Autres journaux :


lundi 15 juin 2015 à 05:35

« Portraits en direct » par Corado BOUST à l’Espace Culturel Louis Aragon (FR)

A vivre et à revivre ! Mais en deux langues !



 

 

 

A vivre et à revivre ! 

 

 

Mais en deux langues !

 

 

 

« Portraits en direct », c’est ce que l’on appelle une performance artistique, qui s’est aujourd’hui traduite par la réalisation de deux tableaux en 45 minutes, dans une atmosphère poétique, remplie de mots prenant leur envol et venant marquer les cœurs des spectateurs, suivant la douce mélodie d’une guitare.

 

 

 

Les deux portraits réalisés par Corado ce matin sont les visages de deux hommes charismatiques, qui ont marqué l’histoire : il s’agit de Louis Aragon et Nelson Mandela.

 

En peignant ces deux hommes, l’artiste Corado BOUST aborde des thèmes toujours d’actualité que sont la liberté et l’égalité raciale (ce n’est d’ailleurs pas une coïncidence si l’un des protagoniste est blanc et l’autre noir : ce clin d’œil vient évidemment renforcer le message et l’appel à l’égalité de tous, sans distinction quelconque).

 

Ces deux portraits trouveront leur place dans deux salles de Saint-Vallier : la salle Nelson Mandela et, bien sûr, l’Espace Culturel Louis Aragon.

 

Zoom sur ces deux personnages qui ont marqué l’Histoire…

 

* Louis Aragon *

 

Louis Aragon était un écrivain français, un poète et un journaliste. Il faisait parti de ce cercle d’intellectuels, aux côtés d’André Breton, Paul Eluard et Philippe Soupault, à l’origine du dadaïsme parisien et du surréalisme.

 

Au cœur de l’œuvre de Louis Aragon se trouvent ces notions fortes du rêve, du songe, mais également celles de la lutte et de l’espérance, sans oublier ses poèmes parlant d’amours, d’amitiés et des merveilles de la vie. 

 

« Il y a toujours un rêve qui veille. »

 

 

– Louis Aragon

 

* Nelson Mandela *

 

Nelson Mandela était l’un des meneurs historiques de la lutte contre le système politique d’apartheid en Afrique du Sud, et président de la république sud-africaine de 1994 à 1999, à la suite des premières élections générales non ségrégationnistes de l’histoire du pays.

 

Nelson Mandela a reçu un soutient international et a ainsi pu continuer son combat, et devenir LE symbole de la lutte pour l’égalité raciale.  

 

Un long chemin vers la liberté

 

« J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’Homme résidaient la miséricorde et la générosité. Personne ne naît haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion.

 

 

Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut aussi leur enseigner à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’Homme que son contraire. Même aux pires moments de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer.

 

 

La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher, mais qu’on ne peut jamais éteindre. Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, il est enfermé derrière les barreaux des préjugés et de l’étroitesse d’esprit »

  • Nelson Mandela

 

Entretien avec l’artiste, Corado BOUST…

 

A la question « pourquoi avez-vous choisi de peindre ces deux hommes en particulier ? », Corado a répondu qu’il s’agissait d’une décision conjointe avec M. Daniel Meunier, adjoint au maire, délégué à la culture. Il a ajouté qu’en général, pour ce genre de performances artistiques, l’idée était de rester connecté à l’actualité ou bien à un environnement, un univers, spécifique. Dans tous les cas, le but de chaque performance est toujours de susciter des émotions auprès du public.

 

La jolie pensée de Corado s’inscrit également dans ce concept d’amener l’art au particulier, plutôt que de l’afficher dans une galerie et de demander au public de venir le chercher : en quelques mots, il souhaite ainsi faciliter l’accès à l’art. 

 

D’où, une des ambitions de Corado serait de – pourquoi pas – se produire chez le particulier lui-même, afin de pouvoir faire s’insérer l’art et ainsi amener, livrer, une chose qui nous dépasse, dans le cœur des Hommes.

 

Notre monde a de plus en plus besoin d’artistes tels que Corado, humbles, modestes, doués et dotés d’une grandeur dont il n’est lui-même peut-être pas tout à fait conscient.

 

En quelques mots… « Portraits en direct », c’est une expérience artistique et spirituelle dont on ne sort pas indemne, et qui détient le pouvoir d’émerveiller, un pouvoir à chérir, surtout dans le monde actuel.   

 

Prochain rendez-vous à la Société Creusotine des Beaux Arts…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

‘Live portraits’ by Corado BOUST at Espace Culturel Louis Aragon (EN)

 

To experience and re-experience!

 

‘Live portraits’ is what is commonly called an artistic performance, which was today the painting of two portraits in only 45 minutes, in a poetic atmosphere filled with words flying away and, guided by the sweet melody of a guitar, coming to leave a mark on the spectators’ hearts.

 

Both portraits by Corado represented the faces of two charismatic men, who marked history: they are Nelson Mandela’s and Louis Aragon’s ones.

 

By painting these two men, the artist, Corado BOUST, deals with themes that are still very relevant today, i.e. freedom and racial equality (besides, it is no coincidence that one protagonist is white and the other is black: this idea is obviously reinforcing the message and the call to Equality).

 

These two portraits will be displayed in two specific places in Saint-Vallier: the Nelson Mandela room, and of course, the Espace Culturel Louis Aragon.

 

Zooming in on these two men, who marked History…

 

* Louis Aragon *

 

Louis Aragon was a French writer, a poet and a journalist. He was also one of the intellectuals, like André Breton, Paul Eluard and Philippe Soupault, at the origin of the Parisian Dadaism and surrealism.

 

Dreams, sweet illusions, but also fight and hope are the powerful concepts at the heart of Louis Aragon’s work, without forgetting his poems about love, friendship, and the wonders of life. 

 

‘There’s always a dream that is awake.’

 

 

– Louis Aragon

 

* Nelson Mandela *

 

Nelson Mandela was one of the historical leaders of the fight against the political system of Apartheid in South Africa, and he was elected president of the Republic of South Africa in 1994 (until 1999) after the first non-segregationist general elections of the country’s history.

 

Nelson Mandela received an international support and could thus keep on fighting against segregation, and become THE symbol of the fight for racial equality.

 

A walk to freedom

 

‘I always knew that deep down in every human heart, there is mercy and generosity. No one is born hating another person because of the colour of his skin, or his background, or his religion. People must learn to hate, and if they can learn to hate, they can be taught to love, for love comes more naturally to the human heart than it’s opposite. Even in the grimmest times in prison, when my comrades and I were pushed to our limits, I would see a glimmer of humanity in one of the guards, perhaps just for a second, but it was enough to reassure me and keep me going. Man’s goodness is a flame that can be hidden but never extinguished! (…) A man who takes away another man’s freedom is a prisoner of hatred, he is locked behind the bars of prejudice and narrow-mindedness.’

 

 

– Nelson Mandela

 

Interview with the artist, Corado BOUST…

 

To the question ‘why did you choose to paint these two men in particular?’, Corado replied that it was a co-decision, made with Mr Daniel Meunier, the deputy mayor appointed to cultural affairs. He added that in general, for this kind of artistic performances, the idea was to stick to current events or to a specific environment, a specific universe. Anyway, the aim of each performance is always to arouse the emotions of the audience.

 

The lovely thought of Corado also implies bringing art to the individual, instead of displaying it in art galleries and asking the audience to come look for it: in short, he hopes to facilitate the access to art.

 

Therefore, one of Corado’s ambitions would be to – why not – perform at people’s houses in order to bring art, to deliver something that is bigger than us, to human hearts.

 

Our world needs more and more artists like Corado, who is humble, modest, gifted and endowed with a greatness he might not himself be completely aware of.

 

In a few words, ‘Live portraits’ is an artistic and spiritual experience one doesn’t leave untouched, and which detains the power to fill someone with wonder – a power that is to cherish, especially in today’s world.

 

Next performance at the Société Creusotine des Beaux Arts…

 

Marie

 

 

 

trace st vallier 1406157

 

trace st vallier 1406152

 

 

 

trace st vallier 1406153

 

 

 

trace st vallier 1406154

 

 

trace st vallier 1406155

 

 

trace st vallier 1406156

 

 

 

trace st vallier 1406158

 

 

 

trace st vallier 1406159

 

 

trace st vallier 14061510

 

 

trace st vallier 14061511

 

 

trace st vallier 14061512

 

 

trace st vallier 14061513

 

 

trace st vallier 14061514

 

 

trace st vallier 14061515

 

 

 

trace st vallier 14061516

 

 

 

trace st vallier 14061517

 

 

 

trace st vallier 14061518

 

 

 

trace st vallier 14061519

 

 

 

trace st vallier 14061520

 

 

trace st vallier 14061521

 

 

 

trace st vallier 14061522

 

 

 

trace st vallier 14061523

 

 

 

trace st vallier 14061524

 

 

trace st vallier 14061525

 

 

trace st vallier 14061526

 

 

trace st vallier 14061527

 

 

trace st vallier 14061528

 

 

trace st vallier 14061529

 

 

 

trace st vallier 14061530

 

 

 

trace st vallier 14061531

 

 

trace st vallier 14061532

 

 

trace st vallier 14061533

 

 

 

trace st vallier 14061534

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer