Autres journaux :


dimanche 14 février 2016 à 10:00

Ring Montcellien (Boxe) : Jean Bouveri s’enthousiasme pour ce GALA (VOIR NOTRE VIDEO)

Quinze combats ont été proposés au public hier soir..




Ce samedi soir à la Salle polyvalente de Jean Bouveri, et ce, sous les yeux de du député de la circonscription Christophe Sirugue et adame le maire :  Marie Claude Jarrot, le RING Montcellien du président Simon SLOMA, présentait son Gala de Boxe Amateur en grandes pompes. Le Ring justement, installé à l’épicentre du terrain, accaparait toute la lumière et l’effet en fut immédiat. Tous les regards se fixant naturellement sur les boxeurs. Ces derniers entrant en scène sur fond sonore, à la manière d’un Show Américain. L’ambiance appropriée pour se transcender paraît-il.

 

 

 

boxe 14021633

 

 

Le club avait mis les petits plats dans les grands, pour accueillir cette manifestation dans les meilleures conditions. Un Boxeur ayant annulé sa participation, ce sont quinze combats auxquels le public, venu nombreux, a pu assister. L’ordre de ceux-ci allant crescendo dans l’intensité et la force des frappes.

 

 

Après la présentation des acteurs du soir, les premiers duels ont pu avoir lieu, sur la base de 3 Rounds de 2 minutes. Le corps arbitral fera un travail remarquable, faisant ressortir de ces matchs, l’essence même de la Boxe, à savoir une éthique et un profond respect vis à vis de tous les acteurs de cette discipline. Sur l’arène éblouie par les projecteurs, les coups pleuvent, mais en dehors l’humilité n’est pas un leurre.

 

 

15 combats = 14 Vainqueurs + une égalité qui a fait jaser…

 

 

C’est l’Auxerrois Pierrick SMOLINSKI dans la catégorie -60 Kg, qui s’impose dans le premier combat. Et ce, face au Chalonnais, Sofiane SIDA. La soirée est lancée. Puis, le Boxing Club de Saint Léger va réaliser le premier doublé du soir, dans les Combats 2 et 3, avec les victoires de Kelly DURANTON et Antoine HAUWEL. Respectivement, contre la chalonnaise Méline AMORIM et le pensionnaire de Cosne Sur Loire, Damien DESCOMBES.

 

 

Le club de Nevers va ensuite entrer en scène, représenté par 5 Boxeurs ce samedi soir, tous ou presque sortis vainqueurs, tant la décision des juges de donner match nul, concernant le match de Zaourbek TCHOUMAKOV face à Nicola GODART de l’USC Dijon, paraît injuste (12ème Combat).

Dans l’ordre chronologique, Jérôme GAUMET (Nevers) l’emporte face à Farès HELMEAOUI (Chalon), Mohamed SAHRAOUI, le régional de l’étape, s’est ensuite grièvement blessé au bras (il sera opéré demain) lors de son combat, interrompu, face à Mohamed LAMBARKI (Nevers). Luca LERBOURG (Lons Le Saunier) vient à bout difficilement du Polliacien Jordan FONSECA, coaché par Alloua BOUDJADJA et très soutenu par le public local. Luca, dont le coach Serge POURTEL reste l’un des grands Boxeurs Français de l’Histoire, se verra remettre son trophée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Zoubir TCHOUMAKOV (Nevers) s’offre une jolie victoire face à Akhn KOCBAY (Chalon). Et enfin, pour le dernier combat avec l’en-tract, ce sont Ismaël HEDE du Boxing Club beaunois (81 Kg) et Florian MULLINAJ du Club auxerrois (82 Kg) qui allaient offrir un combat d’une grande intensité à l’assistance. C’est l’Auxerrois qui l’emportera finalement, offrant au public un vrai spectacle, fait d’esquives, de déplacements, de garde basse et autres techniques propre à la boxe anglaise.

 

 

Trois Combats Seniors Élite pour finir la soirée en Beauté

 

 

Après l’en-tract, pendant laquelle on a pu se restaurer sur place, la Réunion du jour reprenait de plus belle. Avec en point d’orgue, les derniers combats opposant ce qu’on peut communément appelé des Boxeurs semi-pros. Le niveau s’élevant d’un coup sachant que les Seniors Élites ont ous au moins 10 combats Amateurs à leurs actifs.

 

 

Avant cela, la reprise a été marquée par les Victoires de, Brendon BETLAMINI (Cluny) opposé à Ahmadou BABIO (USC Dijon), de Logan CHERAMY (Auxerre) face à Alexandre BOUILLER (Lons Le Saunier) et de Assia BADET (Lons le Saunier) contre Gwenaëlle ROUSSELET (Beaune) pour le deuxième combat Féminin de la soirée. Une belle découverte, les filles mettant l’accent sur la technique au détriment de la puissance, une autre façon de voir la Boxe.

 

 

Pour preuve, cette confidence d’une jeune boxeuse de Cosne/Loire, Lucie BRÛLÉ (12 ans) venue pour soutenir Damien DESCOMBES, voici ses mots : « beaucoup ce soir cherchent juste à se battre, un peu comme une bagarre de rue, ce n’est pas assez propre à mon goût. Et ce n’est pas l’esprit de la Boxe en général telle que je la vois. Ils travaillent l’adversaire mais de façon désordonnée. Mais plus les combats avancent et plus le niveau grimpe. »

 

 

Notons que les juges lèvent le bras à 15 secondes du terme de chaque round, côté règlement. Les trois gros combats du soir ont fait vibrer le public venu nombreux, tant la force des coups impressionnait, les boxeurs Seniors Élites ne portent pas de casques contrairement à toutes les oppositions précédentes. Les rencontres durent 3 fois trois minutes et non plus deux.

 

 

C’est d’abord Malick MOREL-JEAN de Lons le saunier qui va disposer de l’auxerrois Emilien COMBE. Dans la foulée, c’est Dylan BONNETAIN du club de Pouilloux, qui va enflammer les gradins, où siègent de nombreux supporters acquis à sa cause. Et ce petit supplément d’âme fera la différence à l’heure des comptes. En effet, il remporte son combat contre le valeureux Yvan LEBRENN, venu de Volvic, la ville et non le Volcan.

Sofiane KHATI, le Shadow Boxeur Nivernais

 

 

Pour finir cette belle soirée de sport, un dernier duel au sommet entre deux boxeurs émérites et déjà confirmés nous est proposé en guise de dessert. Dans le coin Rouge, le Nivernais Sofiane KHATi, que beaucoup connaissent au Ring montcellien et qui aura l’appui du public. Dans le coin Bleu, Clément TARIT venu de Courpière, près de Clermont-Ferrand.

 

 

D’entrée c’est Sofiane qui va animer les débats. Ses déplacements rappelant vaguement ceux d’un certain Muhamed Ali, on ressent dans sa façon de boxer beaucoup de plaisir et de dextérité. Ainsi qu’un esprit taquin voire limite chambreur, qui donne ce côté atypique si attachant au moment de prendre parti. Son combat, enchanteur ô possible, il va le remporter avec beaucoup de lucidité. Son adversaire revenant très vite dans la partie au second Round et tentant le tout pour le tout dans la dernière reprise mais en vain.

 

 

La victoire est accordé sur le score de deux Rounds à Un à Sofiane. Ce gala ne pouvait trouver meilleur fin que celle-ci. Les coupes récompensant les vainqueurs ont été remises par divers personnalités locales, élus ou ancien gloires de l’art pugilistique. Les organisateurs peuvent être heureux de cette manifestation, qui donne à la Boxe Anglaise, la publicité positive qu’elle mérite, tant le dévouement de ces éducateurs est total.

 

Mustapha Sofi et Annabelle Berthier /photos – vidéo

 

 

 

 

 

 

 

boxe 14021634

 

 

boxe 1402168

 

 

boxe 1402169

 

 

boxe 14021610

 

 

boxe 14021611

 

 

boxe 14021612

 

 

boxe 14021613

 

 

boxe 14021614

 

 

boxe 14021615

 

 

boxe 14021616

 

 

boxe 14021617

 

 

boxe 14021618

 

 

boxe 14021619

 

 

boxe 14021620

 

 

boxe 14021621

 

 

boxe 14021622

 

 

boxe 14021623

 

 

boxe 14021624

 

 

boxe 14021627

 

 

boxe 14021628

 

 

boxe 14021626

 

 

boxe 14021629

 

 

boxe 14021630

 

boxe 14021632

 

 

boxe 1402167

 

 

boxe 14021635

 

 

 

boxe 14021631

 

 


boxe 14021636

 

 

boxe 14021637

 

 

boxe 14021638

 

 

boxe 14021639

 

 

boxe 14021640

 

 

boxe 14021641

 

 

boxe 14021642

 

 

boxe 14021643

 

 

boxe 14021644

 

boxe 14021645

 

 

boxe 14021646

 

 

boxe 14021647

 

 

boxe 14021648

 

 

boxe 14021649

 

 

boxe 14021650

 

 

boxe 14021651

 

 

boxe 14021652

 

 

boxe 14021653

 

 

boxe 14021654

 

 

boxe 14021655

 

boxe 1402166

 

boxe 1402162

 

 

boxe 1402163

 

 

boxe 1402164

 

 

boxe 1402165

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer