Autres journaux :



mercredi 13 juin 2018 à 07:10

« La CFDT retraités demande des compensations à la hausse de la CSG pour les retraités » (Social – politique)

Les revendications de l'Union Territoriale des Retraités CFDT 71






On nous prie d’insérer :

 

 

 

« La CFDT Retraités de Saône et Loire, en désaccord avec des revendications de certaines organisations syndicales de retraités, ne sera pas dans la rue le 14 juin, mais elle entend toutefois défendre ses positions, faire connaître ses revendications et obtenir du concret pour les retraités.

 

Nous rappelons que la CSG a été créée, en 1991, à l’initiative du gouvernement de Michel Rocard. Elle est destinée à élargir le financement de la Sécurité Sociale et surtout elle s’applique à tous les revenus quel qu’en soit l’origine. C’est pour cette raison que la CFDT a été favorable à sa mise en place. Mais les informations données sur la hausse au 1er janvier n’ont pas été suffisantes. Même les députés du département, que nous avons rencontrés au dernier trimestre 2017 ont été incapables de nous dire que ce serait le Revenu Fiscal de Référence qui servirait de base pour exonérer partiellement ou totalement de la hausse. Il y a eu focalisation sur le montant mensuel de la pension individuelle des retraités d’où le fort mécontentement de nombreux retraités qui pensaient être en dessous du seuil. Les promesses qui ont été faites par le Premier Ministre, suite à la pression mise par les retraités, pour améliorer quelque peu la situation sont très imprécises et ne s’appliqueront, au mieux, qu’en 2019. Et nous persistons à dire que les plafonds sont trop bas.

 

Face à cette hausse la CFDT Retraités demande des compensations :

 

*La suppression de la cotisation spécifique de 1% sur les pensions de retraites complémentaires

 

*Une prise en charge de la complémentaire santé (comme pour les salariés)

 

*L’amélioration de l’Allocation Personnalisée pour l’Autonomie (APA) pour les personnes à domicile

 

*De nouvelles mesures de financement des EHPAD (Etablissement Hébergement de Personnes Agées Dépendantes) pour améliorer les conditions de vie des résidents et les conditions de travail des personnels

 

Pour financer la perte d’autonomie on pourrait créer une contribution pour les professions libérales qui pour l’instant sont exonérées, alors que salariés et retraités y participent et risquent de participer encore plus : proposition du 2ème jour de solidarité auquel la CFDT dit NON .
Et la réponse qui a été largement diffusée disant que la hausse serait compensée pour les retraités par la suppression de la taxe d’habitation n’est pas valable. La taxe d’habitation ne concerne pas que les retraités.

 

Pour maintenir le pouvoir d’achat des retraités nous demandons

 

Une indexation des pensions sur les salaires

 

Une revalorisation des basses pensions

 

Des mesures concrètes pour lutter contre le gel des pensions en 2018

 

 

La CFDT Retraités continuera à faire le forcing auprès des parlementaires pour obtenir gain de cause en faveur des retraités qui ne sont pas des nantis…et n’exclut pas des actions, sur des revendications partagées, avec d’autres organisations. »

 

Union Territoriale des Retraités CFDT 71

 

 

 

 

CFDT 121217

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer