Autres journaux :



lundi 11 septembre 2017 à 19:25

Rentrée 2017 (Enseignement – Social)

Manifestation, ce mardi 12 septemre, à l'appel de SUD EDUCATION BOURGOGNE



 

On nous prie d’insérer :

 

« Le syndicat SUD EDUCATION BOURGOGNE dénonce avec vigueur lors de cette rentrée de septembre les discours lénifiants et infantilisants entendus par les personnels dans beaucoup d’établissements du second degré en Saône et Loire et plus largement dans l’académie de Dijon.

 

En effet, certains chefs d’établissement ont cru habile -sur consigne du rectorat- de reprendre les « éléments de langage » de la conférence de presse du ministre de l’Education en serinant notamment les mots « confiance, exigence, bienveillance ». Résultat : ces longs monologues prononcés -parfois sans grande conviction- avec les mêmes mots, les mêmes consignes et les mêmes injonctions répétés à l’envi par les personnels de direction n’ont réussi qu’à susciter le désintérêt, la consternation voire le mécontentement !

 

A l’heure où les enseignants subissent des pressions de plus en plus fortes pour individualiser les aides auprès des élèves alors que les effectifs par classe ont rarement été aussi pléthoriques et les dédoublements de classe si peu nombreux, les personnels se voient servir un discours identique et formaté; peu importe l’établissement, sa taille ou les formations dispensées…

 

Cette façon de « communiquer » en dit long sur la considération portée par les plus hautes autorités de l’institution à l’égard des personnels.

 

Plutôt qu' »En marche » l’Education se doit d’être mise « au pas » ! semble-t-il…

 

Et ce, dans un contexte où les mauvais coups ont commencé à pleuvoir, qu’on en juge :

 

– suppressions de contrats aidés : en réalité, un vaste plan de licenciements; les personnels AED, CUI-CAE, AESH assurent pourtant des missions essentielles,

 

– l’autonomie des établissements est encore accentuée,

 

– salaires à nouveau gelés : le nouveau gouvernement annule les augmentations prévues du point d’indice,

 

– augmentation de 1,7% de la CSG; donc des baisses de salaire pour tous les personnels,

 

– rétablissement du jour de carence,

 

– statut de la Fonction Publique menacé…

 

 

Dans ce contexte, SUD EDUCATION BOURGOGNE, appelle tous les personnels à cesser le travail mardi 12 septembre 2017 et appelle à se joindre aux salariés- à partir de 14h30 à Chalon/Saône, Maison des syndicats- salariés, durement attaqués également avec la remise en cause du Code du travail par les ordonnances Macron qui faciliteront les licenciements au prétexte d’embaucher, vieilles revendications patronales !

 

 

Unis les salariés n’en seront que plus efficaces pour repousser les attaques frontales contre leurs droits et en conquérir de nouveaux.

 

 

L’ECOLE N’EST PAS UNE ENTREPRISE

 

L’EDUCATION N’EST PAS UNE MARCHANDISE »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer