angioplastie au CH de Chalon serait pérenniser l’injustice de ce déséquilibre territorial et organiser la désertification médicale de tout le Nord de la Saône-et-Loire en cardiologie, avec en outre le risque du départ des cardiologues hospitaliers chalonnais compétents en angioplastie.

 

 

L’urgence de la réalisation de ce projet se mesure par la perte de chance cardiologique et de survie pour toutes les situations coronariennes aiguës qui peuvent aboutir à l’infarctus du myocarde. Dans ces cas graves, même les moyens de transport les plus rapides ne rattrapent pas les minutes perdues, facteur de mortalité. Il s’agit donc bien d’un sujet vital pour tous nos concitoyens du nord de la Saône-et-Loire.

 

Nous défendrons le projet d’angioplastie à Chalon-sur-Saône auprès de Madame le Ministre de la Santé, le vendredi 28 juillet, afin qu’elle dispose de tous les éléments permettant de juger de la réalité de la situation. »

 

Les Parlementaires de Saône-et-Loire :

 

Les Députés Cécile Untermaier, Raphaël Gauvain et Rémy Rebeyrotte
Les Sénateurs Marie Mercier, Jean-Paul Emorine et Jérôme Durain

 

 

 

 

 

 

Photo d’archives

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer