Autres journaux :



vendredi 27 octobre 2017 à 09:07

Tribunal

Pendant le délibéré, elle pleure, et lui la regarde, soucieux...



 

« Je ne vais pas plaider l’état de nécessité, mais ils vivent à deux avec moins de 1000 euros par mois, et on ne vit pas avec si peu, il faut remettre les pieds sur terre, ils ne mangent pas à leur faim. » On ne vit pas avec le RSA, c’est vrai, quand la fin du mois arrive, c’est la dèche totale. 

 

Pour lire la quite, cliquez sur : http://www.creusot-infos.com/news/faits-divers/au-creusot/pendant-le-delibere-elle-pleure-et-lui-la-regarde-soucieux.html

 

 

 

 

 

tribunal 2208172

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer