Autres journaux :



mardi 13 mars 2018 à 11:50

« La société, « en flammes » ! »

Ecrit le Dr. Phiippe BOUTHIER



 

On nous prie d’insérer :

 

 

 

« Tous les jours, la presse relate des incendies volontaires de voitures, de poubelles…

 

 

Ces derniers jours, Montcenis, pourtant bourg, réputé, plutôt assez calme, a été l’espace d’une triste apothéose, avec pas moins de 5 voitures brûlées.

 

 

& la C.C.M., dans son ensemble, est de plus en plus souvent le théâtre, d’un vandalisme du même type.

 

 

Ne stigmatisons, surtout pas le territoire de notre cadre de vie, les grandes citées Françaises, sont de plus en plus, régulièrement victimes telles exactions.

 

 

Et maintenant, les petites villes, même les campagnes sont touchées, par cette délinquances inacceptable, révoltant les citoyens.

 

 

A cet instant, se posent 2 questions, à qui la faute, que faire ?

 

 

– A qui la faute ?

 

 

La plupart du temps, ce sont des « petites frappes », des révoltés du pays, du profil et du type de société que les élus d’ailleurs de toutes tendances, leur offrent , qui en sont la cause, c’est une déplorable évidence !

 

 

Sans vouloir ici, essayer d’excuser, et d’exonérer ici la responsabilité des auteurs de telles formes de cette délinquance, pourquoi cette violence gratuite, exprimant en fait, la désespérance de certains Français ?

 

 

Désespoir du chômage, de la pauvreté, de la solitude… Cette nouvelle violence, disant ici le « ras le bol », de certains citoyens rebelles, lassés et révoltés, du fait qu’ils estiment que trop souvent, l’Homme, est abandonné « sur le côté de la route » !

 

 

– Alors, que faire ?

 

 

Partant du principe, que la prison, ne serait pas une sanction efficace, car trop souvent responsable d’un prosélytisme islamique, dont ces personnalités fragiles, sont souvent la proie, car trop souvent également lieu ou ils rencontrent ici les drogues, qui les enferment dans une lamentable dépendance…

 

 

Posé cet axiome, on revient vite, à une bonne vieille idée d’antan , les Travaux d’Intérêt Généraux, pour tenter de réintégrer, ces personnalités, souvent « paumées », intégrant, par le travail et non dans une oisiveté coupable, les valeurs, d’une société responsable.

 

 

LA SOCIETE FLAMBE, SACHONS ETEINDRE INCENDIE !« 

 

 

Dr. Phiippe BOUTHIER
LE CREUSOT

 

 

savoir-0212162

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “« La société, « en flammes » ! »”

  1. lebonsens dit :

    « Désespoir du chômage, de la pauvreté, de la solitude… Cette nouvelle violence, disant ici le « ras le bol », de certains citoyens rebelles, lassés et révoltés, du fait qu’ils estiment que trop souvent, l’Homme, est abandonné « sur le côté de la route » ! »

    La réalité est beaucoup plus simple que cela mais chut…rejetons la faute sur la société, c’est beaucoup plus anonyme !

    L’angélisme, il faut le développer avec le Pape ….

    Vous êtes très loin de la réalité, en « bon Médecin », vous avez posé le mauvais diagnostic.

    Les « Misérables », c’était de Victor Hugo !