Autres journaux :



jeudi 17 mai 2018 à 16:47

Mecateamcluster

Inauguration de la halle de maintenance ferroviaire Un chantier hors norme






 

 

C’est ce jeudi en fin de matinée que le site des Chavannes accueillait industriels, élus et représentants de l’État pour l’inauguration de la halle de maintenance ferroviaire du Mecateamcluster, sortie de terre en 9 mois.

 

 

 

Il aura donc fallu 9 mois pour la fabrication de la première halle mutualisée de maintenance des engins de travaux ferroviaires. Ce bâtiment est juste immense avec ses 110 mètres de long, 30 mètres de large, 10 mètres de hauteur. Il contient 4 fosses d’entretien d’engins. Il a sollicité 6,2 millions d’euros d’investissement.

 

 

Un atelier mutualité mis à disposition des industriels

 

 

Après avoir coupé le ruban, les différents protagonistes de ce qui paraît être encore pour certains le challenge « Mecateamcluster » ont pris la parole pour rappeler les uns, d’où est parti le projet et pour les autres, présenter aussi ce qu’il reste à venir.

 

 

Didier Stainmesse, Président du Mecateamcluster s’est félicité de pouvoir accueillir partenaires privés et publics dans le nouvel atelier.

 

Et de rappeler : « Ce modèle est novateur avec l’atelier mutualisé mis à disposition d’industriels. Nous travaillons avec une équipe projet issue du groupe maintenance ». C’est effectivement cette dernière équipe qui a contribué à la mise en place du projet. C’est à présent à la société MAO que l’exploitation du bâtiment est confiée.

 

 

Qui dit site exceptionnel, dit outils exceptionnels, puisque une solution de logiciel GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) spécifique au secteur ferroviaire devrait être mise en place ici.

 

 

Marie-Claude Jarrot, Maire de Montceau-les-Mines, a d’abord axé son discours sur le passé de la zone des Chavannes, lieu « meurtri par la fermeture des mines ». Avant de poursuivre : « et qui grâce à l’intelligence des hommes et femmes a su se reconvertir, renaître et rester une terre industrielle. »

 

Elle a rappelé le soutien massif de l’État au projet notamment à travers des subventions, un accompagnement.

 

Avant de conclure : « Nos territoires se portent bien et ce grâce à vous [aux industriels], en travaillant en commun. Nous saurons ensemble reconfigurer notre territoire. Ce premier bâtiment inauguré en appellera d’autres. Merci. Puisse-t-il représenter une première pièce d’un édifice transformant une friche en un lieu d’emploi, d’activités qui nous rende fier. ».

 

 

Un chantier hors norme

 

 

Patrice Chagnaud, Président de la SAS Atelier, laquelle était en charge du projet et de la réalisation de la halle s’est aussi réjoui de la concrétisation d’un projet imaginé collectivement par et pour les entreprises industrielles.

 

Il a aussi rappelé le caractère hors-norme du chantier : 9 mois de construction dans des situations climatiques parfois complexes et avec l’obligation de respecter les délais, 3450 mètres carré de plancher, 110 m de long, 30 m de large et des fosses étudiées spécialement pour répondre aux besoins du secteur.

 

75 % du budget du chantier a été dépensé auprès d’entreprises régionales. Le bâtiment a reçu le soutien à hauteur de 30 % du budget de la Banque Publique d’Investissement.

 

Et il comprend aussi un caractère évolutif : puisqu’il sera possible à terme et selon les besoins du secteur de construire un deuxième bâtiment directement à la suite du premier, dans le prolongement.

 

 

Jean-Claude Lagrange, Pdg de la SEMCIB, a salué, dans l’inauguration de ce bâtiment : « un message d’avenir et créateur d’emploi. »

 

Et d’ajouter : « L’inauguration de cette cathédrale a une saveur particulière. C’est le résultat de mois de travaux, la création de la seule plateforme mutualisée de France pour la maintenance d’engins ferroviaires mobiles. C’est un modèle de réussite d’un partenariat public-privé. »

 

 

Il a ainsi rappelé l’implication de la CUCM, de la Région, du département, de la CCI, de la Banque de dépôt, des banques et des TPE et PME.

 

 

Il a aussi souhaité rappeler l’état du site 5 années plus tôt : un site où wagons miniers étaient abandonnés.

 

 

Comme l’a confirmé plus tard David Marti, Président de la CUCM, dans son propos, la communauté urbaine a investi plus de 7 millions d’euros pour réaliser trois ponts, remettre en état les voies de circulation sur le site.

 

 

In fine, ce sont quelques 25 millions d’euros de travaux qui ont été réalisés sur le site.

 

 

« Et l’aventure ne s’arrête pas là. Le 1er juin, c’est la pose de la première pierre du campus formation. Et en juillet, la construction du bâtiment de maintenance des locomotives débutera à la place de l’ancien bâtiment de locomotive des houillères. Nous souhaitons investir dans l’innovation. » a conclu Jean-Claude Lagrange.

 

 

Des collectivités qui soutiennent le projet

 

 

David Marti, Président de la CUCM, a longuement rappelé le soutien des collectivités au projet, d’abord à travers son prédécesseur. Il a salué également la réussite collective.

 

« Les collectivités jouent un rôle décisif pour la mise en place d’une plateforme et son développement. C’est le fruit d’une réussite collective, entre entreprises, l’État et les collectivités locales. La foi d’un projet et l’optimisme sont les clés de la réussite d’un projet. » a-t-il indiqué.

 

 

Lionel Duparay, représentant André Accary, a souligné le travail de chacun et le soutien du département même si celui-ci n’a plus la compétence économique. Il a rappelé le rôle de l’agence Ecosphère dans la réalisation du projet avant de conclure : « Le Mecateamcluster est le symbole d’une Saône-et-Loire qui innove et réussit ».

 

 

Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche Comté avait pour la circonstance bousculé son agenda pour venir saluer le travail du Mecateamcluster. « Je suis là ce matin, car je crois en l’industrie » a-t-elle expliqué, avant de poursuivre « Elle fait partie de l’avenir de notre territoire. La résilience du passé est à l’œuvre ici. La force du projet réside dans la coopération es uns et des autres. Pour être efficace, il faut savoir pousser les feux de la collaboration au service des enjeux économiques. Je suis venue vous dire mon immense reconnaissance. Le soutien de la Région vous est acquis. ».

 

 

Et d’ajouter : « Nous sommes prêts à aller plus loin. Nous serons à vos côtés sur un sujet titanesque : retrouver le lien entre nos habitants, nos concitoyens et les industries. Nous sommes la plus grande région industrielle par le nombre de personnes employées. C’est la première responsabilité du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Il faut mettre les moyens dans la formation. Il faut convaincre massivement. On peut être heureux dans l’industrie. Ce projet est exemplaire, unique. Votre territoire est unique et fait la fierté de la Bourgogne Franche-Comté.

 

 

C’est Eric Boucourt, Sous-préfet de Saône-et-Loire qui a refermé l’inauguration en mettant en exergue la capacité du territoire à rebondir après le traumatisme de la fermeture des mines.

 

« Cette exploitation [des mines] vous a laissé en héritage une main d’œuvre ouvrière qualifiée. Elle est encore là. Ce lien entre population et industrie est moins distendu que dans d’autres territoires » a-t-il souligné.

 

Il a aussi rappelé que les investissements engagés étaient « de véritables investissements productifs ». Et d’ajouter : « Ces programmes sont essentiels. »

 

 

Il a conclu son propos en indiquant que le Mecateamcluster était aujourd’hui une véritable référence sur laquelle le territoire peut s’appuyer pour développer d’autres projets : métallurgie des poudres, projet technopolitain etc. « L’argument Mecateamcluster porte. C’est parce que c’était impossible qu’il fallait le faire. C’est parce que c’était impossible que vous avez su le faire ».

 

 

Fonctionnement d’un outil mutualisé

 

 

Dès à présent, la halle de maintenance a déjà accueilli ce mardi un premier engin venu du Luxembourg.

 

Actuellement, la société gestionnaire des locaux MAO est chargée d’aménager l’occupation des locaux au gré des demandes des industriels même si d’ores et déjà trois industriels sont prioritaires. En effet les sociétés EFT, TSO et Eiffage Rail ont signé un premier bail de sept ans avec la société MAO.

 

Et prochainement, une entreprise originaire de Blanzy, Erion, devrait bientôt elle-aussi occuper les murs de l’atelier, avant de bâtir son propre bâtiment de maintenance sur la zone des Chavannes.

 

 

Pour ETF qui possède un atelier de maintenance dans le Val d’Oise, le bâtiment de Montceau-les-Mines va permettre de gagner en temps et en argent dans la maintenance d’engins venant parfois de Marseille. Pour les faire monter en région parisienne, il faut plusieurs jours. Les délais de maintenance seront ainsi nettement réduits. De plus, Jean-Emmanuel Durand, Directeur matériel délégué ETF a indiqué que le nouveau bâtiment possédait des outils mis à jour contrairement aux infrastructures du Val d’Oise. Enfin, le bâtiment est adapté aux gabarits des engins de maintenance actuellement employés, engins dont les dimensions ont nettement évolué depuis les premiers sortis.

 

 

Ainsi ce sont déjà trois entreprises qui sont fermement engagées dans l’exploitation du nouvel outil industriel inauguré ce jeudi en fin de matinée.

 

 

D’autres devraient venir occuper les locaux dans les prochains mois.

 

 

EM

 

 

 

mec 170518

 

 

 

mec 1705181

 

 

 

mec 1705182

 

 

 

mec 1705183

 

 

 

mec 1705184

 

 

 

mec 1705185

 

 

 

mec 1705186

 

 

 

mec 1705187

 

 

 

 

mec 1705188

 

 

 

mec 1705189

 

 

 

mec 17051810

 

 

 

mec 17051811

 

 

 

mec 17051812

 

 

 

mec 17051813

 

 

 

mec 17051814

 

 

 

mec 17051815

 

 

 

mec 17051816

 

 

 

mec 17051817

 

 

 

mec 17051818

 

 

 

mec 17051819

 

 

 

mec 17051820

 

 

 

mec 17051821

 

 

 

mec 17051822

 

 

 

mec 17051823

 

 

 

mec 17051824

 

 

 

mec 17051825

 

 

 

mec 17051826

 

 

 

mec 17051827

 

 

 

mec 17051828

 

 

 

mec 17051829

 

 

 

mec 17051830

 

 

 

mec 17051831

 

 

 

mec 17051832

 

 

 

mec 17051833

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer