Autres journaux :



mercredi 4 octobre 2017 à 17:54

A propos de l’Intermarché de Paray-le-Monial (Social)

Les "explications" de Pierre Gael Laveder, représentant Syndical CFDT



 

On nous prie d’insérer :

 

 

Dans le contexte de la procédure de « Licenciement collectif » que le Groupement Intermarché Centre-Est a initié sur le magasin de Paray-le-Monial (71) le Syndicat CFDT des Services de Saône et Loire émet des réserves quant à la justification que fait la Direction de cette décision.

 

La stratégie initiale, il y a 8 ans, de déménager le magasin de son site historique vers la zone commerciale du champ bossu n’avait pas été saluée, ni du personnel, ni des clients, ni de l’avis général des parodiens. Il n’est pas nécessaire d’être Expert-comptable pour comprendre qu’un magasin de type « supermarché » ne peut pas survivre à côté d’un magasin de type « Hypermarché » avec le même cœur de cible, la même proposition commerciale et des stratégies de ventes similaires. En 2009, seule la Direction croyait en ce projet, mais la réalité économique des dernières années donne aujourd’hui raison aux employés et à la clientèle maintenue ou perdue du magasin. De plus il apparait dans les documents remis aux élus du personnel, le projet de reconstruire le magasin sur son site historique ce qui est un aveu d’une belle erreur stratégique passée. A ce titre nous ne comprenons pas la sanction qui est infligée aux salariés du magasin de Paray-le-Monial, si la Direction avait le moindre sens de la cohérence elle aurait mis en débat cette politique sociale préalablement à sa décision de mettre en œuvre un licenciement collectif. En plus d’être contre-productives, ces méthodes sont choquantes car elles ravivent des tensions à un moment ou les salariés et la Direction devraient travailler à trouver une issue gagnante pour les deux parties. Si les dirigeants persistent dans cette stratégie ils n’auront jamais l’adhésion de leurs clients, perdront définitivement la confiance de leurs salariés et risquent une rupture du dialogue avec le conseil municipal de la ville et les organes publics sur lesquels il leur faudra compter dans leurs projets à venir sur ce secteur géographique.

 

 

Une procédure de « Licenciement Collectif » est encadrée par la loi et le code du travail. Le magasin de Paray-le-Monial n’est pas une entreprise indépendante comme beaucoup d’autres magasins du Groupe des Mousquetaires. Sa particularité est d’être une unité de vente du Groupe ITM Centre-Est et donc de faire partie d’une entreprise de plus de 1000 salariés. A ce titre, et malgré le fait qu’ils soient moins de 50 salariés sur le magasin, le Groupe à l’obligation de travailler au reclassement de ses collaborateurs. D’autres obligations incombent également à l’employeur, comme l’information et la consultation de ses représentants du personnel. Le Syndicat CFDT des services de Saône et Loire, a mandaté des conseillers CFDT pour accompagner les Délégués du personnel dans leurs démarches et suivre ce dossier afin de trouver une issue plus favorable que l’unique fermeture du magasin. Les salariés se sont également doté d’un avocat, Maître Ralph Blindauer qui a déjà fait parlé de lui dans la région aux côtés des salariés d’ALLIA à Digoin.

 

 

Une procédure de licenciement économique doit être justifié sur le secteur du groupe et non pas simplement sur les résultats concernant le magasin en lui-même. À la vue des résultats performants affichés par le Groupe ITM Centre-Est, les mandatés CFDT, restent confiant dans la possibilité de pouvoir ouvrir un espace de dialogue sociale avec les Dirigeants du Groupe.

 

Une Assemblée Générale des salariés à eu lieu le jeudi 21 septembre 2017. Leur avocat, les mandatés CFDT et les élus ont fait le point sur la procédure, son avancement et les prochains évènements à court terme. A ce jour les salariés restent très déstabilisés et angoissés sur leur devenir proche. Beaucoup de questions ont pu être répondues ce qui a permis de lever beaucoup d’inquiétudes qui plombaient le moral du personnel du magasin. Il en ressort que les salariés commencent à se mobiliser pour sauvegarder leurs emplois, un chèque de sortie ne semble intéresser personne. Certains ont commencé à émettre des idées « d’animations » si cela s’avérait nécessaire. Lors de cette AG les élus du personnel ont relaté leur entrevue, la veille, avec le Maire de la ville de Paray-le-Monial qui les a assurés de son soutien. L’ensemble du personnel du magasin Intermarché a salué l’initiative de Jean-Marc Nesme qui a proposé d’organiser une table ronde afin de réunir l’ensemble des acteurs qui doivent intervenir dans ce dossier. La seule question qui reste en suspend à ce jour est la suivante : Les Dirigeants du Groupe ITM Centre-Est donneront ils une réponse favorable ? »

 

 

Pierre-Gaël LAVEDER

 

Représentant Syndical CFDT

 

Mandaté par le Syndicat CFDT des Services de Saône et Loire

 

Laurence DEVOUCOUX

 

Secrétaire Générale

 

Syndicat CFDT des Services de Saône et Loire

 

 

 

 

 

Laveder 04 10 17

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer