Autres journaux :



vendredi 9 mars 2018 à 10:57

Montceau CODEF 71

Nouveau rassemblement samedi 24 mars à 10h



 

 

 

Une cinquantaine de personnes était présente ce jeudi soir au Trait d’Union, où le CODEF, emmené par Jean-Pierre Ménéghel, tenait une réunion pour la défense de l’hôpital Jean Bouveri.

 

 

Lors de cette manifestation, les représentants du Codef ont expliqué comment vont se déployer les préconisations du Copermo et les conséquences qui en découleront pour les usagers. Mais également pour les professionnels de santé qui verront leurs contrats de travail remaniés.

 

 

Le Codef, en projetant sur écran, l’organisation territoriale du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) expliquera avec de nombreux repères tirés des dites préconisations, que l’avenir de l’hôpital de Montceau en sa qualité d’hôpital MCO (Médecine, Chirurgie, Obstétrique) était compromise avec la perte du C de la Chirurgie. La requalification en ex-Hôpital ou établissement de santé est en marche.

 

 

Plus de 6 000 actes chirurgicaux en moyenne, plus de 23 000 entrées aux urgences. Sur la base de ces deux indicateurs, l’hôpital de Montceau, selon le Codef a la stature d’un vrai hôpital au sens propre du terme avec ses fonctions hospitalières en Médecine, en Chirurgie et en Obstétrique, les 3 piliers du centre hospitalier. Pour le Codef, le combat vise à conserver ce sigle MCO. 

 

 

Le débat avec le public a été offensif, il a relevé que la politique territoriale est complètement abandonnée et que, si l’ARS voulait tuer le service public hospitalier, elle ne s’y prendrait pas autrement.

 

 

Politique territoriale qui va bien au-delà de notre territoire, les cas de Clamecy, Tonnerre et Montbard ont été évoqué. Ce qui se déroule dans ces villes, c’est, selon le Codef, ce qui nous attend à Montceau s’il ne se passe rien.

 

 

Plusieurs exemples sont venus étayer les craintes du public présent, qui confirment que les populations, fragilisées pour certaines, vieillissantes pour d’autres, au sein de familles éclatées devront « gérer » de nouvelles galères.

 

 

La demande du public présent a été forte, déterminée avec le souhait de rassembler toutes celles et ceux qui ne veulent pas voir leur hôpital se démanteler sans réagir.

 

 

S’appuyant sur cette dynamique, les membres du Codef ont lancé la proposition d’un nouveau rassemblement le samedi 24 Mars à 10h, esplanade de la Mairie de Montceau. Proposition acceptée avec l’idée de ne pas s’arrêter là, si la marche en avant du démantèlement se poursuit.

 

ND

 

 

 

cod 090318

 

 

 

 

 

 

cod 0903181

 

 

 

cod 0903182

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer