Autres journaux :



samedi 30 juin 2018 à 07:59

Sécurité routière en Saône-et-Loire

Le passage à 80 km/h, c’est demain !







 

 Dès demain, dimanche 1er juillet, la vitesse limite autorisée sur les routes à double-sens, sans séparateur central, passe de 90 à 80 km/h. En Saône-et-Loire, 5 278 km de routes sont concernés pour 18 panneaux à changer.

 

 

 

A partir de demain, dimanche 1er juillet, la vitesse limite autorisée sur les routes à double-sens, sans séparateur central, est réduite de 10 km/h et passe de 90 à 80 km/h. En Saône-et-Loire, les RN (routes nationales) et RD (routes départementales) sans séparateur médian représentent 5 278 km, qui passeront ainsi de 90 à 80 km. L’abaissement de la vitesse sur les routes secondaires est une mesure de sécurité routière décidée par le Comité interministériel de la sécurité routière le 9 janvier dernier. Une mesure de rupture prise après deux années de hausse de la mortalité routière suivies de deux autres années de stagnation.

 

 

 

4 000 € dépensés par le Département

 

 

En Saône-et-Loire, ce sont donc « seulement » 18 panneaux affichant la signalisation 90 qui ont été changés ces derniers jours, au profit d’une signalétique à 80. Sachant qu’un panneau, fabriqué pour la plupart par la société IsoSign à Saint-Eusèbe, coûte en moyenne 80 €, auquel s’ajoutent le prix de la main-d’œuvre et de l’installation, soit 120 €. Ce sont donc bel et bien 200 € pour chaque nouveau panneau qui auront été dépensés par le Département pour les routes secondaires et départemental, la RCEA étant de compétence de l’Etat, pour un montant qui avoisine 4 000 €.

Une somme pas si astronomique que cela par rapport à la facture payée par d’autres départements. De plus, l’Etat a assuré aux départements que cette dépense lui sera remboursée. En tout, France entière, l’opération coûtera entre 6 et 12 millions d’euros.

 

 

 

Radars recalibrés et contrôles annoncés ce week-end

 

 

En outre, dès demain dimanche, les 26 radars situés sur les routes concernées par le changement seront paramétrés à la nouvelle vitesse limite autorisée. Leur mise à jour est effectuée à distance. Et selon le délégué interministériel à la sécurité routière Emmanuel Barbe, joint par Le Parisien, « il n’y aura pas de temps de latence » entre l’entrée en vigueur de la limitation et la sanction.

 

 

Selon la formule consacrée, nul n’est censé ignorer la loi. Et en l’absence de panneaux de signalisation, lorsque la route sur laquelle vous circulez est en double-sens, sans séparateur central (muret ou glissière), mieux vaut donc lever le pied, et régler le limiteur ou le régulateur sur le 80.

 

 

Car dès hier vendredi, le préfet de Saône-et-Loire annonçait via sa page Facebook « un week-end de Sécurité routière dédié à la vitesse et à la ceinture de sécurité ». Des contrôles de police et de gendarmerie sont renforcés aujourd’hui et demain sur tout le département, mobilisant une centaine d’effectifs. Car, toujours selon les chiffres de la préfecture, « la vitesse représente 44 % des morts sur la route dans le département de Saône-et-Loire en 2018 ».

 

 

Selon les données de la Sécurité routière, réduire la vitesse limite à 80 km/h permettra de sauver 300 à 400 vies par an

 

 

 

 

 

 

pp 3006182

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Sécurité routière en Saône-et-Loire”

  1. hypso71lilia dit :

    Bonjour, que l état commence à ce frotter les mains.

  2. hypso71lilia dit :

    Bonjour, c’est l’état qui va ce frotter les mains.