Autres journaux :



jeudi 21 décembre 2017 à 07:19

Fusion Montceau-Paray-le-Monial

Ils sont désormais les Papillons Blancs d’entre Saône-et-Loire



 

 

 

Ça y est ! C’est maintenant chose faite ! L’APEI de Paray-le-Monial et sa région vient de fusionner avec les Papillons Blancs du Bassin Minier. Un « mariage » qui s’est déroulé dans une grande sérénité, malgré la très lourde tâche que cette union a impliquée.

 

Les deux établissements regroupés s’appellent désormais « Les Papillons Blancs d’entre Saône-et-Loire ».

 

 

 

Genèse des deux établissements

 

 

Depuis leur création respective en 1958 et 1960, impulsée par les familles, et affiliées chacune au mouvement UNAPEI (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis), l’APEI de Paray-le-Monial et sa région et l’association Les Papillons Blancs du Bassin Minier, pour adultes et enfants inadaptés, n’ont eu de cesse d’apporter une réponse à l’accompagnement des personnes en situation de handicap, et de leur famille.

 

 

Respectivement en 2011 et 2012, les associations élaborent, co-construisent et rédigent leur projet associatif, basé sur des valeurs certaines. Fortes de leurs valeurs partagées, les deux associations envisagent fin 2016, de se rapprocher.

 

 

Un contexte économique et budgétaire contraint

 

 

Mais aussi l’évolution des politiques publiques amène les deux associations à envisager des modes d’organisation et de gestion repensés. De plus, à ceci s’ajoute un environnement réglementaire de plus en plus exigeant et un renforcement de la technicité a été nécessaire, pour répondre aux besoins.

 

 

Un projet de fusion-absorption

 

 

Au regard des activités complémentaires offertes par les deux associations, afin d’offrir un accompagnement complet sur l’ensemble du territoire aux bénéficiaires et leurs familles, elles conduisent un projet de fusion-absorption.

 

 

Elles y trouvent le renforcement de leur place en tant qu’acteur associatif et militant. Tout en ayant la volonté de pérenniser leur action pour continuer de promouvoir leurs valeurs. Et surtout, de toujours répondre à l’évolution des besoins des personnes en situation de handicap.

Ainsi, le projet de fusion a été réfléchi et rédigé ensemble. Un comité composé des bureaux des deux associations et de la direction générale à piloté ce projet, avec un accompagnement juridique.

 

 

Si le COPIL a rendu des comptes à chaque conseil d’administration, les présidents, leurs adjoints se sont également rencontrés régulièrement.

Mais au-delà de ce cadre de pilotage et de décision, il y a aussi des hommes, des femmes, des administrateurs bénévoles, engagés et animés par des valeurs communes.

 

 

Par ailleurs, les instances représentatives des personnels, qui ont été informés et consultés, ont donné un avis favorable à ce projet de fusion.

 

 

 

Signature du Traité de fusion

 

 

 

La signature du Traité de fusion a donc eu lieu ce jeudi 20 décembre, à Paray-le-Monial, validant ainsi la naissance des Papillons Blancs d’entre Saône-et-Loire.

 

 

Le programme de la journée a débuté vers 10h30, avec la visite de la blanchisserie du Prélong à Montceau. Et ce, en présence de Mme Moser-Moulaa, directrice de l’autonomie à l’ARS Bourgogne, Christine Buchon, directrice générale, Michel Baudin, président des Papillons Blancs de Paray-le-Monial, Jean-François Reniaud, président des Papillons blancs du Bassin Minier et Paul Nyounay, directeur des Esat de Paray et Montceau.

 

 

La directrice de l’autonomie de l’ARS a montré un grand intérêt lors de cette découverte du travail des personnes en situation de handicap.

 

 

Le groupe s’est ensuite rendu à la cuisine centrale des « Papillons Gourmands », où là aussi, la représentante de l’ARS s’est beaucoup renseignée sur l’établissement et son fonctionnement.

 

 

Après un déjeuner pris sur place, Luc Gâteau, le président de l’UNAPEI s’est joint au groupe qui a rejoint Paray-le-Monial pour une visite du FAM (Foyer d’accueil médicalisé) les Alizés et du foyer de vie Boréale. Là où s’est déroulée la cérémonie de la signature du Traité de fusion des deux associations.

 

 

A Paray, nous notions la présence sur place de Josiane Corneloup, députée de la 2e circonscription de Saône-et-Loire, du président départemental André Accary, de nombreux élus, des personnels des Papillons Blancs ainsi que des familles d’enfants et d’adultes accueillis aux Papillons Blancs d’entre Saône-et-Loire.

 

 

Les présidents des deux associations ont remercié tous les acteurs qui ont permis cette fusion.

 

 

« Cela nécessite une grande confiance, car l’une des difficultés était que chacun est attaché à son terroir. Mais nous avons prouvé que le mouvement parental, dont nous faisons partie est en capacité d’aborder son avenir sereinement » diront-ils. Ajoutant : « Et ce, au nom de la qualité, mais aussi au niveau des relations humaines et de la mutualisation des moyens… » dira Luc Gâteau. Qui souhaite également « porter le message au niveau national ».

 

 

Pour sa part, le président Accary s’est déclaré heureux de participer à cette signature du Traité de fusion. « Je suis cette histoire depuis de nombreuses années. Ce que vous avez fait, les salariés et les bénévoles, est formidable ». Ajoutant que cette mutualisation des moyens, c’est aussi pour être plus proches, car il y a des défis importants à relever.

 

 

« Et le département y est très sensible » livra M. Accary. Ce qui se traduit en moyens financiers supérieurs à ceux du niveau national.

 

 

« Nous sommes à vos côtés aujourd’hui, mais nous le serons aussi demain, car la fusion est une très bonne nouvelle pour le territoire. Les bénéficiaires seront encore mieux accompagnés… » précisa André Accary.

 

 

Quant à Mme Moser-Moulaa, elle s’est félicitée que la fusion se soit passée aussi bien et rapidement. Ce qui permettra aux deux associations de rassembler leurs forces pour les bénéficiaires et leurs familles. La représentante de l’ARS terminera en complimentant les professionnels et les résidents d’avoir saisi les enjeux d’une telle fusion.

 

 

Par ailleurs, Josiane Corneloup, a déclaré que l’ARS et le conseil départemental avaient vivement ressenti cette tendance à anticiper cette fusion. « Je remercie Mme Buchon, les salariés et les bénévoles car c’est un chantier de grande envergure, où il faut faire preuve de diplomatie et d’une volonté d’agir ».

 

 

Ajoutant : « Réunir près de 400 salariés, c’est une vraie puissance et l’occasion de mieux accompagner les enfants et les familles. De plus, je suis ravie que le siège social des Papillons Blancs entre Saône-et-Loire soit sur ma circonscription ».

 

 

Mme Corneloup a également précisé que depuis qu’elle a pris cette nouvelle fonction de députée, elle avait une vision plus large du domaine de la solidarité et du handicap.

 

 

Jean-François Reniaud et Michel Baudin, les deux présidents des Papillons Blancs de Paray et Montceau, ont ensuite signé le Traité de fusion et sous les applaudissements de la salle, ont échangé les clés de leur établissement respectif.

 

 

 

Un mariage qui a visiblement ravi tout le monde et juste pour plaisanter, on a offert aux deux présidents un sachet de …dragées, orné d’alliances.

Un cocktail a réuni tous les participants à cette fusion.

 

 

Les projets des Papillons Blancs entre Saône-et-Loire

 

 

Rénovation en cours du foyer de vie et foyer d’hébergement de Blanzy, rénovation à venir du foyer d’hébergement de Paray le Monial, mise en œuvre dans le cadre d’Alliance Handicap du dispositif d’appui aux personnes avec troubles autistiques et développement de nouvelles activités d’ESAT.

 

 

 

Quelques chiffres

 

 

730 places et 400 salariés pour un budget global de 24 millions d’euros (dont les principaux financeurs sont l’ARS et le département de Saône-et-Loire.

 

 

ND

 

 

 

paray 2112179

 

 

paray 2112178

 paray 2112171

 

 

paray 2112172

 

 

paray 2112174

 

 

paray 2112176

 

paray 2112177

 

 

paray 21121710

 

 

paray 21121711

 

 

paray 21121712

 

paray 21121713

 

paray 21121714

 

paray 21121715

 

paray 21121716

 

paray 21121717

 

paray 21121718

 

paray 21121719

 

paray 21121720

 

paray 21121721

 

paray 21121722

 

paray 21121723

 

 

paray 21121724

 

paray 21121725

 

paray 21121726

 

paray 21121727

 

paray 21121728

 

paray 21121729

 

paray 21121730

 

paray 21121731

 

paray 21121732

 

paray 21121733

 

paray 21121734

 

paray 21121735

 

 

 

 


 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer