Autres journaux :



mardi 29 mai 2018 à 08:33

Orchestre Passion Bourgogne, un orchestre et…

....bientôt un film d'animation ?



 

 

jm 2905182

 

 

 

 

 




 

 

Deux semaines seulement se sont passées depuis le succès et la réussite du concert donné à l’Embarcadère avec le Hauts-de-France Brass Band devant de nombreux spectateurs…

 

Pour autant, l’orchestre Passion Bourgogne a un autre grand projet !

 

 

Apporter la musique à la réalisation d’une film d’animation à partir d’un roman épique de l’auteur Alain Damasio qui s’intitule la Horde du contrevent !

 

 

Voici un résumé de l’histoire :

 

 

Ils sont 23, marchant de l’extrême aval vers l’extrême amont pour y comprendre l’origine des vents.

 

Ils sont la Horde du Contrevent, la 34ème… Après 33 échecs, leur enfance n’a été qu’un apprentissage de cette lutte contre les vents avec l’espoir de faire partie de cette horde mythique.

 

Pour beaucoup, leurs parents les ont abandonnés et sont partis dans les hordes précédentes, de père en fils ou de mère en fille, une tradition, presque une concurrence.
Dans cette Horde, il y a Golgoth, le traceur, incassable la tête haute quand les chênes plient, cruel mais qui ne triche pas ; Arval l’éclaireur, l’animal de la bande, tout à l’instinct ; Erg le protecteur, seul face à lui-même. Il y a aussi Caracole le poète, le fou, l’imprévisible qui donne la force aux autres de continuer ou se la donne, à lui-même, pour survivre ; Oroshi la théoricienne des vents, la lectrice des flux et des reflux et Pietro le prince, le seul qui peut tempérer Golgoth.

 

Les vents balaient la surface de la terre ou plutôt la raclent. Impitoyable et indomptable, le vent dicte ses règles. Devant lui on baisse la tête, on plie les genoux, on pleure et on hurle !

 

Alors que la plupart des peuples de cette terre ont choisi d’utiliser le vent en construisant des machines pour se déplacer, une poignée de fous ont choisi le contre à pied. Mais jamais personne n’a dépassé la barrière montagneuse de Norska, où les vents sont une pure folie…

 

Pour mettre en musique cette histoire, c’est le compositeur Christian Tavernier qui s’est attelé à la tâche.

 

 

La partition n’est pas des plus faciles, avec notamment une succession de mesures asymétriques permettant à la musique de plonger l’auditeur dans cette aventure épique, avec un rythme soutenu…

 

 

Une nouvelle fois, l’orchestre Passion Bourgogne se lance donc dans un projet sorti des sentiers battus, place à l’aventure !

 

 

Ce type de projet nécessite un budget assez conséquent. C’est dans ce contexte que les musiciens lance un appel public à tous ceux qui le souhaitent pour soutenir ce projet.

 

 

Deux moyens sont mis en place pour cela :

 

 

• Une cagnotte participative en ligne en cliquant sur le lien ci-après :

https://www.leetchi.com/c/enregistrement-de-lechancrure-de-norska

 

 

 

• Possibilité d’envoyer un don par chèque postal à l’adresse suivante :

 

 

 

Mme GOMET Dominique
14 rue Emile Zola
71300 Montceau-les-mines

 

 

Renseignements supplémentaires : passionbfbourgogne@gmail.com

 

NOUVEAU CLIP LIVE en ligne !

 

 

Pour découvrir ou redécouvrir encore un plus l’orchestre, voici un nouveau clip vidéo, extrait live du concert en mai dernier à l’Embarcadère…

 

 

Bonne écoute !

 

 

 

 

 

 

 

 

jm 2905183

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer