Autres journaux :



vendredi 22 juin 2018 à 07:47

Visite de Métalliance à Génelard

Une entreprise toujours à la pointe du développement






 

Ce jeudi après-midi, David Marti était venu visiter l’entreprise Métalliance, accompagné de Jean-Claude Lagrange et Jean-François Jaunet.

 

 

La visite a débuté avec un bref rappel des activités de l’entreprise qui se compose de deux sites, l’un situé à Génelard et l’autre à Saint Vallier. L’entreprise compte environ 120 salariés qui se partagent les 20000 m² d’ateliers de l’entreprise.

 

 

Une expertise du bureau d’études au SAV en passant par la production

 

 

C’est une entreprise industrielle que David Marti est venu visiter pour la deuxième fois en deux ans. Il s’est d’ailleurs dit particulièrement heureux de découvrir les avancées de l’entreprise en termes de recherche et développement ces dernières années.

 

 

Car Métalliance ne s’endort pas sur ses lauriers. Si elle devance certains de ses concurrents, c’est parce qu’elle ne cesse de se réinventer, de déposer des brevets et d’être certifiée.

 

 

 

L’entreprise experte gère son activité des études au service après-vente en passant par la production.

 

 

 

Son activité est partagée entre 4 catégories de produits : les engins pour les travaux souterrains qui représentent 60 à 70 % de leur chiffre d’affaires selon les années ; les équipements de loisirs – entre 10 et 15 % de l’activité ; les équipements pour le vrac – environ 10 % de leur activité et les équipements industriels et les constructions soudées.

 

 

 

En réalisant elle-même les études, la fabrication, l’installation et le SAV, l’entreprise maîtrise ses techniques, ses délais et les sous-traitants avec lesquels elle travaille, nous expliquent Jean-Paul Meunier et Jean-Claude Cothenet, respectivement directeur général délégué et président directeur général.

 

 

Cela permet à l’entreprise de maintenir une relation directe avec les clients. Et les équipes peuvent être amenées à former le personnel sur place.

 

 

 

Une vingtaine d’ingénieurs en bureau d’études

 

 

 

Métalliance, ce sont aussi quelques 20 ingénieurs dans leurs bureaux d’études menant des recherches en mécanique, électricité et automatisme et en hydraulique.

 

 

 

Cela leur permet de maintenir une innovation constante. Pour rappel, Métalliance est l’inventeur du train sur pneus. D’ailleurs, l’entreprise a développé une version entièrement électrique.

 

 

 

Métalliance, ce sont aussi des certifications qui reconnaissent la qualité du travail réalisé en entreprise ; des certifications générales telle celle nommée Iso 9001 et des certifications plus spécifiques à leur secteur d’activité.

 

 

L’entreprise se porte bien avec un chiffre d’affaires de 24 millions d’euros en 2017 et 70 % des produits vendus à l’exportation. D’ailleurs, Métalliance a tissé un réseau de représentants sur les 4 continents.

 

Des activités concernant les douanes comme les parcs d’attraction

 

 

 

En passant devant les locaux de l’entreprise, qui pourrait penser que Métalliance a développé un partenariat avec une entreprise russe pour la réalisation de portiques permettant de scanner des camions ? L’entreprise a ainsi vendu 13 équipements du genre à l’approche de la coupe du monde de football en Russie à la fois pour les services de douane et aussi pour assurer la sécurité du territoire.

 

 

 

Dans le secteur des loisirs, l’entreprise est aussi connue pour un système de treuillage qu’il soit utilisé avec des ballons pour prendre de la hauteur ou bien pour déployer des écrans de projection.

 

 

 

Les équipements de manutention vont des transbordeurs, aux chariots de transfert en passant par des chariots filoguidés. La manutention de vrac concerne aussi bien le travail en carrières que les secteurs de la pharmacie ou l’agroalimentaire.

Le matériel pour les travaux souterrains concerne des modes de transport spécifique pour le personnel, des robots porte-outils ou des équipements pour la pose de voies.

 

L’entreprise dépose des brevets tous les 2 ans et investit dans le développement. Par exemple, son véhicule autonome électrique a nécessité 3 millions d’euros d’investissements et 3 ans de recherche.

 

Ce sont donc les ateliers de production que David Marti est venu visiter ce jeudi après-midi. Une telle entreprise est importante pour le territoire à travers sa dynamique et aussi les familles qu’elle fait vivre.

 

La CUCM pour sa part investit en direction du développement économique, 1er poste du budget de l’EPCI. En 2018, sur 23 millions d’euros dédiés aux investissements à la CUCM, environ 7 millions sont dédiés au  développement économique.

 

Tout au long de la visite, cela a été l’occasion pour les élus de voir la préparation d’engins en partance pour le monde entier : Los Angeles, l’Égypte, mais aussi la France avec un partenariat avec Michelin par exemple. Et l’entreprise reconditionne entièrement des machines qu’elle remet à neuf avant une nouvelle utilisation.

 

La visite a été aussi ponctuée par la démonstration d’un engin de travaux souterrains autoguidés. De tels engins peuvent porter entre 5 tonnes et 150 tonnes de matériels.

 

Métalliance espère poursuivre son développement technologique dans les mois à venir et garder ainsi toujours une longueur d’avance sur ses concurrents.

 

 

 

EM

 

 

 

emi 22061810

 

emi 2206182

 

emi 2206183

 

emi 2206184

 

emi 2206185

 

emi 2206186

 

emi 2206187

 

emi 2206188

 

emi 2206189

 

 

 

emi 22061811

 

 

 

 

anna 2206182

 

anna 2206183

 

anna 2206184

 

anna 2206185

 

anna 2206186

 

anna 2206187

 

anna 2206188

 

anna 2206189

 

anna 22061810

 

anna 22061811

 

anna 22061812

 

anna 22061813

 

anna 22061814

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Visite de Métalliance à Génelard”

  1. lebonsens dit :

    Bonjour,

    On ne peut être qu’admiratif pour cette belle entreprise qui représente notre département à un haut niveau !