Autres journaux :



lundi 4 juillet 2016 à 06:26

Tour de France 2016 . Sagan fait coup double.

Hier ; 2 ème étape Saint-Lô – Cherbourg.



En invitée surprise, la pluie est tombée dès le départ de cette étape. Les coureurs ont dû être prudents sur la chaussée humide. A la mi-course, les averses ont cessé, mais comme le peloton longeait la côte de la Manche, le vent s’est levé.

 

Comme prévu, une échappée s’est formée dès les premiers hectomètres. Comme hier, les équipes de sprinters ont laissé filer tout en gardant un œil sur la tablette de l’ardoisier.

 

Puis, quand l’avance a dépassé les 6 minutes, la formation Dimension Data, du leader Mark Cavendish a décidé que la plaisanterie avait assez duré. Trop tard pensait-on, car à l’avant, Jasper Stuyven, le plus en jambes du groupe d’échappés avait insisté. A 22 kilomètres de la ligne d’arrivée, au pied de la côte terminale, le jeune Belge avait virtuellement sur les épaules le maillot jaune, le maillot de meilleur grimpeur et le maillot de meilleur jeune. Mais colossale surprise, Stuyven était pris d’un gros coup de fatigue et craquait complètement.

 

 

velo 0407165

 

Sagan

 

 

L’arrivée étant en légère côte, le pronostic des suiveurs s’avérait exact : Peter Sagan, le champion du Monde, coiffait sur la ligne le Français Alaphilippe, l’Espagnol Valverde et l’Irlandais Dan Martin. Comme Cavendish la veille, Sagan endossait son premier maillot jaune sur le Tour, Ce même Cavendish termine à 1 minute 45. Contador, qui est à nouveau allé au tapis perd 45 secondes et le leader de la Cofidis Navarro, près de 5 minutes. Au final, Stuyven conserve tout de même 2 récompenses.

 

Maillot jaune et maillot vert : Peter Sagan (Tinkoff)
Maillot blanc : Julian Alaphilippe (Etixx) devant Warren Barguil (Giant)
Maillot à pois : Jasper Stuyven (Trek)
Dossard de la combativité : Jasper Stuyven (Trek)

 

 

velo 0407162

 

Stuyven

 

Aujourd’hui : 3° étape : Grandville-Angers (220 kms)

La ville d’Angers est une habituée du Tour puisque celui-ci s’y est arrêté une quinzaine de fois depuis la dernière Guerre Mondiale.

Cette étape ne comporte pas de difficultés. Les équipiers des sprinters seront mis à contribution pour éviter les échappées près de l’arrivée et pour organiser le sprint au pied de l’hôtel-de-ville d’Angers. On devrait retrouver sur le podium les mêmes coureurs que lors de la première étape.

 

 

 

velo 0407163


velo 0407164

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer