Autres journaux :



lundi 4 juin 2018 à 11:08

« Michelin: toujours plus…pour les actionnaires ! » (Politique)

Selon la section PCF du Bassin minier






On nous prie d’insérer :

 

 

 

« L’Assemblée générale des actionnaires de Michelin, réunie le 18 mai 2018 à Clermont-Ferrand sous la présidence de M. Senard, a adopté le versement d’un dividende de 3,55 € par action et la rémunération 2017 de son patron, soit 3,8 millions d’euros (en hausse de 15% sur 2016) correspondant à 214 SMIC. Les dividendes, en millions d’euros, sont passés de 463 en 2015 à 585 en 2017, soit une augmentation de 26%. Les dividendes 2017, divisés par le nombre des salariés du groupe, donnent un montant de 5131 euros par salarié.

 

Le groupe Michelin affiche un résultat net 2017 de 1,7 milliard d’euros, malgré une hausse des coûts des matières premières et des effets de change négatifs et des dividendes en forte hausse

 

Les salariés vont toucher une hausse de salaire de 1% au 1er juin 2018, alors que l’inflation sur 12 mois est de 1,6% selon l’INSEE.

 

Les profits ne font pas les emplois

 

Après les fermetures d’unités , annoncées ou réalisées, l’usine de Fossano (Italie), l’usine de Ballymena (Royaume-Uni), l’ usine d’Oranienburg (Allemagne) et l’atelier de La Combaude (Clermont-Ferrand), les machines vont tourner 6, voire 7 jours sur 7 avec le travail dominical et une organisation du travail en 4×8 voire en 5×8.

 

 

En juin 2017 Michelin a annoncé une réorganisation mondiale qui se traduira par la suppression de 1500 emplois en France d’ici 2021.

 

 

La France en commun

 

 

Les valeurs de la République ne peuvent plus s’arrêter aux portes de l’entreprise. Celles et ceux qui, par leur travail, créent les richesses doivent pouvoir se réapproprier les richesses confisquées par les actionnaires et prendre en main leur avenir. En mettant en commun leur intelligence collective, elles et ils doivent être les actrices et les acteurs de la transformation sociale. L’entreprise ne peut plus être le dernier bastion de la monarchie patronale et des actionnaires qui décident seuls de l’avenir de salarié-e-s et de territoires, sans avoir à l’esprit autre chose que le montant des dividendes et la valeur de l’action cotée en Bourse. Il est grand temps de donner un nouveau statut juridique à l’entreprise afin de donner plus de pouvoir aux travailleuses et aux travailleurs. »

 

 

 

 

NEW PCF 17 02 16

 

 

 

 

 

 

 

 


 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “« Michelin: toujours plus…pour les actionnaires ! » (Politique)”

  1. Kikidilui dit :

    Tu m’étonnes..on voit dans quel état sont les entreprises d’état commandées par la gauche,où ce sont les salariés qui décident..:Air france,SNCF,hopitaux,et j’en passe…alors comment voulez-vous qu’on vous confie la gestion des entreprises privées…et en supposant que celà puisse arriver…elles fermeront leurs portes pour aller s’installer là où le communisme n’existe pas.D’ailleurs quels pays actuellement a une gestion purement communiste…aucun…même pas la Chine…ah oui.;encore la Corée du nord..;mais plus pour très longtemps..;alors arrêtez de conditionner les « masses populaires » comme vous dites.

  2. scania dit :

    Je crois qu’il n’y a rien à rajouter kikidilui !

  3. titou dit :

    Bonsoir Mr kikidilui et si on parlait du financement des syndicats et autres partiis .du salaire de leurs dirigants .a part rien signer et toujours dire non notre pays ou villes n est pas dans Cet etat grace a eux .et si on creusait un peu on serait surpris .bonne soiree .

  4. jyton dit :

    Et pis alors ? Chui pas un richou mais j’ai un PEA. Fauut ben valoriser mes p’tites économies. C’est pas avec les 0,75% du livret A que je vais pouvoir le faire. Et comme ça, même retraité, je participe encore à la vie économique de mon Pays n’en déplaise aux cocos.

  5. zezette71 dit :

    Bonsoir à tous

    Toutes ces personnes qui donnent des conseils et qui ont l’air plus douées que tout le monde c’est bien dommage qu’elles n’ont pas eu l’idée de créer leur propre entreprise et embaucher, le chômage serait peut-être résolu ! ce n’est pas trop tard, allez courage allez-y la chambre du commerce et des métiers se trouve à Chalon, ce n’est pas très loin.
    Je me suis laissée dire que chez Michelin il y avait quand même quelques avantages !