Autres journaux :



jeudi 21 septembre 2017 à 05:03

Lundi 2 octobre, une journée départementale sur la fin de vie

Une question de société pour la Saône-et-Loire



 

On nous prie d’insérer :

 

A l’invitation de Monseigneur Benoît Rivière, les soignants, médecins, infirmiers, cadres de santé, aidessoignants, assistants sociaux, membres des associations d’accompagnement, directeurs d’EHPAD, élèves infirmiers, aumôniers, aidants, psychologues, membres du Service Evangélique des Malades dans les paroisses, tous les acteurs du monde de la santé sont conviés lundi 2 octobre à un Forum sur « Vivre l’accompagnement des personnes en fin de vie ».

 

Organisée à l’échelle du département par le diocèse d’Autun, cette journée rassemblera à Montceau à l’Embarcadère à partir de 14h30, l’ensemble des acteurs de la santé, professionnels et bénévoles, autour de Marie de Hennezel, du Docteur Olivier de Ladoucette et de Monseigneur Benoît Rivière. Plusieurs centaines de personnes sont déjà inscrites pour cette partie réservée aux professionnels.

 

A 18h30, une conférence sur le thème « Vieillir, c’est grandir » sera ouverte au grand public sans inscription.

 

Bien vieillir, c’est être bien dans sa tête, dans son corps, avec les autres et chez soi. Bien vieillir intéresse tout le monde ! Et cela s’apprend et s’accompagne.

 

Tous les établissements hospitaliers de Saône-et-Loire seront représentés. La fin de la vie est un temps de vie à part entière qui peut se vivre avec grande intensité et qui s’accompagne jusqu’au bout. En le vivant au quotidien, les participants à ce forum en mesurent également les difficultés : ils pourront donc partager leurs expériences.

 

Marie de Hennezel est psychologue, psychothérapeute et auteure, connue pour son engagement à l’amélioration des conditions de la fin de vie et pour ses ouvrages sur cette question. Depuis une dizaine d’années, elle contribue au changement de l’image du vieillir et du grand âge dans notre société. Originaire d’Autun, elle vient régulièrement présenter ses ouvrages et ses réflexions devant différents publics de tous âges.

 

Le docteur Olivier de Ladoucette est psychiatre et gériatre à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, chargé de cours à l’Université Paris V, président de la Fondation IFRAD pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer.

 

Le service diocésain de la pastorale de la santé est l’organisateur de cette journée. Il rassemble de nombreux services, structures et personnes, qui oeuvrent tout au long de l’année auprès des personnes malades, en fin de vie, âgées ou handicapées.

 

Le programme de la journée :

 

14h Accueil

 

14h30 Conférence introductive de Marie de Hennezel sur « Vivre l’accompagnement des personnes en fin de vie »

 

15h Huit ateliers au choix avec des témoins de Saône-et-Loire qui présentent leurs expériences :

 

1. La juste place de l’accompagnant

 

2. Le nécessaire travail en équipe et la relecture

 

3. Comment travailler entre différents acteurs : les relais

 

4. Comment et quand parler de la mort

 

5. Comment proposer un geste religieux : le sacrement des malades

 

6. Comment je suis touché : notre propre rapport à la mort et à la vie

 

7. Quelle place donner à la spiritualité

 

8. Les soignants sont dans le faire, mais comment être et rester dans la relation jusqu’au bout

 

16h30 débat avec la salle et les trois intervenants jusqu’à 17h30

 

18h30 conférence grand public à trois voix sur « Vieillir, c’est grandir »

 

Les professionnels sont conviés à s’inscrire auprès du Service diocésain de la Pastorale de la santé : 03 85 47 16 32 – 07 83 78 30 09 pastoralesante@adautun.fr

 

Participation libre aux frais

 

– La Pastorale de la santé dans le diocèse d’Autun

 

La Pastorale de la Santé a pour mission d’assurer une attention fraternelle et un soutien humain et spirituel auprès des personnes malades, handicapées ou à domicile. Pour cela, elle favorise la rencontre entre toutes les personnes concernées : aumôniers d’hôpitaux et de cliniques, professionnels de la santé, visiteurs à domicile,
groupes et mouvements de la santé.

 

Elle veut assurer l’appel, la formation et le soutien des acteurs de cette pastorale. Elle cherche à favoriser la rencontre et l’écoute réciproque entre le monde – avec ses questions importantes d’éthique – et l’Eglise dont le message est au service de la dignité de l’homme.

 

– En quelques chiffres :

 

32 aumôniers pour 54 établissements de santé en Saône-et-Loire : Centres Hospitaliers, hôpitaux locaux, Maisons de retraite et EHPAD publics et privés, Centres Hospitaliers Spécialisés (CHS), cliniques et maisons de convalescence. Pour le service évangélique des malades (SEM) : des équipes structurées existent dans 24 paroisses.

 

– Les responsables du Service diocésain de la Pastorale de la santé en Saône-et-Loire

 

Délégué diocésain pour la pastorale de la santé (DDPS) : Père René AUCOURT

 

L’Equipe Diocésaine de la Pastorale de la Santé est constituée de délégués des différentes composantes de la Pastorale de la Santé :

 

– Responsable Diocésaine des Aumôneries Hospitalières (RDAH) : Soeur Dirce MORO

 

– Pour la Pastorale des Personnes en situation de Handicap (PPH) : Mme Françoise LUC

 

– Pour le Service Evangélique des Malades (SEM) : Père Noël GAUTHERON

 

– Pour les Professionnels de la Santé : M. Georges TOMASI

 

– Pour l’Hospitalité diocésaine : M. René-Dominique CHRETIEN

 

Le service diocésain de la Pastorale de la santé est en lien privilégié avec des mouvements et des associations :

 

– Le mouvement de l’Action Catholique des Milieux Sanitaires et Sociaux

 

Contact: Mme Dominique GAUFFRE

 

Aumônier diocésain: Père Marcel Cortey

 

– Le mouvement Foi et Lumière

 

Contacts : Eric et Elisabeth SIGNORET et Isabelle GATEAU

 

– L’association Lourdes Cancer Espérance

 

Délégué diocésain : Jean DUCAROUGE

 

Délégué adjoint : Gilles BARBIER

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer