Autres journaux :



dimanche 28 juin 2015 à 07:17

Les mille et une nuits à la chinoise.

Jack Ma est il Abdul le chef des 40 voleurs ?



 

Plus fort qu’EBay, plus gourmand que Goldman Sachs, le groupe chinois Alibaba, et son patron le milliardaire Jack Ma, vient de sortir de sa grotte et de se lancer dans l’E banque. Ça s’appelle MYBank et ça vise 10 millions d’entreprises et des centaines de millions de clients particuliers.
En chine uniquement ? Non Monsieur, dans le monde entier. Dans le monde entier ? Ils sont fous ces chinois. Euh pas tant que ça, la Chine représente 15% du PIB mondial.

 

Et c’est la deuxième création d’une E banque en chine. Les 4 plus grosses banques mondiales sont chinoises et étatiques. Du coup il a été décidé d’en créer deux privées, l’autre c’est WeBank qui existe depuis quelques mois. Ce sont deux mastodontes Alibaba et Tecent qui se livrent une guerre effrénée. Tencent Holdings Limited est une société financière anonyme fournissant des services Internet et mobile ainsi que des services de publicité en ligne en République populaire de Chine.

 

Et Alibaba c’est un géant de la vente aux enchères sur le Web. Son chiffre d’affaire le met devant EBay. Sa filiale financière Ant Financial Services, gère le système de paiement Alipay. Elle est pour 30% dans le capital de MYBank. Elle gère aussi Yu’ebao (Trésor de solde), un produit financier utilisé par 43,03 millions de clients (qui peuvent déposer leur solde Alipay sur leur compte Tianhong.). Le montant total des dépôts s’élève 185,3 milliards de yuans (30,4 milliards de dollars) et rapporte 1,79 milliard de yuans aux dits clients..

 

Se retrouvent aussi dans le capital de MYBank, le conglomérat Fosun (25%), l’équipementier automobile Wanxiang (18%) et la firme d’investissement Yintai (16%).

 

 

Késako le conglomérat Fosun ? Il est parti en 1992 du pari sur l’avenir fait par quatre amis ayant emprunté collectivement 38 000 yuans (5 000 euros) pour se lancer d’abord dans l’immobilier. Le groupe affiche un chiffre d’affaires de 35 Milliards de renminbi (RMB) soit 4,2 milliards d’euros et pour un bénéfice de 560 millions d’euros. Pas mal, non ?

 

Là aussi késako renminbi ? C’est le nom officiel de la monnaie chinoise qui se traduit par « monnaie du peuple ». Le yuan est le nom désignant communément la monnaie chinoise comme unité de compte.

 

 

Fosun couvre à la fois la pharmacie, l’immobilier, l’acier, les mines, les services et l’investissement. Cet ensemble dirigé par Guo Guangchang, est le plus grand conglomérat privé de Chine continentale, pesant quelque 6 milliards d’euros. Dans les services on compte l’assurance. Fosun possède la branche assurance de Caixa Geral de Depositos, Meadowbrook Insurance Group (Michigan), Yong’an P&C Insurance, Pramerica Fosun Life (une société codétenue avec l’américain Prudential Financial) et le réassureur hongkongais Peak Reinsurance., Fidelidade (Portugal), Ironshore (USA -20% du capital). Vous y ajoutez Le club Med, Thomas Cook, les lasers médicaux de Lumenis (Israël).

 

Donc Fosun c’est du gros, du solide et il diversifie encore son conglomérat en entrant au capital de MYBank.

 

.
Passons maintenant à l’équipementier automobile Wanxiang. Là aussi ce n’est pas n’importe quoi. D’abord ce sont les propriétaires de la marque américaine Fisker spécialisée dans les véhicules électriques et hybrides rechargeables, ensuite ce sont aussi les propriétaires de la société (A123Systems) qui fournit les batteries à Fisker. C’est aussi PowerDrive Europe Ltd plate-forme du marché secondaire paneuropéen stratégique basé en Angleterre. Cet équipementier a environ 3550 références concernant les éléments de direction et suspension, les produits portant, les fils du capteur ABS.

 

Wanxiang, qui fournit entre autres BMW et General Motors, c’est bien sur la Chine mais aussi, en plus de l’Europe, les deux Amériques, l’Australie. Excusez du peu.

 

 

Finissons par la firme d’investissement Yintai. Gros promoteur immobilier que Yintai Holdings Ltd. Il vient de signer un accord avec le producteur américain de véhicules électriques Tesla Motors Inc. pour installer en chine des stations de charge. Là aussi c’est du lourd.

 

 

En fait ce sont des milliardaires chinois de l’économie privée, bien soutenue en sous main par l’Etat, qui se regroupent dans MYBank.

 

 

Rappelons que dans le classement mondial 2015 des 50 plus grandes banques les 4 premières sont chinoises, et que dans ce classement on trouve 13 banques chinoises. Ensuite 7 américaines, 3 anglaises, 3 japonaises, 4 brésiliennes, 4 australiennes, 5 canadiennes, 1 suisse, 1 suédoise, 1 singapourienne, 2 russes, 1 norvégienne, 1 hongkongaise, 1 espagnole, 1 allemande et… 2 françaises (BNP Paribas et Société générale).

 

 

Ça en dit long sur les capacités financières chinoises. Ce Pays détient 20,19% de la dette américaine couverte hors des USA, soit 6,94% de la dette américaine globale (1250 milliard $ sur 18 000 milliards $).

 

 

MYBank prévoit de faire des prêts de 730 000€ maximum et bien sur de gérer vos comptes depuis internet. Va falloir apprendre la calligraphie et les 5000 caractères de l’écriture chinoise et pas seulement vous cantonner au riz.

 

 

Ne vous inquiétez pas ce sont les chinois qui ont inventé le zéro, vous pourrez en mettre partout dans vos sommes, et le billet de banque. Et ce dès 812 soit bien avant Law et sa soit disant invention en 1715.

 

 

Enfin bref nos comptes qui sont souvent dans le rouge risquent bien de virer au jaune.

Gilles Desnoix

 

 

 

 

 

gilles 2606152

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer