Autres journaux :



dimanche 6 juillet 2014 à 06:29

« On a trouvé des macchabées dans les jardins de la loge » (Edition)

Vétérane Dan a encore frappé ! Et fort...



 

 

Vétérane Dan a encore frappé !

 

Et fort… Très fort…

 

 

« Vétérane Dan », alias notre ami : Daniel Debarnot a, comme d’habitude, tenu ses promesses ! Et quelles promesses ! Le second tome de sa saga des « Macchabées » est un pur régal !

 

 Après « On a trouvé des macchabées à la grange du belge » que nous vous avons présenté le 12 juin 2013 – Le temps passe…- voici qu' »Eul vieux Dan » récidive ! Et de fort belle manière avec ce second opus où nous retrouvons les héros du premier, en l’occurrence : Fernand, Désiré, Jeannot, Walter, Francs-maçons, et Lucas Fontane, franc-maçon également mais surtout : capitaine de gendarmerie à Dijon !

 

Truculent (à la manière de Rabelais que l’on retrouve au hasard de certaines citations), « L’Dan » nous épate encore avec une intrigue digne d’un Simenon, la « glèbe accrochée aux sabots » en plus et un art consommé (image facile mais vous comprendrez mieux, pourquoi en le lisant !) de nous parler de bonne chère, de bons vins de nos contrées – même s’il « trahit » un peu la Bourgogne en faisant une « pub » éhontée pour le Beaujolais, le Gaillac et autres breuvages issus d’autres terroirs ! Magnanime : on lui pardonne ses « errances » car on verrait bien le Carmet de la grande époque « faire » un détour du côté de ces joyeux lurons ! Lui, le spécialiste du « Marathon de Paris » d’un genre un peu particulier auquel le marathonien de base refuserait de participer…

 

Pas de doute, il n’aurait pas fait tache (même de vin) au milieu de ces quatre là qui mènent l’enquête après que l’un d’eux : Jeannot, eut découvert un cadavre dans le jardin de leur loge : celle de « L’Amitié Républicaine »  ! Un cadavre « mis en scène » avec deux serpents que la morale judéo-chrétienne nous interdit de décrire. Sachez seulement qu’elle symbolise la » luxure ». Tout un programme…

 

Mais revenons-en à l’essentiel : l’intrigue qui mène nos enquêteurs à traquer soir un groupuscule Gothique, soit un groupuscule anti « Francs-Maçons »… Une enquête on ne peut plus locale car concentrée autour de Toulon-Perrecy ! Comme dans le premier, l’auteur s’amuse à « persiller » son ouvrage de citations, d’allusions à la Franc-maçonnerie », de symboles… Avec une délectation digne d’un Gargantua ! D’ailleurs, il n’est pas loin puisque moult passages ont pour cadre « Le Boeuf Hardi », nouveau fief de nos compères ayant du, abandonner « La Trinquette » pour cause de « mal bouffe ». Là, nos trois amis ripaillent gaillardement de cochonnailles en tout genre et surtout le Vendredi Saint en tout bons mécréants, bouffeurs de curés, qu’ils sont ! Un poème, un régal on vous dit ! En fin gastronome, « Eul’vieux Dan » distilel (ne cherchez pas là un jeu de mot) des recettes d’accommodement du cochon dignes d’un « chef »…

 

Espérant vous avoir donné envie de lire son livre, sachez que son auteur le dédicacera, le samedi 12 juillet prochain à partir de 15 h à l' »Auberge du Passe-Temps » à Mont-Saint-Vincent.

 

L’occasion de l’acheter, qui plus est « paraphé », pour la modique somme de 15 €.

 

« On a trouvé des macchabées dans les jardins de la loge » – Editions de l’Etançon 

 

Signé : Elisée Reclus

 

(Clin d’oeil à l’ami Dan)

 

loges 05 07 142

 

 

 

loges 05 07 14

 

 

 

 

 

 

 

 

 




 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer