Autres journaux :


mercredi 16 septembre 2015 à 08:39

Lycée Françoise Dolto (Montceau-les-Mines)

4 places en apprentissage disponibles immédiatement.



 

 

Une des élèves l’a dit : « dans la filière Propreté Hygiène, les qualités qui comptent, en plus de la rigueur et de la recherche de la perfection, du sens de l’organisation et des responsabilités, de la résistance, de l’esprit d’équipe et du relationnel, c’est la patience et l’adaptabilité. »

 

 

C’est aussi vrai pour le Proviseur (Monsieur Fournier) et son équipe, en particulier sa Chef de travaux (Madame Joly), de la patience et de l’adaptabilité il en faut.

 

Que l’on en juge : Une UFA (unité de formation par apprentissage) vient d’être créée pour la rentrée avec mise en place mi-octobre, alors que ceci était prévu pour la rentrée 2016.

Du coup, branle-bas de combat, tout le monde sur le pont, les volontés tendues à craquer vers la réussite.

 

4 places sont offertes dans la filière Propreté Hygiène (APH) en CAP par apprentissage. Il reste un tout petit mois pour recueillir les candidatures, traiter les dossiers, mettre en place la formation, contractualiser les dossiers individuels et tout le toutim.

 

En même temps l’employeur des futurs apprentis sera le rectorat et on peut admettre d’inscrire des retardataires jusqu’à fin décembre.

Pourtant l’urgence est là. Le Proviseur et sa Chef de travaux qui accueillent la presse sont très impliqués dans la démarche et veulent absolument la réussite du Projet.

De quoi s’agit-il en fait ? De doubler la filière CAP APH (Agent de propreté et d’hygiène), sous statut scolaire, existante au sein de l’établissement, par la mise en place de 4 parcours mixtes en apprentissage.

 

Quelles différences entre les deux cursus ? Sous statut scolaire (en deux années) il y a 14 semaines de stages, dans le cadre de la mixité des parcours il y a 12 semaines de scolarité en établissement par an, le reste étant de l’apprentissage auprès du rectorat.

Sous statut scolaire, la scolarité se passe intégralement dans l’établissement Montcellien et les stages en entreprises. Dans le cadre de la mixité des parcours par apprentissage la scolarité se passera également dans l’établissement, mais toute la partie travail aura lieu au rectorat à Dijon (35 semaines).

 

Public vis : les jeunes de 16 à 25 ans et les personnes bénéficiant de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, sans condition de diplôme. On peut ensuite poursuivre vers le bac pro. Monsieur le Proviseur aimerait que cet enseignement en apprentissage (bac pro)  soit mis aussi en place dans son établissement pour cette filière.

 

Pourquoi la création de cette filière d’apprentissage ?

 

 

Dans le cadre de la politique de renforcement de l’apprentissage décidée par le gouvernement, l’état s’est engagé à pratiquer 14 000 recrutements en 2 ans pour ses services. La région qui a en charge la formation professionnelle a décidé de contractualiser avec le rectorat pour 50 postes dont 4 sont d’ores et déjà contractualisés concernant le lycée Dolto. 4 tuteurs ont été identifiés par le Maître d’apprentissage qui est en l’occurrence le rectorat, également employeur.

 

Les avantages de la formation en statut mixte ? Les passerelles existant entre les deux pôles de la filière Propreté Hygiène permettent à des élèves sous statut scolaire de passer en apprentissage ou à un jeune apprenti de réintégrer la filière scolaire. Plus de souplesse et d’adaptabilité.

 

Les jeunes en formation sous statut scolaire nous ont accueillis très gentiment avec le sourire et une réelle application sérieuse pour nous faire une démonstration d’un métier méconnu, souvent mal considéré.

 

Mais dans un monde où l’hygiène prend une telle importance, la démarche écologique de Lycée et de ses enseignants se trouve en pointe de  la technicité et du combat contre les germes, les microbes et toutes les pollutions des espaces collectifs (milieu hospitalier, scolaire, de restauration collective et autres.). On privilégie ici les manières écoresponsables à la débauche de produits dangereux.. Les élèves sont très concernés par les finalités de leur métier et par son impact sur la santé des gens, des usagers, des malades. Ici c’est du sérieux, on ne fait pas du « ménage » on « ménage notre vie et notre santé, notre cadre de vie et notre confort ». Il y a de la noblesse dans l’acte, dans ce labeur et aussi dans la manière dont nous avons été accueillis par les enseignants et leurs élèves. Chapeau !

 

En même temps va falloir se relever les manches et ne pas hésiter à contacter le Lycée, son Proviseur, Monsieur Fournier ou sa Chef de travaux, Madame Joly, il n’y a que quatre (4) places en tout et pour tout.  N’hésitez pas, ça peut être la décision de votre vie.

 

Pour ce faire soit téléphonez vite au 0385578787 ou envoyez un courriel à 0710079a@ac-dijon.fr

Vous pouvez aussi aller sur http://lyc71-dolto.ac-dijon.fr

 

Gilles Desnoix

 

 

dolto 1609152

 

 

dolto 1609153

 

 

dolto 1609154

 

 

dolto 1609155

 

 

dolto 1609156

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Lycée Françoise Dolto (Montceau-les-Mines)”

  1. Daniel Z dit :

    J’ignore ce qu’il en est concernant conditions de travail, salaires et avenir des personnes qui intégreraient la filière présentée et apparemment protégée.

    Mais ayant côtoyé nombre de personnes travaillant dans ce créneau, je ne puis que conseiller aux futur(e)s candidat(e)s de se renseigner très sérieusement sur ce qui les attend si elles sont obligées de migrer vers le privé….
    Ceci ne reste, bien sûr, qu’une opinion issue de mon vécu !!

    Amitiés