Autres journaux :



jeudi 12 novembre 2015 à 09:07

07 Spectre aux cinémas Les Plessis (Montceau)

Une introduction géniale qui augure de l’excellence de ce nouveau James Bond



 

Rarement un film de 2h30 n’a paru aussi court à votre humble serviteur. Je parle bien évidemment de l’excellent 007 Spectre, réalisé par Sam Mendes, avec entre autres, Daniel Craig, Léa Seydoux, Christoph Waltz, Monica Belluci…

 

Avec un budget estimé à 300 millions de dollars, Spectre est le James Bond le plus cher de la franchise. Le précédent record était détenu par Quantum Of Solace  qui aurait coûté entre 200 et 250 millions de dollars.

 

james bond 1211157

 

 

D’autre part, Spectre partage un certain nombre de lieux de tournage avec « Tuer n’est pas jouer ». Le spectateur voyage ainsi  au Maroc (à Tanger), à Londres et en Autriche. Le tournage de Spectre a démarré le 8 décembre 2014, soit un an avant sa sortie. Mais le résultat valait bien un peu de patience !

 

Mais le tournage de « 007 Spectre » n’a pas été des plus faciles car l’équipe du film a dû faire face à quelques imprévus. En effet, le 8 décembre 2014, neuf Range Rover, préparées pour le filmage en Autriche, ont été volées en Allemagne. La valeur totale des véhicules s’élevait à au montant faramineux d’un million de dollars. Et cerise sur le gâteau, lors du premier jour de tournage à Erfoud, au Maroc, l’équipe du film a eu la mauvaise surprise de se retrouver au milieu d’une immense tempête de sable. Elle a dû interrompre le filmage pour le reste de la journée et se réfugier dans les véhicules afin de se protéger des vents qui atteignaient les 80 km/h.

 

Sans dévoiler les tenants et aboutissants de ce long métrage, il faut savoir que la nouvelle voiture de James Bond est une Aston Martin DB10. Dix modèles ont été spécialement créés pour « 007 Spectre », mais seulement trois ont survécu au tournage ! Ce carnage a coûté la modique somme de 32 millions de dollars.

 

 

Et c’est une évidence pour un œil averti : la plupart des cascades et des explosions sont réelles. Ce qui a bien évidemment engendré des dépenses astronomiques. Par exemple, la scène où un avion traverse un chalet, aucun effet spécial n’a été utilisé. Huit appareils différemment équipés ont été nécessaires pour cette séquence : deux capables de voler, deux fixés sur câbles, et quatre carcasses montées sur motoneiges guidées vers la vallée par les cascadeurs. Quant à l’avion et au chalet, ils ont réellement été détruits, tout comme les voitures qui ont explosé et les bâtiments qui se sont écroulés à Mexico.

 

Et pas de chômage pour les figurants pour ce nouvel opus : 1 520 personnes ont été engagées pour la scène du Jour des Morts à Mexico. Les figurants ont été maquillés par 107 professionnels et il leur a fallu tous les jours environ 3h30 pour les préparer. Quelle patience !

 

Et on vous prie de nous croire, les scènes se succèdent et nous interdisent de nous laisser aller à la somnolence.

 

Pour la scène tournée dans les Alpes autrichiennes, par exemple. Un avion s’écrase dans le chalet, et des frissons nous envahissent. D’ailleurs, pour tourner cette séquence, des spécialistes ont couvert 4,5 kilomètres carré de terrain avec des canons à neige, car elle n’était pas assez épaisse au moment du tournage. 500 personnes ont été engagées pour seulement maintenir la neige artificielle et des hélicoptères ont été employés pour lancer des explosifs dans la montagne afin d’éviter une avalanche. Mais le jeu en vaut la chandelle.

 

Et puis, dans la bande-annonce de 007 Spectre, en regardant de plus près le mur du MI6 rendant hommage aux agents décédés, on peut apercevoir le nom d’Emma Pill. Ce détail ne serait pas dû au hasard. En effet, ce serait un hommage au personnage d’Emma Peel dans la série Chapeau melon et bottes de cuir incarnée par Diana Rigg, également interprète de la femme de James Bond dans Au service secret de sa Majesté. Cet épisode a notamment été marqué par son assassinat.

 

En bref, « 007 Spectre » nous ravit par ses performances visuelles, techniques et par son casting. Léa Seydoux est vraiment parfaite en James Bond Girl. Et puis, contrairement aux précédents 007, celui-ci semble humain, on ressent plus de sentiments… Au final, Spectre possède une mise en scène exceptionnelle. Quant au duo Seydoux/Craig, il fonctionne à merveille. Par contre, et cela n’engage que l’auteur de ces lignes, Monica Bellucci ne fait qu’une apparition assez brève dans ce film. En fait, juste le temps de passer dans le lit de 007 !!!

 

 

En conclusion, un film à ne surtout pas rater car vraiment, les amoureux des salles obscures en prendront plein les yeux.

 

 

 

james bond 1211152

 

 

james bond 12111513

 

 

james bond 1211153

 

james bond 12111514

 

 

james bond 1211154

 

james bond 12111515

 

 

james bond 1211155

 

 

james bond 1211156

 

 

james bond 12111516

 

 


james bond 1211158

 

 

james bond 1211159

 

 

james bond 12111510

 

 

james bond 12111511

 

 

james bond 12111512

 

 





Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “07 Spectre aux cinémas Les Plessis (Montceau)”

  1. QQOCP dit :

    Bonjour, super film mais dans quelles conditions!!! A quand un cinéma digne du 21ème siècle dans la CU??? J’ai 40 ans et mes parents ont déjà usé les même sièges. C’est vraiment dommage de ne pas avoir au moins le confort d’un fauteuil de qualité, d’un sol qui ne colle pas sous les chaussures. Après 2h30 de film j’ai plus de courbatures que 007. Nous sommes pris en otage sauf si on accepte de faire plusieurs dizaines de kilomètres pour trouvé une situation de visionnage de qualité. Je ne parlerai pas des moquettes et des toilettes. A bon entendeur…