Autres journaux :


mercredi 30 novembre 2016 à 05:27

Promotion de District (Foot local) : Le Bois du Verne en pleine bourre – Ciry s’offre un peu d’air

Retour sur les belles victoires du BDV et de Ciry, ainsi qu’un résumé de la courte défaite de l’USBG B contre un « gros » du groupe (0-1)



 Ce championnat de promotion de district version 2016/2017 est passionnant. Le mot est fort et à juste titre, je m’en explique. La densité en haut de tableau avec un changement fréquent de leader, la sévère sanction infligée à Ciry-Le-Noble (retrait de 11 points) et son retour dans la course, ou encore la décision de ne pas donner automatiquement les quatre points aux adversaires des tangos concernés par la sanction. Le score acquis sur le terrain faisant foi pour les adversaires de l’ASC, l’éthique est ainsi respectée et c’est tant mieux.

 

 

 

Ce dimanche, se jouait la dixième journée de l’élite du district avec comme fait marquant les deux belles victoires du BDV et de Ciry. Le premier nommé peut faire rêver à la première place s’il venait à s’imposer contre La Clayette (match en retard), incroyable quand on repense au début compliqué des hommes de Kalu N’Goma. Les tangos quant à eux reviennent à deux points de Neuvy, avant-dernier et à 7 du 10ème. Tout est encore possible pour le maintien. Débriefing des rencontres de ce dimanche 27 novembre.

 

 

 

Promotion de District (27/11, J10) :

 

 

 

SAINT VINCENT 4 – 5 BOIS DU VERNE

CIRY LE NOBLE 4 – 1 VITRY EN CHAROLLAIS

ST LÉGER S/DHEUNE REPORTÉ PERRECY AS

 

 

 

bull-3011164

 

 

Le Bois du Verne en plein rush

 

 

 

Commençons par les réjouissances pour nos clubs, à commencer par le FC Bois du Verne de Stéphanie Cheminat, que personne n’arrête en ce moment. Troisième victoire à la suite. Après l’USBG 2 et Ciry-le-Noble, c’est Saint Vincent, sur ses terres qui plus est, qui a dû rendre les armes face à une désarmante équipe du Bédève. Depuis la défaite face à Autun Benfica, autre équipe du haut de tableau, les hommes de Kalu N’Goma enchaînent les succès peu importe les circonstances et les erreurs. Un esprit de groupe salutaire qui offre la possibilité au BDV de truster la première place en cas de victoire dans son match en retard contre La Clayette (programmé le dimanche 11 décembre).

 

 

 

Pour en revenir au match, les locaux posent très vite des problèmes à l’arrière garde montcellienne, et créent, de par leurs vitesses, de sérieux décalage. La sentence est immédiate avec deux buts en dix minutes pour St Vincent (2-0). William Jeannin permet à son équipe de revenir dans le match (2-1) avant que les locaux ne creusent à nouveau l’écart, profitant d’une erreur défensive (3-1). Le BDV ne lâche rien et Jeannin s’offre un doublé avant la pause (3-2, MT).

La deuxième période démarre sur le même rythme, et à ce jeu-là, ce sont les visiteurs qui en profitent les premiers, Simon Guyot ramène les deux équipes à égalité (3-3, 50ème). Le match est débridé ô possible. St Vincent jette ses dernières forces dans la bataille et reprend l’avantage (4-3). Puis les locaux vont plonger physiquement et la bande à Kalu va en profiter. Simon Guyot, l’homme du match scorera à deux reprises, s’offrant ainsi un « hat-trick » (Ndlr Triplé). Quatre points de plus au compteur, à égalité avec Perrecy, les deux formations comptant le même nombre de match, sacré retour pour le BDV.

 

 

 

bull-3011163

 

 

 

Ciry se donne de l’air et recolle

 

 

Les tangos se sont offert un bon bol d’air avec cette belle victoire à domicile contre Vitry en Charollais (4-1). Après une première mi-temps terne et un score nul et vierge, la seconde période change du tout au tout. Ce sont les visiteurs qui vont dégainer les premiers et ainsi réveiller l’ASC (0-1, 53ème). Dès lors, on ne voit plus qu’une équipe sur le terrain. Ciry va tout d’abord égaliser à la suite d’un coup franc d’Étienne Pacaud repris de la tête victorieusement par Charly Mourer, dont le « coup de boule » trouve la lucarne (1-1, 60ème).

 

 

Les hommes de Denis Portrat sont efficaces dans le domaine aérien. Une nouvelle preuve s’il en faut avec ce corner tiré par Melvin Beaujard que Rachid Soufi catapulte de la tête dans le but d’un gardien impuissant (2-1). Petit clin d’œil sympa, la scène de joie des tangos célébrant ce but. Dans la foulée, Tristan Perraudin bien servi dans la profondeur, gagne son duel côté gauche avec le défenseur adverse et croise son tir qui termine petit filet, le break est fait (3-1).

 

 

Enfin Nadir Léger provoquera et transformera lui-même un penalty pour le 4 buts à 1. Une victoire qui fait du bien, l’ASC revient à 10 unités de la dixième place et il reste douze journées et 48 points en jeu. Impossible n’est pas tango, non ?

 

 

l’USBG 2 frustrée comme jamais

 

 

Pour la réserve de l’USBG, la réception de Chauffailles a de quoi frustrer. Une courte défaite un but à zéro, là où il y avait la place et les occasions pour mieux faire. Les coachs déploraient de nombreuses absences mais l’équipe alignée demeurait compétitive. L’adversaire « solide derrière et virevoltant devant » dixit Julien Szlenk. Dès les premières minutes, Bretigny est à deux doigts de délivrer un centre décisif pour Vallot, trop court.

Alors que St Bonnet La Guiche domine les débats, les visiteurs vont inscrire ce qui s’avérera être le seul but du match. Un contre limpide en trois passes, parti d’un crochet et terminé par un « une-deux » des écoles, qui permet à Chauffailles d’ouvrir le score (0-1, 27ème). En fin de mi-temps, le but du break fut proche mais les locaux tiennent bon.

 

 

Après la pause, l’USBG insiste, tente, se crée des occasions mais ne parvient pas à revenir à la marque. Au final, une courte défaite, la quatrième en dix matchs, St Bonnet est huitième au classement, rien d’alarmant, enfin pour l’instant.

 

 

 

Mustapha Sofi

 

 

bull-3011162

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer