Autres journaux :



lundi 1 octobre 2018 à 10:20

Union Syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire

"Attention à ne pas se laisser « berner » par cet appel. L’UCR CFDT"...






On nous prie d’insérer :

 

 

 

« En lisant la presse départementale, nous venons d’apprendre que l’Union Territoriale des Retraités CFDT du département appelait les retraité.e.s à manifester à Chalon-sur-Saône ce jeudi 4 octobre contre la revalorisation à minima de 0,3 % des pensions au 1er janvier 2019, répondant ainsi à l’appel de leur Union Confédérale des Retraités.

 

 

Nous pourrions nous réjouir de cet appel à l’action qui rejoint la lutte des 9 organisations nationales de retraités (CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR et Ensemble et Solidaires) qui, depuis plusieurs années, dénoncent le sort fait aux retraité.e.s et agissent pour exiger un niveau de pensions digne de notre temps. Mais voilà, nous ne pouvons pas ignorer que l’Union Confédérale des Retraités CFDT, comme sa Confédération, n’est pas opposée à l’augmentation de la CSG que viennent de subir plusieurs millions de retraité.e.s.

 

 

Comment peut-on d’un côté s’insurger contre le recul du pouvoir d’achat de cette catégorie de la population lourdement maltraitée depuis plusieurs années (blocage des pensions pendant 4 années, application de plusieurs mesures fiscales, instauration de la CASA, gel des complémentaires, etc …) et de l’autre accepter qu’elle subisse une baisse de leur pension par l’augmentation de la CSG qui, de plus, prive la Sécurité Sociale de ressources et engage son étatisation ?

 

 

Nous appelons tous les retraité.e.s du département à ne pas se laisser « berner » par cet appel. L’UCR CFDT, comme sa Confédération, a fait le choix depuis plusieurs années, d’un accompagnement des mesures libérales mises en œuvre par le gouvernement MACRON et déjà avant avec ceux de SARKOZY et HOLLANDE. Tout le monde se souvient notamment qu’ils ont accompagné la casse du Code du Travail des lois EL KHOMRI et des ordonnances MACRON.

 

 

De plus, face à la casse du système de retraites par répartition que veut engager le gouvernement MACRON, la CFDT est favorable au système par points qu’il préconise et qui va détruite notre système de retraites égalitaire et solidaire et entrainer une chute brutale des pensions pour les retraités futurs et actuels.

 

 

Depuis plusieurs mois l’UCR CFDT demande à rejoindre le groupe des 9. Mais comment cela peut-il être possible avec ces positions en totale opposition avec la plateforme revendicative commune ?

 

 

Retraité.e.s de Saône et Loire, nous savons que votre colère est grande : vous l’exprimez lorsque nous vous rencontrons sur les marchés et les lieux de vie.

 

Pour vous, comme pour ceux de la France entière, l’heure est au rassemblement et à la participation à l’une des 3 manifestations départementales interprofessionnelles actifs et retraité.e.s, du 9 octobre à l’appel de la CGT, de FO, de la FSU et de LSR :

 

à Chalon-sur-Saône à 15 h maison des syndicats

 

à Mâcon à 14 h place St Pierre (devant la mairie)

 

à Montceau-les-Mines à 15 h place de l’Hôtel de ville

 

 

Nous vous invitons également à rester mobilisés pour participer aux actions spécifiques retraités qui sont en préparation par les 9 organisations de l’intersyndicale le 18 octobre prochain. »

 

 

Union Syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire

 

 

 

 

Logo CGT retraites 260418

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Union Syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire”

  1. Josall71 dit :

    Et est-ce que la CGT saura, un jour, accepter qu’il puisse y avoir une autre expression que la sienne et une pluralité d’opinions?
    Ne pas suivre le syndicat unique, ou un parti unique, c’est la démocratie et elle devrait être basée sur des analyses et des actions résultant des échanges entre adhérents et militants…indépendants et responsables.
    Il est sains qu’il y ait des approches et idées différentes voir contradictoires. Le tord viendrait de ceux qui refusent le débat et vilipendent trop facilement les autres organisations qui « se tromperaient de ligne »?!
    Comme trop souvent, dans un ensemble revendicatif cohérent, ne sont extraits que quelques paragraphes qui, sortis, du contexte global ne servent à la CGT qu’à diviser pour mieux faire échouer les actions qui pourraient lui faire de l’ombre.
    Cette tactique a souvent des résultats négatifs et ne débouche que sur des titres dans la presse.
    Mais l’important est sans doute là pour la CGT?

  2. MICHMARE dit :

    Je pense que la revalorisation à minima des retraites est bien plus pernicieuse que l’augmentation de la CSG. A long terme, ce qui est perdu en augmentation de salaire ou de pension ne se rattrape jamais. Un impôt peut s’arrêter ou cesser de progresser, je dis bien « peut »…