Autres journaux :



samedi 25 juin 2016 à 07:51

« Les résumés de l’EURO » : Ce sera FRANCE – IRLANDE en 1/8ème !!! Retrouvez toutes les affiches de ce Week-end.

De magnifiques affiches au programme avec notamment un alléchant Espagne/Italie lundi à 18h, retour sur les derniers matchs de poule..



On connait enfin les différentes affiches proposées pour les 1/8ème de finale de l’UEFA EURO 2016 en France. Les rencontres seront jouées samedi, dimanche et lundi, à raison de trois matchs par jour ce week-end aux horaires devenus habituels : 15h, 18h et 21h. Du suspense, des matchs fous et beaucoup de buts, cette dernière journée de poule a livré son verdict et que ce fut aléatoire, pour preuve la qualification des irlandais privant à cinq minutes de la fin les turques du second tour.

 

 

 

Ce samedi, trois affiches du « haut du tableau » sont programmées. L’importance est de taille puisqu’au gré des classements des uns et des autres, un peu comme à Rolland Garros, les bleus sont tombés dans la partie du tableau où se concentrent tous les favoris au sacre final, rien que ça ! Espagne, Allemagne, Italie, France et Angleterre pour ne citer qu’eux.

 

 

 

« France – Irlande » Le match déclic ou le couac inimaginable ?

 

 

À 15h, la Suisse affronte la Pologne pour une place en quart de finale de l’EURO, ce qui serait historique pour les coéquipiers de Robert Lewandowski. La forte communauté polonaise locale soutiendra de toutes ses forces son équipe nationale. Le vainqueur de ce premier affrontement du jour sera opposé au prochain tour à celui qui survivra du gros choc Portugal-Croatie.

 

 

 

Cristiano Ronaldo, plus affûté et déterminé que jamais, sera là pour emmener sa « seleção » le plus haut loin possible tandis que les croates ont largement séduit l’Europe lors des matchs du premier tour. Rendez-vous ce soir à 21h pour suivre cette rencontre sur Bein ou M6.

Entre les deux, le Pays de Galles de Gareth Bale (Real Madrid) rencontre l’Irlande du Nord pour un derby britannique haut en couleurs. Les tribunes risquent de donner un spectacle incroyable, les joueurs eux disputeront un match pour l’histoire et rêver plus grand. Avantage Pays de Galles tout de même face au petit poucet de ce premier tour (25ème au classement FIFA).

 

 

 

L’adversaire promis au vainqueur pour le tour à venir ? La Belgique de Kévin De Bruyne, qui a déclaré avant-hier « je m’en bats les couilles tant qu’on gagne » à la télé belge ou la surprenante Hongrie, qui s’affrontent dimanche soir à 21h pour un match qui s’annonce explosif et riche en buts. Demain toujours, nos bleus affrontent la République d’Irlande à 15h à Lyon. Une vieille connaissance pour tous, la main de Thierry Henry revenant à la surface (*). N’oublions pas que la FIFA a payé la fédération irlandaise des indemnités pour éviter de porter l’affaire hors des juridictions sportives à l’époque (2009).

 

 

C’est donc un peu le moment idéal pour remettre les choses à plat. En se qualifiant bien sûr. Face à une équipe dont les supporters se sont démarqués des autres depuis le début de la compétition, de par leurs chants, leur sympathie et leurs bonnes manières. On a, beaucoup à apprendre de leurs passages sur notre sol tant le côté humain est sublimé.

 

 

 

Stop à la rêverie, demain à 18h les allemands vont sans doute faire comme d’habitude, se qualifier. Pas de sentiments là encore du côté de l’Angleterre. Lundi elle sera opposée à l’équipe surprise de cet EURO, le vrai petit poucet à savoir l’Islande ! Ce pays réalise un parcours extraordinaire quand on sait d’où ils viennent. Chapeau bas messieurs les Islandais. Sachant que le vainqueur de ce match rencontrera le vainqueur de France-Irlande.

 

 

euro 2506163

 

 

 

Le 1/8ème de finale qui aurait pu être une finale..

 

 

Le match à ne pas louper, hormis celui des Français, c’est sans aucun doute là-dessus Italie – Espagne ! Une affiche alléchante, surtout au vu du prometteur premier tour de la « Squadra Azzura ». Les ibériques quant à eux, ne surprennent pas beaucoup, affichant un niveau de jeu qu’on leur connait et qui en fait les doubles champions d’Europe en titre. Quand même.

 

 

Le meilleur joueur espagnol, à savoir Andrès Iniesta sera la clé du match, car si ce dernier rayonne, ce sera dur pour l’Italie. D’un autre côté, la défense « made in Juventus » avec un Buffon toujours au sommet de la hiérarchie mondiale des gardiens de but, fait des italiens un sérieux client. Quoi qu’il en soit, c’est le football qui en sortira vainqueur à coup sûr.

 

 

(*) En 2009, en match de barrages de qualification à la Coupe du Monde, Henry réalise une main flagrante pour se mettre le ballon dans le bon et offrir le but qui élimine l’Irlande à William Gallas dans les prolongations.

 

 

Mustapha Sofi

 

 

 

euro 2506162

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer