Autres journaux :



dimanche 5 juillet 2015 à 06:28

Du côté de la librairie…

Envie de lire… vers un peu plus de réflexion



 

 

 

Envie de lire…

 

 

vers un peu plus de réflexion

 

 

 

Histoire de se triturer les méninges et d’aller voir plus loin que le bout de son nez, une sélection de bouquins à cogiter… Pour une fois qu’on a le temps !

 

 

 

 

 

 

 

Direct dans le grand bain de ceux qui prennent des risques, calculés ou non. A travers dix histoires, nous voici plongé dans le monde de lanceuse d’alerte, neurochirurgien, pompier, marcheuse de l’extrême ou simple citoyen décidé à faire avancer les choses en prenant des risques. Loin de se contenter de rassembler des histoires extraordinaires, l’auteure nous propose des pistes de réflexion pour s’interroger sur le bien-fondé de ces prises de position, les résultats qui en découlent et les bienfaits que la société toute entière peut en retirer. Une base de réflexion utile dans une société (trop) souvent régie par le principe de précaution, solution toute trouvée pour parer le risque justement !

 

 

 

 

livre 0507156

 

 

Anna Alter. Risqué ? 10 histoires vraies. Paris : Le Pommier, 2015. 143 p. 15 €

 

 

 

 

Un de mes sujets de prédilections : l’histoire. Et une certitude : ne plus l’enseigner relèverait d’un certain suicide intellectuel et d’un pari risqué sur l’avenir. Tenir compte des enseignements du passé pour se construire une mémoire critique semble indispensable pour appréhender nos comportements futurs. J’adhère totalement à l’idée défendue par l’auteur que « L’avenir est un miroir où se reflète le passé ». Encore faut-il savoir comment l’enseigner et le rendre accessible sans le dénaturer ou le soumettre à de grands spectacles. Pour cela, Serge Gruzinski propose de s’intéresser à la période de la Renaissance, pendant laquelle tant d’horizons se sont ouverts. Une bonne occasion de s’interroger sur les relations complexes qui se sont forgées sur le globe, et de prendre conscience du fait que le monde entier est interconnecté.

 

 

 

livre 0507153

 

 

 

Serge Gruzinski. L’histoire, pour quoi faire ? Paris : Fayard, 2015. 192 p. 18 €

 

 

 

 

Lâcher prise. LA phrase à la mode. Elle est un peu mise à toutes les sauces et apparaît dans de nombreuses revues « psychologiques » comme le moyen de reprendre sa vie en moins. A la lecture de cet ouvrage qui lui est consacré, le « lâcher prise » semble cependant bien complexe à maîtriser. Illustré d’une série de situations sur le couple, les enfants ou la vie au travail, il propose des pistes de réflexions pour passer d’un état où l’on subit les faites à un état ou l’on en est acteur. Mais il est souvent plus facile de la dire que de l’appliquer ! Arriver à faire disparaître les affaires qu’un ado laisse traîner pour ne pas rentrer en conflit sur le rangement, ou tenir tête à son beau-père qui critique sa belle-mère, tout cela relève de belles intentions, mais je ne suis pas persuader que dans la « vraie » vie, on y arrive aussi facilement ! A tester.

 

 

 

livre 0507154

 

 

Paul-Henri Prion. Lâcher prise. Se recentrer, prendre du recul et voir la vie autrement. Paris : Eyrolles, 2015. Coll. Eyrolles pratique. 168 p. 10 €

 

 

 

Très bel ouvrage que celui proposé par les Editions Ulmer sur la reconquête de ces espaces publics et familiers que sont nos rues. A travers de multiples exemples pris en Europe, au Canada, au Japon ou aux Etats-Unis, et grâce à de belles illustrations, l’auteur propose des pistes pour se réapproprier des lieux qui peuvent devenir de vrais atouts de vie. Ainsi, il s’interroge sur le partage modal (moyens de transport) de la rue, sur les actions à mener sur le frontage (la partie située entre la rue passante et les habitations) qui peuvent se fleurir et agrémenter la vision des habitants. Il montre par exemple la différence entre une rue de San Francisco dénuée de toute végétation, et l’impact visuel d’une végétalisation de certains espaces et de plantation d’arbres en bordure. Plus proches de nous, des coulées vertes entre deux immeubles agrémentées de constructions « communes » (four à pizzas, jardins, bancs) donnent un tout autre aspect à des rues précédemment considérées comme mornes et sans vie. De beaux exemples que l’on peut facilement intégrer devant chez soi, en proposant par exemple un parterre fleuri avec une pancarte « profitez-en ! ».

 

 

 

livre 0507155

 

 

 

Nicolas Soulier. Reconquérir les rues : exemples à travers le monde et pistes d’actions. Paris : Ulmer, 2015. 285 p. 26 €

 

 

 

 

Dernière proposition, moins « intellectuelle » peut-être, mais qui peut ouvrir à une vraie réflexion sur nos comportements, un ouvrage consacré aux remèdes à l’ancienne. Il n’innove pas forcément dans ce registre sur-édité des remèdes de grand-mère, mais a la mérite de nous proposer des solutions simples (et efficaces ?) pour de multiples petits bobos, sans avoir recours à des procédés chimiques. Reste que quand on me propose, pour faire passer le hoquet, de « faire une petite prière », je suis tout de même assez dubitative…

 

 

 

 

livre 0507152

 

 

 

 

Marie Borrel. 1000 remèdes à l’ancienne 100 % naturels. Paris : Presses du Châtelet, 2015. 350 p. 18.50 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer