Autres journaux :



dimanche 10 avril 2016 à 04:47

Sylvie Baussier : une auteur jeunesse de conviction …

...pour une rencontre passionnante...



 

Sylvie Baussier, auteure de plus de 150 ouvrages jeunesse, était présente sur le Bassin minier ce jeudi pour venir parler de son métier et de sa passion.

 

 

 

Sylvie Baussier 06 04 161

 

 

A l’initiative de l’Interact Junior Montceau Club, l’auteure jeunesse Sylvie Baussier est venue rendre visite à plusieurs classes de 3ème du collège Jean Moulin de Montceau-les-Mines jeudi après-midi, afin de parler de l’un de ses derniers livres « Le sourire de la guerre ».

 

Les jeunes du club ont en effet fait l’acquisition d’une trentaine d’exemplaires de cet ouvrage qui seront accessibles dans les locaux de l’établissement, mais également aux collèges Saint-Exupéry et Saint-Gilbert ainsi qu’au lycée Parriat. Les élèves, qui avaient lu le livre, ont pu poser des questions à la fois sur le contenu de l’ouvrage, mais aussi sur le métier d’auteur, le parcours de création d’un livre, ce qui est vrai ou pas dans une histoire… « C’est l’occasion pour moi d’avoir l’opinion des « vrais » enfants, de savoir ce qu’ils pensent par rapport à ce que j’écris, et également de leur poser des questions pour qu’ils aillent plus loin dans la réflexion ».

 

 

Afin de clôturer cette visite, Sylvie Baussier, qui a écrit plus de 150 ouvrages jeunes dont de nombreux documentaires, est intervenue au cours d’un dîner organisé au restaurant du Pré au Bois par le club local du Rotary. Comme pour les collégiens l’après-midi, elle a décrit le parcours du livre avec ses différents intervenants, et apporté la vision de l’auteur sur les choix éditoriaux, le poids économiques des différentes étapes, les difficultés et les réussites de ce métier.

 

 

Très gentiment, elle nous a dévoilé son parcours et la passion qui la motive dans son aventure littéraire.

 

 

Une auteure de conviction

 

Beaucoup d’entre vous ont dû, sans le savoir, tenir l’un de ses livres en mains, car elle est à l’origine, entre autres, de plusieurs Kididoc.

 

Ces ouvrages remplis de pop-up, mobiles, pages animées et autres objets 3D sont très prisés des 5-12 ans et apportent connaissances et questionnements sur des sujets aussi variés que les poneys, les princesses, les métiers, la nature… et le monde, avec l’une des dernières très belles propositions de Nathan « Kididoc autour du monde », que nous avions chroniqué dans Montceau- News lors de sa parution.

 

 

Ancienne éditrice dans une maison spécialisée en documentaire et encyclopédie, elle s’est lancée tôt dans une écriture porteuse de sens : « L’éditeur que j’avais contacté voulait que je rédige un guide sur Paris, ce qui ne m’intéressait pas du tout. Je lui ai proposé un essai sur la mort… Il a accepté et l’aventure a démarré ». Soucieuse d’offrir aux jeunes lectures des pistes d’explications et de réflexion sur des sujets importants, et désireuse de rester indépendante, elle travaille avec plusieurs maisons d’édition où elle développe des thématiques particulières : la mythologie, les droits et devoirs des enfants, la citoyenneté… le plus souvent sous forme de documentaires car « le roman [lui] faisait très peur ». Elle choisit donc des sujets porteurs de sens, comme la mort, la différence, le respect, l’autre…

 

 

Un travail de fourmi pour être dans le juste

 

Passionnée par le monde du documentaire qu’elle connait bien grâce à ses précédentes fonctions, Sylvie Baussier est revenue sur l’important travail de recherche nécessaire à chacune de ses réalisations : le moindre détail compte, comme la présence ou non de brouette pour transporter des matériaux lors de la construction de Versailles (avez-vous la réponse ?… C’est non ! la brouette était utilisée, mais uniquement pour les travaux agricoles).

 

L’auteure s’entoure donc de spécialistes dans chaque domaine afin d’être juste dans ses propos, et passe beaucoup de temps à s’informer.

 

 

Une passion qui fait toujours frissonner

 

 

« La littérature jeunesse offre une grande liberté, des possibilités infinies d’illustrations, d’angles d’attaques, de supports… Quand un livre marche, l’éditeur peut le publier dans d’autres langues. Quand je vois que l’un de mes ouvrages peut être lu par un petit Coréen, cela m’emplit de joie ! » Avec l’arrivée du numérique, les possibilités de diffusion et de contenu se multiplient, offrant à Sylvie Baussier des perspectives de travail et de développement sans limite. « Le numérique permet d’ajouter des jeux, des petits plus, des compléments d’information vraiment intéressants ».

 

Désormais, la peur du roman s’étant estompée, elle complète sa production de documentaires par des romans jeunes ados, également tournés vers des préoccupations essentiels. Aborder le suicide, parler de la guerre… autant de sujets que l’auteure développe avec respect et finesse en gardant à cœur de permettre aux jeunes de réfléchir et de grandir.

 

 

Courte bibliographie non exhaustive :

 

Chez Oskar Jeunesse : « Tes sourires et tes secrets » – « Le sourire de la guerre » – « Condamnée à écrire » – « Tchernobyl, bienvenue en enfer »…

 

Chez Belin : « Vétérinaire pour la vie »

 

Chez Nathan : « Le club des poneys » – « Kididoc des animaux » – « Kididoc L’Egypte des pharaons » –

 

Chez Auzou : « Les fées »

 

Chez Milan : « Les enfants : leurs droits, leurs devoirs »

 

Chez Fleurus : « Les religions du monde »

 

Pour visiter son site : www.sylviebaussier.weebly.com

 

Sylvie Baussier 06 04 16

 

 

Sylvie Baussier 06 04 164

 

 


Sylvie Baussier 06 04 162

 

 

Sylvie Baussier 06 04 163
Sylvie Baussier 06 04 165

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer