Autres journaux :



vendredi 28 septembre 2018 à 15:45

Motion de soutien aux exploitants agricoles victimes de la sécheresse (Saône-et-Loire)

Adoptée par administrateurs de l’Association des Maires de Saône-et-Loire






On nous prie d’insérer :

 

 

 

« Depuis plus de trois mois, la sécheresse pénalise fortement l’agriculture de Bourgogne- Franche-Comté. Le constat est partagé de tous, et tous les indicateurs météorologiques démontrent l’ampleur de ce fléau. Aussi, il devient urgent d’apporter des solutions aux exploitants concernés par ces difficultés.

 

Les températures élevées que nous avons connues tout à long de l’été, cumulées avec de très faibles précipitations (les moyennes régionales sont déficitaires par rapport à la normale : en juillet -47 % et en d’août -52 % par rapport aux normales de saison), ont pesé sur la pousse estivale de l’herbe. En effet, la pousse cumulée d’herbe en Bourgogne-Franche-Comté au 20 août 2018 représente 68 % de la pousse annuelle de référence, ce qui représente une baisse de 12 points par rapport à la période de référence.

 

L’impact de la sécheresse a obligé beaucoup d’agriculteurs à commencer à entamer les réserves de fourrage qu’ils avaient constituées pour l’hiver. Par ailleurs, certains agriculteurs songeraient même à vendre une partie de leur troupeau.

 

Les organisations professionnelles demandent à l’Etat d’engager les démarches afin de permettre d’ouvrir une procédure de reconnaissance en calamités agricoles« sécheresse », et sollicitent des dégrèvements de taxes foncières sur les propriétés non bâties ou au niveau des cotisations sociales.

 

Sur proposition de Marie-Claude JARROT, Présidente, le Conseil d’administration tient à apporter son soutien aux exploitants agricoles victimes de la sécheresse, et décide ainsi d’ :

 

ALERTER Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ainsi que Monsieur le Préfet de Saône-et-Loire, sur la situation préoccupante des agriculteurs, et de la nécessité d’adopter des mesures urgentes en faveur des exploitants touchés ;

 

 

APPUYER les requêtes des organisations professionnelles, à savoir :

 

l’ouverture de la procédure de reconnaissance en calamités agricoles « sécheresse »

 

l’obtention de dégrèvements de taxes foncières sur les propriétés non bâties ou au niveau des cotisations sociales »

 

 

 

jarrot 2905182

 

 

 

Marie-Claude Jarrot, présidente de l’association

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer