Autres journaux :



jeudi 1 février 2018 à 20:21

Conférence du Professeur Emmanuel Vigneron (Santé)

Le compte-rendu d'un lecteur



Après le compte-rendu de la commission médicale du centre hospitalier de Chalon, que nous avons mis en ligne, cet après-midi, c’est au tour d’un lecteur de nous envoyer son compte-rendu et ses photos.

 

Un lecteur que nous remercions vivement et qui nous offre l’occasion de vous rappeler que si vous aussi, vous souhaitez nous envoyer, informations, photos et même vidéos, vous pouvez le faire en écrivant à :

 

pascalberthier@montceau-news.com

 

Pour mémoire, le premier article : 

 

 http://montceau-news.com/sante/437847-coronarographie-angioplastie-au-centre-hospitalier-de-chalon-sur-saone-sante-5.html

 

 

Maintenant le texte de notre lecteurdez cette conférence sur la Coronarographie-angioplastie au Centre Hospitalier de Chalon-sur-Saône

 

 

Bonsoir,

 

c’est dans une salle Marcel Sembat archie pleine ,entre 1000 et 1 200 personnes,qu’a eu lieu la conférence du Professeur Emmanuel Vigneron, du CHU de Montpellier sur l’angioplastie dans le nord de la Saône et Loire .Monsieur Platret Maire de Chalon, a ouvert la conférence, surpris et heureux de voir que beaucoup de personnes avaient fait le déplacement, venant en grande partie du département afin de continuer le combat pour soutenir l’angioplastie et la coronarographie a l’hôpital de Chalon.

 

Le Professeur Delinger a présenté le Professeur Vigneron qui a fait une étude qui démontre pourquoi il est nécessaire d’avoir l’angioplastie a Chalon.Il a rappelé les actions déjà entreprises , a savoir la pétition qui a recueilli 35 000 signatures ,ainsi que 20 000cartes qui ont été envoyées a la Présidence de la République .Le Professeur Vigneron a fait son exposé a l’aide de tableaux chiffrés,voir photos.Comme il l’a souligné,les chiffres sont têtus et démontrent un sous recours a l’angioplastie,suite a un manque évident d’une offre de soins. Le département de Saône et Loire est classé au 75ieme rang des départements sur l’offre de soins en angioplastie,le plus mal placé des départements les plus peuplés.Le Professeur Vigneron est un défenseur acharné du service public hospitalier et précise que la demande de Chalon est tout a fait normale,en ajoutant(on ne demande pas la lune).

 

Le Professeur Delinger a retracé l’historique du dossier et du pourquoi on en est arrivé la.Les services de l’hôpital ont chiffré les couts de séjours,les transports(véhicules,hélicos).La CPAM a pourtant donné un avis favorable car cela ferait de grosses économies.(argument non retenu par l’ARS)

 

Aujourd’hui l’unité de soins intensifs est déficitaire,mais avec un service d’angioplasie,il serait bénéficiaire.

 

Le recours hiérarchique déposé auprès du ministère de la santé vient a expiration le 8 février prochain,soit le ministère donne l’autorisation avant cette date,ou bien sans réponse ,cela signifierait que le dossier est refusé.Donc le combat doit continuer sous d’autres formes.L’angioplastie a Chalon est de salut public et doit sauver des vies.Le Professeur Vigneron a conclu que cela faisait chaud au cœur de voir tant de monde se mobiliser et qu’il faut se battre pour conserver un service public hospitalier ou les mots soins, humanité et compassion doivent retrouver tout leur sens.

 

A suivre.

 

Daniel C

 

 

 

 

 

dc 01011815

 

 

 

dc 01011814

 

 

 

dc 01011813

 

 

 

dc 01011812

 

 

 

dc 01011810

 

 

 

 

 

 

 

dc 0101189

 

 

 

dc 0101188

 

 

 

dc 0101187

 

 

 

dc 0101186

 

 

 

dc 0101185

 

 

 

dc 0101184

 

 

 

dc 0101183

 

 

 

dc 0101182

 

 

 

dc 0101181

 

 

 

dc 010118

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer