Autres journaux :



jeudi 9 juin 2016 à 08:27

Réactualisé à 10 h 10 : Social – le centre RTE de Saint-laurent-d’Andenay… (Voir notre vidéo)

... bloqué par la CGT !



 

 

Une informations que nous venons de recevoir en sachant, malgré tout, que nous étions déjà prévenus.

 

Un mouvement de « grogne » qui a plusieurs explications.

 

Mais arrivons en à l’essentiel…

 

 

Réactualisation : c’est donc à l’initiative de la CGT du bassin minier mais aussi de Paray, de la fédération Saône-et-Loire Santé Action sociale toujours CGT que cette « prise en otage » de ce poste de 400 000 volts s’est fait.

 

« Par cette action, nus entendons faire comprendre au patronat et à ce gouvernement qu’il est hors de question, pour nous, de voir privatiser un service public tel que Réseau Transport Electricité » a déclaré M. Daniel Furdala, CGT Mines Energie mais aussi membre de l’UL du Creusot.

 

 

 

 

 

 

Les manifestants, très déterminés, sont bien décidés à occuper les lieux puisqu’ils ont, d’ores et déjà prévus un barbecuse pour ce midi. Les pouvoirs publics bougeront-ils ? Impossible de le dire au moment où nous écrivons ces lignes. 

 

Donc : à suivre…

 


 

 

« Depuis 7h ce matin au RTE EDF Transport, Route du Pont Jeanne Rose à Montchanin, à l’appel du Syndicat Cgt Energie de Saône et Loire, de l’Union Locale Cgt Le Creusot-Montchanin, de l’Union Départementale Cgt de Saône et Loire,

 

 

rte 0906165

 

Les salariés se rassemblent pour dire :

 

· NON à la vente du RTE

 

 

· NON à la loi El Khomri

 

 

· OUI à un grand service public de l’électricité pour tous

 

 

· OUI à un Code du Travail du 21e s, plus protecteur pour tous les travailleurs ».

 

Un premier texte qui sera suivi d’un compte-rendu avec photos.

 

Annabelle Berthier

 

 

rte 0906162

 

rte 0906163

 

rte 0906164
rte 0906166

 

 

rte 0906167

 

 

 

rte 0906168

 

rte 0906169

 

rte 09061610

 

 

rte 09061611

 

 

rte 09061612

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




6 commentaires sur “Réactualisé à 10 h 10 : Social – le centre RTE de Saint-laurent-d’Andenay… (Voir notre vidéo)”

  1. chimel dit :

    bjr ;

    les derniers soubressauts d’un grand corps malade qui entre en agonie ?

  2. pascal dit :

    Et cela continue , on parle pas de travail mais de grève.
    Ces gens qui se disent de gauche sont en train de torpiller le travail de nos dirigeants qui eux s’évertuent (Peut-être pas assez bien pour certains ) pour que la France s’en sorte après l’épisode SARKO.
    Le Front de gauche et la CGT devrait plutôt aider ceux qu’ils ont élus et qui ne leur ont rien caché du programme.Mais il fallait bien comprendre qu’il y aurait des hauts et des bas , des concessions et des contreparties; mais voilà certains ne veulent surtout que les contreparties.
    Un peu de solidarité aurait pu aussi être de mise car les gens qui ont subies les intempéries auraient appréciés que les mouvements de grève soient « reportés ».Maintenant il est temps de retourner au travail.

  3. marius8 dit :

    Attention aux termes employés chaque mot à son propre sens Un otage est une personne retenue prisonnière par un preneur d’otage, et dont la vie sauve et la libération dépendent d’une exigence à remplir par une tierce partie. Les armées en guerre ont souvent, par le passé, recouru à cette pratique en territoire ennemi pour assurer la sécurité de leurs troupes ou réprimer des actes hostiles. Ce fut notamment le cas durant les deux Guerres mondiales.
    Quand le motif est apolitique et ne vise qu’à l’obtention d’une rançon, on parle d’enlèvement, de kidnapping ou de rapt. Dans d’autres cas, il s’agit d’une forme de terrorisme visant à la libération de prisonniers, à la livraison d’armes, à l’impunité des ravisseurs. Après les grandes grèves de 1936 et du Front populaire, le plus grand mouvement est celui de mai-juin 1968. Évidemment, ces tableaux ne prennent pas en compte les étudiants et après le 15 mai, Mai 68 est d’abord un mouvement social des travailleurs.
    A contrario, le mouvement de fin 1986 contre le plan Devaquet est resté un conflit du monde étudiant, d’où des statistiques de jours de grève étales.
    D’autres dates moins restées dans les mémoires :
    1944 : la contribution de la grève dans le mouvement de Libération, notamment à Paris, est importante ;
    1947 : de nombreuses grèves, notamment chez Renault, conduisent à la sortie des ministres communistes du gouvernement. Les mouvements conduits par la CGT se multiplient après mai chez Citroën, à la SNCF, dans les banques, dans les grands magasins, à EDF, puis chez Peugeot, Berliet, Michelin, etc. Le principal motif des grèves est la revendication de hausse des salaires ;
    1953 : grandes grèves dans la fonction publique, perceptibles aussi dans le privé, contre le projet du gouvernement de retarder l’âge de la retraite pendant l’été. Le projet est retiré ;
    1963 : grandes grèves dans le secteur minier. Pour mémoire voila quelques grande prise d’otage alors par respect pour tous ses salariés qui parfois au péril de leurs vies vous ont donné un peu de bien-être renoncé à tous cela congés payés sécurité sociale retraite droits syndicaux etc…

  4. Daniel Z dit :

    J’ai peur, Chimel, que ce soit notre République qui agonise.

    Quelques milliers de personnes réussissent à semer l’anarchie dans notre beau pays.
    Ce comportement parait identique à celui qu’avaient adopté les partisans des dictatures de tous poils, que ce soit en Allemagne, Argentine, Russie….

    Il nous faut réfléchir à ce signal fort qu’envoient ces « comités », en particulier pour les conséquences qu’auraient des élections qui leurs soient défavorables.

    Il semblerait que ce fût les privilégiés bénéficiant de statuts spéciaux qui soient les moteurs du chaos.
    Il est vrai qu’ils ne risquent rien car même ruinées, les entreprises qui les emploient prélèvent l’argent sur le petit peuple…..

    Positivons; ces actions ne manqueront pas d’avancer le moment où le système basculera et où apparaitra peut être une société plus équitable, mais je doute que nos descendants puissent échapper à la guerre civile face à la montée en puissance des doctrinaires.

    Amitiés

  5. guillaume dit :

    Ce qui agonise c’est cette 5eme république, et ce semblant de démocratie qui nous laisse le choix entre plusieurs tyrans tirés au sort dans une ‘élite’ qui n’a jamais vu le monde du travail de près ou de loin.

  6. 71230 dit :

    BONSOIR BRAVO ET BON COURAGE