Autres journaux :



dimanche 3 juillet 2016 à 07:06

« Les résumés de l’EURO » : L’Allemagne Botte l’Italie et file en demi (Résumés et réactions locales)

L’Allemagne se qualifie pour la demi-finale après la séance des tirs au but (1-1, 6-5 aux tab). Elle retrouvera en demi-finale, le vainqueur de France-Islande. L’autre demi-finale opposera le Portugal à de surprenants Gallois.. Décryptage.



 « Le football est un jeu simple, 22 hommes courent après un ballon pendant 90 minutes et, à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent.. » Les mots de Gary Lineker, prononcés un soir d’après défaite en demi-finale de la Coupe du Monde 1990, reviennent ce soir dans toutes les bouches. En effet, ce soir encore une fois la machine allemande a réussi à passer l’obstacle qui se présentait sur son chemin. Comme en 2014, l’histoire continue pour une équipe qui s’habitue dangereusement à gagner.

 

 

 

bull 0307163

 

 

 

« Zaza » pas ou quoi ?

 

 

 

Ce soir, beaucoup de choses nous poussaient à penser que les joueurs d’Antonio Conte allaient sortir le champion du monde en titre. Et dire que ce fut tout proche d’arriver ne serait pas mentir. Mais voilà, les penaltys ont décidé du sort de tout un pays. Zaza (joueur italien) n’ayant pas trouvé de meilleur moment pour répéter sa chorégraphie de « Danse avec les stars » que la séance fatidique. Une multitude de petits pas dans sa course d’élan, sa tentative était vouée à l’échec et elle précipitera la chute de son équipe.

 

 

 

Faute professionnelle ? Si c’était dans une entreprise française, la faute grave serait requise. Cette fin fait mal, plus que le résultat brut c’est la manière et ce goût d’inachevé avec lequel vont se lever tous les fervents supporters de la squadra. Parce que l’Italie a réussi son EURO, elle a sorti l’Espagne, battu la Belgique, proposé un jeu très plaisant. Rendez-vous en 2018 avec Verrati cette fois-ci.

 

 

 

Pour en revenir au match, une première mi-temps sans grand relief mais de grosse intensité. Avant que Mezut Ozil n’ouvre le score pour la Mannschaft à la 65ème et que Bonnucci n’égalise sur penalty en fin de match. Ensuite plus rien avant une séance de tirs au but où tour à tour les deux formations ont eu la main pour en finir.

 

 

 

Le destin a choisi son camp, si la France passe, on ressortira toutes les anecdotes sur les fameux France-Allemagne de légende en 1982 ou 1986. Les plus anciens ne s’en sont toujours pas remis. En demi-finale qui plus est, on espère pouvoir vous en parler dès lundi, ce serait bon signe pour nos bleus !

 

 

Le Portugal affronte le Pays de Galles pour une demi inédite !

 

 

La première demi-finale est déjà connue, ce sera le Pays de Galles qui fera face au Portugal. Les coéquipiers de Gareth Bale ont réalisé la sensation de ces quarts de finale en éliminant la Belgique, numéro 1 au classement FIFA avant la compétition. Grosse performance qui peut les emmener tout en haut ? Impossible n’est pas gallois mais gare au réveil de Cristiano Ronaldo. Ce dernier qui réalise, à l’instar d’autres grands joueurs, un EURO assez fade, voudra certainement emmener son équipe au firmament. Il en est capable et tous les connaisseurs en ont conscience.

 

 

Réactions de locaux sur l’élimination de l’Italie..

 

 

 

La déception était palpable chez les montcelliens qui supportaient l’Italie hier soir lors du match face à l’Allemagne. Beaucoup de tristesse mais aussi de fierté. L’équipe a répondu à leurs attentes dans l’ensemble même si les tirs au but laissent un arrière-gout très acide. Les italiens du bassin minier se sont fait une raison, la squadra méritait mais elle est éliminée. Michel Piazzola déçu me confia qu’ « Il est rare de voir une défaite aussi bien acceptée par tout son public et surtout les personnes qui, comme nous, connaissent très bien le football. (sic) »

 

 

 

Axel lui précisera que « les tirs au but c’est la loterie. On mérite tout autant que l’Allemagne d’être en demi mais bon c’est comme ça », il trouve aussi que « le match était très moyen, pas au niveau de l’affiche sur le papier. »

 

 

Pour conclure sur ces réactions, voici celle d’Aurélien Polesello, pleine de sens et de passion : « Forza Italia ! Merci à l’équipe pour ce beau parcours et ces belles victoires contre des équipes de belles valeurs comme l’Espagne notamment. On sort de la compétition sans perdre face au champion du monde.

 

 

(Il s’adresse à l’équipe d’Italie)

 

 

Votre coeur et votre vaillance ont porté votre peuple même si peu vous voyaient si haut ! Grazie Mile Ragazzi ! Viva Buffon, un seigneur qui vas nous manquer … et maintenant allez les Bleus !!! »

 

 

Merci Aurel’ les bleus auront besoin de soutien pour aller au bout de leurs rêves. Ce soir à 21h, la France sera bleu blanc rouge.

 

 

Mustapha Sofi

 

 

bull 0307162

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer