Autres journaux :


dimanche 5 juillet 2015 à 06:18

Tour de France 2015

Rohan Dennis en jaune au terme de la 1ère étape



 

Rohan Dennis en jaune

 

au terme de la 1ère étape

 

 

Le coureur australien, ex recordman de l’heure a réussi une sacrée performance en s’imposant dans le court contre la montre d’Utrecht et, en réalisant un 55,446km/heure, il devance Tony Martin et Fabian Cancellara.

 

 

 

 

A noter la belle performance de Thibaut Pinaut (voir le classement ci-dessous). En revanche, Romain Bardet quittera Utrecht demain matin avec un débours de 1’34 » sur Dennis, et par exemple 54 » sur Pinot. De petits écarts sont déjà creusés !

 

 

velo 0507152

 

 

 

Gérard Dessertenne confirme :

 

« Après le contre la montre de la 1ère étape c’est la victoire du plus jeune Rohan Dennis , le seul à descendre sous les 15 mn parmi les spécialistes de cette épreuve, il termine même devant Tom Dumoulin , pourtant encouragé par une foule record (preuve que le Tour de France s’exporte bien). Les favoris sont un peu plus loin , tout comme Thibaut Pinot et Jean Christophe Péraud . Ils se tiennent à peu près dans le même temps.

Le classement des 40 premiers coureurs :

 

 

 

velo 0507153

 

 

Aujourd’hui, la 2ème étape de 166km entre Utrecht et Zélande, traverse une des zones les plus exposées du pays et le vent pourrait bien être le facteur qui peut se révéler décisif quant au scénario de l’étape. Avec ou sans zef, la journée fournira de nombreux enseignements, par exemple sur la hiérarchie actuelle des sprinteurs.

 

Le profil de l’étape :

 

velo 0507154

 

 

 

Voilà l’analyse de notre consultant Gérard Dessertenne :

 

« Dans cette2ème étape Utrecht >Zélande 166 KMS sur un parcours, les seules difficultés seront la chaleur et les bordures, si il y a du vent en bord de mer. Attention aux chutes de début de Tour pour les moins habiles en peloton et lorsque ça frotte. Quelques uns peuvent y laisser du temps et beaucoup plus…Place donc aux sprinters qui peuvent prendre tous les risques, bien que l’Arrivée soit à l’extrémité d ´une ligne droite de plus de 1000m. Si Cavendish est bien emmené, il devrait l’emporter, mais Greipel, Degenkolb, Nizzolo, Felline etc… feront tout pour le contrer. Côté français Bouhanni, Démare et Coquart essaieront de s’intercaler et sait-on jamais ? … ils n’ont rien à perdre ! »

 

A demain donc !

 

Jean Michel Lendel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer