Autres journaux :



vendredi 15 juillet 2016 à 05:49

Tour de France 2016 : Thomas de Gendt, roi du Ventoux. Froome chute mais récupère le maillot jaune sur décision du jury.

Hier : 12° étape : Montpellier – Mont-Ventoux, (178 km)



La direction du Tour de France avait décidé dès la veille d’écourter l’ étape du Mont Ventoux. Le vent soufflant à quelque 140 km/h. et la température étant hivernale (- 5° ressentis), pour la sécurité des coureurs mais aussi des spectateurs, l’arrivée s’est déroulée au Chalet Reynard.

 

Le 14 juillet est forcément un jour spécial pour les coureurs français du Tour. Alors qu’aucun tricolore n’a gagné un jour de fête nationale depuis onze ans et la victoire de David Moncoutié, un français pourra-t-il s’imposer dans le Mont Ventoux ?

 

 

D’entrée de jeu, 14 coureurs s’échappent et prennent rapidement 5 minutes d’avance. Le groupe est constitué de : Lindeman et Van Marcke (Jumbo), Clément (IAM), Pauwels et Tecklehaimanot (Dimension Data), Voss (Bora), Greipel et De Gendt (Lotto), Coquard et Chavanel (Direct Energy), Keisse (Etixx), Navarro et Lemoine (Cofidis) et Soerensen (Fortuneo).

 

 

 

velo 1507162

 

Thomas de Gendt

 

 

Derrière, plusieurs coureurs sont en chasse-patates pour essayer de rejoindre les fuyards. Après 35 km de course, les 13 (Voss étant laché sur incident mécanique) comptent 9 minutes d’avance sur le peloton, puis 15, puis 18′ 30 à 90 km de l’arrivée.

 

 

Dans le peloton, le vent latéral provoque des bordures. Et comme la veille, c’est à cet instant que le peloton des favoris a passé la vitesse supérieure. Peter Sagan, qui avait piégé ses adversaires sur le final de la 11° étape, et piégé à son tour. Pinot et Barguil aussi. Fabio Aru est distancé sur incident mécanique.

 

 

Au sommet de la Côte de Gordes, l’avance des échappés est tombée à 9′ 15, puis à 8,30 au sommet du Col des Trois-Termes.

 

 

Suite à la chute de 2 équipiers de Froome, le peloton se relève un instant. Les échappés reprennent un peu d’avance, mais surtout une partie des attardés reviennent. Au pied du Ventoux, 9′ !

 

 

Nous n’en croyons pas nos yeux mais c’est le sprinter André Greipel qui débute l’ascension seul en tête ! Mais non, ce n’est que feu de paille.

 

 

Tour à tour, Rolland, Pantano, Valverde puis Quintana attaquent le maillot jaune, mais à chaque fois, les équipiers de Froome ramènent leur leader.

 

 

Alors que Thomas de Gendt vient de passer la ligne d’arrivée en vainqueur devant Serge Pauwels et Daniel Navarro, coup de théâtre ! A cause de l’imbécilité de « supporters » qui bloquent une moto-caméra par leur excès d’enthousiasme, Christopher Froome, Richie Porte et Bauke Mollema percutent l’engin.

 

Enorme sensation de voir le maillot jaune courir à pieds en direction de l’arrivée tout en attendant un autre vélo !

 

Il finit avec du retard sur ses compagnons et perd, croit-on, son maillot jaune au profit d’ Adam Yates, mais après de longs palabres le jury des commissaires décide de le réintégrer en tête du classement général, car une seconde moto suiveuse aurait brisé son vélo. Rappelons que dans les étapes de montagne, la règle des 3 kilomètres ne s’applique pas en cas de chute. Cette décision fera certainement parler car, dans d’autres épreuves, de tels phénomènes se sont déjà produits sans que les accidentés aient eu gain de cause.

 

Signalons que même après l’incident, la foule a continuer de s’agglutiner au milieu de la chaussée !

 

 

Maillot jaune : Christopher Froome (Sky)
Maillot vert : Peter Sagan (Tinkoff)
Maillot à pois : Thomas De Gendt (Lotto Soudal)
Maillot blanc : Adam Yates (Orica)
Dossard de la combativité : Thomas De Gendt (Lotto Soudal)

 

 

velo 1507163

 

Serge Pauwels

 

 

Aujourd’hui : 13° étape : Bourg-Saint-Andéol – La Caverne-du-Pont-d’Arc ; (Contre la montre)

 

Totalement marginalisés en 2015, les chronos retrouvent une part plus importante sur le parcours de cette 103e édition. Aujourd’hui, 37 kilomètres sont au programme du principal contre-la-montre de ce Tour 2016. Joliment conçu près de la réplique de la Grotte-Chauvet, il fera la part belle à tous types de coureurs, avec une section intermédiaire très roulante, mais aussi deux bosses et une descente. Surtout, au lendemain du Ventoux, il pourrait provoquer de gros dégâts.

 

Trois anciens champions du Monde du contre-la-montre sont au départ (Fabien Cancellara, Tony Martins et Vasil Kiryenka), sans oublier Jérôme Coppel, médaillé de bronze l’an passé. Tom Dumoulin et Tejay Van Garderen ont aussi leurs chances. Mais le parcours accidenté peut réserver des surprises.

 

 

Pinot, Barguil, Bardet et Alaphilippe sélectionnés pour les JO de Rio, Vuillermoz remplaçant

 

 

Alors que la 11e étape arrivait à Montpellier, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) dévoilait sa dernière liste de qualifiés pour les JO de Rio.

 

 

La sélection tricolore de cyclisme sera ainsi composée par :

 

Thibaut Pinot (route et contre-la-montre), Romain Bardet, Warren Barguil et Julian Alaphilippe.

Alexis Vuillermoz est remplaçant comme Pierre Rolland et Tony Gallopin (route, contre-la-montre)

 

 

 

 

velo 1507164

 

Profil de la 13° étape.

 

 




velo 1507165

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Tour de France 2016 : Thomas de Gendt, roi du Ventoux. Froome chute mais récupère le maillot jaune sur décision du jury.”

  1. VALLOIDIEN dit :

    je pense,,,
    que Froome va être lynché par les spectateurs sur les bords de routes,,, « pour la garde de son maillot jaune »
    et que ,,,
    malgré lui, il n’est pour un rien de sa chute ,c’est à cause d’une moto officelle à l’arrêt d’où les trois cyclistes se sont encastrés sur elle !!

  2. loupblanc dit :

    c’est surtout l’inconscience et la débilité des spectateurs qu’il faudrait sanctionner
    qu’il monte sur un vélo et apprécie leur attitude