Autres journaux :


mercredi 15 avril 2015 à 19:30

Situation chez Dim (Social)

"Mobilisés et vigilants !" écrivent P. Baumel et C. Paul, députés PS



Cet après-midi, le groupe HanesBrands, nouveau propriétaire du groupe de sous-vêtements DBApparel et de la marque Dim a annoncé des mesures de restructuration et la suppression en France de plusieurs dizaines d’emplois en fonction de l’issue des négociations.

 

 

Si dans son communiqué de presse le groupe a annoncé la préservation et le renforcement des sites de production et de logistique à Autun ainsi que l’augmentation de la production de collants sur notre site de Saône-et-Loire tout doit être fait pour limiter les éventuelles suppressions d’emplois sur le site d’Autun.

 

 

Nous voulons dire ici notre solidarité totale avec les salariés et notre soutien aux organisations syndicales qui doivent dans les prochains jours poursuivre le dialogue social avec la direction.

 

 

Sans attendre et dès aujourd’hui, nous avons demandé un entretien à Emmanuel MACRON, Ministre de l’Economie et de l’industrie pour que l’Etat se mobilise au plus haut niveau et que toutes les solutions puissent être examinées afin de réduire au maximum les éventuelles suppressions d’emplois sur le site et accélérer le plan de revitalisation qui va répondre à cette restructuration.« 

 

 

Philippe BAUMEL, Député de Saône-et-Loire 

 

Christian PAUL Député de la Nièvre

 

BAUMEL 08122011

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Situation chez Dim (Social)”

  1. loupblanc dit :

    Vu le nombre d’entreprises qui ferment vous n’aurez plus rien à faire. Je n’ai jamais vu un politique créer de l’emploi.
    quand un fonds d’investissement achète une entreprise c’est pour gagner de l’argent vite et bien , quelques années , avant de replacer son pognon , avec comme variable les salariée , et toute cette économie a bien été crée par les politiques et leurs lois , ne criez pas au loup , avec ou sans Baumel et Macron , c’est 150 emplois et familles futurs RSA.

  2. talaouano dit :

    Mobilisation et vigilance!!!!!!! On croit rever, c’est de la responsabilité de votre gouvernement dont vous avez votez le budget et la confiance, alors arretez avec vos beau discours, cela ne prend plus, les electeurs ne vous font plus confiance…..

    • catalogne dit :

      Aux deux intervenants ci-dessus, les politiques de droite comme de gauche, ne sont en rien responsables ou parties prenantes dans ce genre de décision d’une entreprise privée. Par contre, l’inspection du travail et la justice ont pour devoir de faire respecter le droit du travail et de sévir si nécessaire. Je ne vois pas le rapport avec le budget voté dernièrement.