Autres journaux :



mardi 20 mars 2018 à 18:42

Carte scolaire (Saône-et-Loire)

Jérôme Durain a écrit ce jour à Monsieur le Ministre de l'Education nationale



Le sénateur nous prie d’insérer :

 

 

Monsieur le Ministre,

 

« Les territoires, en particulier les plus ruraux, ne peuvent plus être la variable d’ajustement de l’économie. C’est pourquoi […], il n’y aura plus de fermetures de classes dans les écoles primaires ». Ce sont les mots prononcés par le Président de la République Emmanuel Macron, le 17 juillet 2017 lors de la Conférence des territoires.

 

Je souhaite vous faire part de mes plus vives inquiétudes en ma qualité de sénateur d’un territoire rural fragile. A la lecture des chiffres publiés ce matin dans la presse nationale et relatifs à la carte scolaire, la Saône-et- Loire serait le département le plus impacté par les mesures drastiques envisagées (51 fermetures pour 4 ouvertures de classes) dans ses zones rurales.

 

Notre département, le plus peuplé de la grande Région Bourgogne Franche Comté avec plus de 555 000 habitants (source INSEE), n’est pas épargné par la politique du Gouvernement depuis l’élection d’Emmanuel Macron en direction des territoires ruraux. Après la baisse des dotations de l’Etat, la mise en danger des petites lignes ferroviaires, les centres de soins hospitaliers fragilisés, ce sont nos écoles qui sont menacées. Ces décisions me paraissent tout à fait disproportionnées au regard de la réalité du terrain et d’une démographie stable.

 

Il est du devoir de l’Etat d’assurer un service public de qualité aussi bien dans les villes que dans les campagnes, et tout particulièrement lorsqu’il s’agit de l’éducation de nos enfants. Nos écoles rurales ne peuvent pas être les instruments d’une variable d’ajustement budgétaire.

 

Je vous remercie de bien vouloir, par conséquent, reconsidérer la prochaine carte scolaire de la Saône-et- Loire avec une attention toute particulière.

 

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de ma haute considération. »

 

Jérôme Durain

 

Sénateur de Saône-et-Loire

 

 

 

 

Jerome Durain 060318

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Carte scolaire (Saône-et-Loire)”

  1. loupblanc dit :

    Les territoires, en particulier les plus ruraux, ne peuvent plus être la variable d’ajustement de l’économie. C’est pourquoi […], il n’y aura plus de fermetures de classes dans les écoles primaires
    plus de sdf en 2017 dans les rues ( 50 décomptés à Paris par un fidèle LREM )
    ETC………;
    on ne peut pas être pour la politique de celui qu’on a élu et ou de la continuité des politiques antérieures ( type situation hôpital depuis Bachelot – Touraine and Co ) et contre ses décisions .
    mais çà marche sur le terrain