Autres journaux :



mardi 26 septembre 2017 à 08:42

Cédric Macron, ancien directeur du Centre de gestion de la fonction publique territoriale…..

... nouveau directeur général des services de la CUCM !



 

 

 

Ils étaient près d’une centaine ce lundi à la salle de l’EVA, afin de fêter le départ de Cédric Macron, qui quitte le centre de gestion de la fonction publique territoriale, pour devenir le nouveau directeur général des services de la CUCM.

 

Parmi les personnes présentes, Jérôme Durain, sénateur de Saône-et-Loire, Jean-Marc Frizot, président du centre de gestion, Gérald Gordat président délégué, et Mathieu Chartron le successeur de Cédric Macron.

 

Sur place également, les présidents du CDG, les élus y siégeant ainsi que les personnels, les maires de Saône-et-Loire, et les DGS et secrétaires de mairie etc.
M. Macron, était directeur général des services du centre de gestion depuis 5 ans. Saint-Cyrien, il est sorti major de sa promotion, déjà brillant… Auparavant, M. Macron avait été contrôleur de gestion des armées. Il a ensuite « basculé » dans la fonction publique territoriale (il était le numéro 2 de la CUCM). L’homme y est resté 3 ans, avant de repartir vers l’Insee en Bourgogne Franche-Comté.

 

Enfin, durant 5 ans donc, il s’est occupé des ressources humaines, du côté juridique des dossiers, de la gestion de carrière des agents territoriaux etc. A présent, il est devenu directeur général des services de la CUCM. Passant de la gestion de 50 salariés à 500. « Une belle promotion » dira Jean-Marc Frizot.
Et c’est à M. Gordat qu’est revenu l’honneur de parler de M. Macron. Le décrivant comme un homme complet, disponible, toujours en alerte. Le soir, le matin, le week-end… « Il a toujours la bonne information, le bon conseil. Bref ! Un vrai manager ! » dira-t-il. Concluant : « Il a réussi à faire du Macron avant l’heure… ».
Quant à Jérôme Durain, il qualifie Cédric Macron de « très jeune et très brillant ». Il a su faire face à toutes les situations et a vécu un moment de transition dans les années 2008-2014. Car le centre de gestion avait entrepris une mue…

 

 

« Cédric a également un sens politique très aiguisé et a toujours montré un très grand attachement au service public… » concluera le sénateur.

 

Pour sa part, Mathieu Chatron, qui remplacera M. Macron dès le 3 octobre, arrive de Sens et remarque qu’il a trouvé un centre de gestion bien tenu. Avant de souhaiter bon vent à son prédécesseur.

 

Enfin, Jean-Marc Frizot a excusé Hervé Mazurek empêché et remercié les syndicats qui étaient bel et bien présents ce soir. Il a également précisé qu’en attendant que M. Chatron prenne son poste, il a assuré l’intérim avec Nicole Clément et Gérald Gordat. Et qu’à ce moment-là, il s’est rendu compte du travail qu’abattait Cédric Macron.
Le président du centre de gestion a ensuite remercié ce dernier pour « ce qu’il a fait et pour ce qu’il est ». Et de rappeler qu’il est passé d’un CDG à un centre de ressources et d’expertise pour les communes et les EPCI (Ecoles privée des sciences informatiques) de Saône-et-Loire. Ajoutant : « Amenant en plus un service complet aux élus (« tous sous le même toit ») pour les carrières, assurances, médecine préventive, assistance juridique etc.

 

M. Frizot a énuméré ensuite les actions emblématiques imputables à Cédric Macron et la liste est longue ! A savoir, création d’un nouveau service de médecine préventive, d’un service qualité, de prévoyance, comptabilité analytique etc.

 

M. Macron est décrit tout au long de cette soirée comme un homme possédant une énorme capacité de travail, exemplaire et loyal. Quant à ses défauts, ils ne sont pas nombreux : il a le sens de la négociation, donc, il est radin ! Et c’est le principal intéressé qui le dit !

 

Il est aussi un homme pressé : bac avec une année d’avance et des échelons grimpés à la vitesse grand V.

 

Autres défauts, sportif, chasseur, mais avec talent. En fait, M. Frizot trouve, de façon très humoristique que Cédric est « trop ».

 

En tous cas, il lui a prédit, sans trop se tromper « une carrière brillante qui l’emmènera loin ». Au-delà de la CUCM…

 

Et pour finir, M. Frizot cite une phrase de Coluche : « Les portes de l’avenir sont ouvertes à ceux qui savent les pousser ! ». Livrant ensuite : « Pour toi Cédric, pas besoin de les pousser, elles s’ouvrent toutes seules ! ».

 

 

La cérémonie s’est terminée autour d’un superbe verre de l’amitié. Pour sa part, M. Macron a reçu un beau cadeau : des invitations à dîner chez Lameloise…

 

 

ND

 

 

 

gestion 2609172

 

 

gestion 2609173

 

 

gestion 2609174

 

 

gestion 2609175

 

 

gestion 2609176

 

 

gestion 2609177

 

 

gestion 2609178

 

 

gestion 2609179

 

 

gestion 26091710

 

 

gestion 26091711

 

 

gestion 26091712

 

 

gestion 26091713

 

 

gestion 26091714

 

gestion 26091715

 

 

gestion 26091716

 

 

gestion 26091717

 

 

gestion 26091718

 

gestion 26091719

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer