Autres journaux :



mercredi 10 février 2016 à 08:47

Lycée Henri Parriat de Montceau-les-Mines…

...en pointe" contre l'arrivée de représentants du Front National !



Un mail que nous avons reçu :

 

 

Motion présentée au Conseil d’Administration du Lycée Henri Parriat de Montceau les Mines le mardi 9 février 2016.

 

« Les 7 élus enseignants SNES-FSU et SGEN-CFDT, les 3 élus ATOSS, les 5 élus élèves du lycée Henri Parriat de Montceau les Mines tiennent à réaffirmer les Droits inaliénables inscrits dans la Constitution et la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen, en particulier l’égalité de tous les élèves sans distinction d’origine, de race, de religion et d’opinion.

 

Rien n’empêchera notre lycée de perpétuer la tradition d’intégration des populations d’origines diverses qui ont fait, qui font et qui feront toujours la richesse du Bassin minier.

 

Nous serons toujours les défenseurs des traditions laïques et républicaines de ce pays et c’est pour cela que nous demandons aux Elus Républicains de la Région Bourgogne Franche Comté de reconsidérer la désignation dans certains lycées de notre Région qui a été accordée aux élus issus du Front National. »

 

 

lycee 1611152

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




26 commentaires sur “Lycée Henri Parriat de Montceau-les-Mines…”

  1. SCUTINET dit :

    Et vous avez dit « sans distinction d’ opinion » ???!!!

  2. Kikidilui dit :

    Bravo les défenseurs des droits de l’homme,et de la démocratie,..pour rappel:32 à 33% des suffrages exprimés sont en faveur de Sophie MONTEL,voir 40% dans certains départements?..alors mesdames et messieurs ultra gauche,il faudra réviser vos positions.

    • andre71 dit :

      Bonjour,
      Vous avez été plus rapide que moi, je partage à 200% votre position.
      Il doit être difficile pour L’UMPS d’admettre que Mme Montel représente plus d’un tiers des électeurs, et, ils n’ont pas tout vu j’espère.
      A.G

      • catalogne dit :

        Pour moi, il est inadmissible que des électeurs puissent adouber à un tel niveau un parti anti démocratique dans son fonctionnement( De Le Pen en Le pen), dans son programme d’exclusion et de ….

        Note de la rédaction ! le terme utilisé risquant de nous amener à nous retrouver devant le tribunal. Désolée, j’ai du mettre des points de suspension…

        • andre71 dit :

          Je persiste et je signe, le FN n’est pas antidémocratique, il est seulement plus près des soucis des Français qui travaillent, paient leurs impôts, ont des difficultés à boucler les fins de mois.
          Si on est arrivés à plus du tiers des électeurs qui leurs donnent leurs voix, ce n’est pas un hasard, ils en ont plus que marre de payer pour une population qui, en grande majorité ne vient, ou nest ici que pour profiter des aides sociales.
          J’ai travaillé et cotisé pendant 44 ans, je n’ai jamais eu droit à aucune aide pour élever mes enfants et faire vivre ma famille.
          Je suis aujourd’hui à la retraite et je n’ai pas plus d’aide pour quoique que ce soit. Alors quand je vois ou entend (aide sociale), je ne vois pas rouge, mais bleu Marine.
          Je serai le premier à donner à de vrais nécessiteux, (il y en a malheureusement), mais jamais à des « individus » qui ne sont que des parasites.
          Aujourd’hui on est pratiquement en campagne pour 2017, et tous ces politiques qui sont ou ont été au pouvoir sont prêts, au nom de la sacrosainte « aide sociale » a distribuer « notre » argent a vau-l’eau , toujours des voix à prendre et on verra après…..

          • catalogne dit :

            En fait, vous auriez aimé toucher des sous comme les vrais ou les faux nécessiteux. Mois aussi, je suis à la retraite après avoir cotisé pendant 42 ans. Je n’ai jamais droit à rien ce qui me semble normal vus mes revenus. J’ai toujours été taxé au maximum y compris depuis que je suis en retraite. Autant je suis outré par certaines dépenses de l’Etat, autant les dépenses sociales envers les plus démunis . Je me fiche de savoir si certains en profitent indument car je sais que riche ou pauvre, l’homme peut avoir de mauvais penchant, par exemple en matièrer de fraude fiscale.

  3. Daniel Z dit :

    Je viens de vous lire et je suis inquiet.

    Droits de l’homme article 10 : «  »Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi. » »

    Ces représentants élus par une partie de la Nation troublent ils l’ordre et sont ils hors la loi ?
    Une tentative de ségrégation ou d’organiser des troubles, à priori (comme ce fut souvent le cas), de telle façon que « l’Ordre soit rétabli » ?

    Qui est derrière cette tendance du fascisme qui promeut d’imposer sa philosophie par la force?

    Vous vous estimez garants de la moralité française ?
    Que n’ouvrez vous vos yeux !
    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/05/29052015Article635684817561898985.aspx

    Voilà où nous en sommes, en matière d’exclusion…. Et pourtant, le F.N. n’a jamais eu le pouvoir.

    Inquiet également de constater l’intrusion d’une volonté politiques dans les lycées.

    En ces jours où la ministre engage la démystification de la théorie du complot, ne serait il pas grand temps de se pencher sur nombre d’actions des « démocrates laïques » ?

    Il est troublant de constater que la présence d’élus non cooptés par la bienpensance déclenche ce genre de réaction.
    La crainte de ne pas être à la hauteur face à la « menace » ?

    Cordialement

    • snooppy dit :

      Je crois que vous avez résumé ce que je pense mais je ne suis pas aussi doué que vous pour l’écrire .
      Il m’avait semblé que l’Education Nationale avait pour vocation d’éduquer (apprendre à apprendre et donc à analyser les situations)et non de formater l’esprit des élèves à une certaine forme de pensée !
      Je me rappelle que lorsque j’étais dans ce même Lycée au début des années 60 , un professeur nous avait demandé de faire grève et de manifester contre les mouvements des paras en Algérie qui devaient venir envahir la FRANCE! . J’avais réagi vivement , à l’époque j’avais 16 ans , en disant haut et fort à ce professeur que ça ne faisait pas partie de l’idée que je me faisais de l’apport d’un enseignant . Je l’ai payé d’un jour d’exclusion pour avoir été impoli envers un membre de l’Education Nationale (dixit le motif) . De ce jour j’ai compris que ceux qui ont un certain pouvoir de communication !!!! , sont capables d’entrainer nos enfants dans des situations incompatibles avec les droits de l’homme .
      La démocratie est en danger si on n’accepte pas les idées des autres . Je ne me souviens plus exactement de la citation de quelqu’un qui disait en gros :  »je ne partage pas vos idées mais je suis prêt à mourir pour les défendre »

    • catalogne dit :

      C’est marrant que vous utilisiez le mot FASCISMEpour ceux qui combattent le FN .Amon avis, une erreur de casting.

  4. sillabruno dit :

    Programme politique du Front National – page 12 extrait
    « Application de la priorité nationale. Les entreprises se verront incités à prioriser l’emploi, à compétences égales, des personnes ayant la nationalité française. Afin d’inciter les entreprises à respecter cette pratique de priorité nationale, une loi contraindra Pôle Emploi à proposer, toujours à compétences égales, les emplois disponibles aux demandeurs d’emploi français. Les administrations respecteront également ce principe (…) La priorité nationale s’appliquera également en matière de logement social… »
    En réalité la priorité nationale est une discrimination contraire aux principes d’égalité et de fraternité de la République et non une simple opinion.

  5. pascal dit :

    Bel réponse ,et je pense qu’en terme de démagogie , ce parti d’extrême droite à la limite du fascisme n’a de leçon à recevoir de personne.

  6. MSV dit :

    Selon la mode linguistique actuelle, enseignants et élèves de Parriat ne font-ils pas l’amalgame entre racisme et préférence nationale.
    Le racisme : hiérarchie entre les races me choque, la préférence nationale , pas du tout d’autant que nous assistons à une discrimination positive en faveur des étrangers en relation avec leur statut d’étrangers et pas toujours de leurs compétences.
    Mesdames, messieurs les enseignants, votre attitude n’est pas très citoyenne face à des élus du peuple, peuple qui souffre d’un mal que vous ne voulez pas reconnaitre. Ou se situe le fascisme ?….et la neutralité de l’enseignement ? N’est-il pas trop facile de formater de jeunes esprits qui ne demandent qu’à s’exalter ?
    Faites connaissance avec ces élus et jugez après et non l’inverse.

    • pifoot dit :

      Il est assez hilarant la manière dont vous tournez les choses en réprimant une certaine démagogie que vous appliquez.
      Neutralité de l’enseignant? venant des programmes scolaires proférés par la république depuis fort longtemps, il est peu probable que cela existe.
      Et vous parlez ainsi, comme si les élèves et jeunes ne peuvent se faire une opinion par eux même, déni de pensée nouvelles et/ou de la jeunesse ? Lorsque l’on préfère certains à d’autre seulement parce qu’ils sont nés ailleurs et non pas nés avec des valeurs démocratiques et républicaines car celles-ci s’acquièrent, il s’agit bien évidemment de discrimination, les nobles blancs d’Europes contre ces « sales étrangers » venus trouver une meilleure vie. Enfin, des élus d’une partie du peuple et des élus qui sont imposés par ceux qui ont le pouvoir, et non du peuple entier! Lorsque l’on prône des idéaux racistes, homophobes, sexistes, et haineux, en croyant se fermer au lieu de s’ouvrir, OUI, il s’agit de fascisme! Qui plus est, on a pas besoin et jamais cela n’eusse été nécessaire de connaître, même quelque peu, pour juger.

      • Daniel Z dit :

        Bonjour pifoot.

        Bon, désolé, j’utilise MN comme un forum mais après tout, le débat est enrichissant non ?

        Vous écrivez : « comme si les élèves et jeunes ne peuvent se faire une opinion par eux même  »
        Mais ce que nous appelons éducation, c’est quoi sinon conditionner des cerveaux ?
        Regardez ce qu’ont obtenus nos voisins en « éduquant » une génération !
        Et nous sommes actuellement au stade où un patron de média a pu dire :
        « Ce que nous vendons à…, c’est du temps de cerveau humain disponible »

        Je suis assez fier d’être français, aussi, le plus souvent possible, j’essaye de savoir ce que veulent dire les mots que nous employons.
        Pour la vox populi, le terme race ne s’applique pas aux humains..

        En France, c’est le Dictionnaire de l’Académie Française qui fait référence, et il dit :
        Race : » » Chacun des grands groupes entre lesquels on répartit superficiellement l’espèce humaine d’après les caractères physiques distinctifs qui se sont maintenus ou sont apparus chez les uns et les autres, du fait de leur isolement géographique pendant des périodes prolongées. Un homme de race noire, de race blanche, de race jaune. Le mélange, le métissage des races. «  »

        Honni soit qui mal y pense, mais le critère de valeur des races est très loin d’être l’apanage du F.N ….

        Écoutez donc ce Monsieur :
        https://www.youtube.com/watch?v=8g6J9sWq4Rs

        Amitiés

    • Daniel Z dit :

      Bonjour MSV.

      De nos jours, il semblerait que d’aucuns donnent aux mots français un sens à leur convenance…..

      Constitution, article premier :
      « La France ….. assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race … »

      Donc les rédacteurs de la Constitution ont considéré qu’il existe des races d’êtres humains.
      Mais la bienpensance moderne réfute ce qui saute aux yeux non ?
      Et de faire l’amalgame entre races et sous-humains !!!

      Cette association ne devrait pourtant intervenir que dans des cerveaux primaires ?
      Peut être révélateur de l’évolution en cours, comme dirait Charles ?

      Curieux, Déclaration des droits de l’Homme….
      Ségrégation non? Les femmes, c’est quoi ?
      En language moderne, probablement des hommes comme les autres !!

      Amitiés

  7. Kikidilui dit :

    J’espère simplement que vos enfants et petits-enfants ont tous du travail..mr Silla.Il y a des familles où ce n’est pas le cas,et ceux-là partagent certainement les thèses FN.La gauche et ultra gauche sont au bout du rouleau…le changement c’est maintenant…çà n’a pas marché..

    • pascal dit :

      Je ne vois pas le rapport entre le chômage et le fait de voter pour le Front National.La crise mondiale dont on sort peu à peu et la frilosité des grands patrons voire des petits qui s’évertuent plus à regarder la valeur de la bourse et pleurer sur leur sort ;plutôt que d’être les moteurs dans le redémarrage de l’économie font que les gens se portent sur le pire des votes qui promet quoi : la préférence nationale : on va virer les « étrangers » pour mettre des vrais français à leur place ; alors la France vivrait le pire.Et qui va ramasser les poubelles , construire les maisons, construire les routes ,je ne parle pas des mines puisqu’il n’y en a plus ;tous les travaux un peu physique que les générations précédentes ont bien laissés à ces « étrangers » qui ont bâtis la FRANCE et en faire ce qu’elle est aujourd’hui ,la 5ème puissance économique mondiale.
      Le FN n’est pas un parti de gouvernement car son « programme » est creux et sans fondement économique viable.Les français s’en sont rendus compte en votant beaucoup plus lors du second tour des régionales en évitant le chaos pour certaines régions.
      A bon entendeur.

      • Daniel Z dit :

        Acceptez vous le débat,Pascal ? Votre contribution m’interpelle !

        « On » sort peu à peu de la crise ?
        Qui sort, parce que pour ce qui est de la France … la dette est de «  »2105,4 milliards d’euros au 30 juin, soit l’équivalent de 97,6% du produit intérieur brut (PIB). Par rapport à la fin du premier trimestre, la dette a augmenté de 16 milliards d’euros, » »
        Parlera t’ on du chômage, alors que même « truqués », le chiffres ne peuvent ne peuvent plus masquer sa progression ?
        Et si la Chine voit son activité décroitre, qu’en conclure ?

        Frilosité des patrons ? Mais le redémarrage de l’économie n’est possible qu’avec la création de richesses monnayables, sauf à appliquer la stratégie « Tintin au pays des Soviets » !

        Les étrangers ont bâti la France ? Je crois que vous inversez les rôles.
        La misère était dominante dans certains pays.
        La France offrait des opportunités. Nombre d’étrangers ont choisi de les accepter.
        Ils sont venus travailler avec les français, mais ils restaient minoritaires !
        Au passage, mais rien de nouveau, cette main d’œuvre a été largement utilisée pour faire baisser les salaires des autochtones.
        Écoutez M. Georges Marchais, ça vaut le détour !
        https://www.youtube.com/watch?v=LG2BA9SxClM

        Vous avez l’air de sous entendre que les français refuseraient les travaux pénibles….
        Des fainéants en un mot…. Et ces emplois ne trouveraient pas preneur !

        Alors, petite question, ; source Observatoire des Inégalité :
        «  »17,2 % des immigrés [1] sont au chômage contre 9 % des Français nés en France, selon l’Insee (données 2013). Le taux atteint 21,2 % pour les actifs non ressortissants de l’Union européenne »

        Conclusion : les immigrés seraient deux fois plus paresseux non ?

        J’ignore ce que ferait le F.N. mais je me souviens qu’en 1981, les chars russes devaient nous envahir…..
        J’ignore si leur programme économique est creux, mais nous pouvons constater où nous conduisent les programmes élaborés par nos élites.

        Deuxième tour dites vous ?
        Regardez l’élection américaine, elle met bien en évidence que le nerf de la guerre c’est la saturation par les médias….
        Au deuxième tour, que c’est il passé chez nous ?

        Amitiés

      • Cervantes dit :

        Que dire alors du programme labellisé et estampillé de bon gout qui conduit le système, l’économie, les industries, l’avenir….., voir même la fierté et le  »bonheur » tout simplement à des résultats pitoyables et préoccupants.

        Qui va vider nos poubelles???? On n’est plus en 1960. Maintenant le métier d’éboueur a évolué, les salaires et primes aussi et les mentalités et tous les acteurs ont changés dans tous les  »sens » d’ailleurs.

        Que dire d’une société où des enseignants chargés par celle ci d’éduquer nos jeunes à l’abri des religions, doctrines politiques ou syndicales refusent la rencontre et le dialogue, militent ouvertement pour la pensée unique, contre un parti clairement désigné et ne respectent en rien le suffrage universel.
        C’est vraiment l’antichambre de la démocratie et c’est très grave. On ne doit pas apprendre à nos jeunes à éteindre le feu avec de l’huile, pour cela la TV le fait déja très bien.
        Messieurs les enseignants, éduquez nos jeunes sans les associer aux querelles stériles et politiciennes des adultes. L’égalité des élèves devrait se baser uniquement sur le mérite, le travail et actuellement, chaque jeune a sa chance de réussites quel que soit ses origines et ce n’est pas le FN qui va désavouer ce principe.

  8. gilbert71 dit :

    Mrs les enseignants trop facile la rangaine de ce réfugier sous les droits de l’homme mais on vous PAYE pour enseigner tout le monde mais pas faire de la politique partisane et vous devez recevoir les ELUS qui sont mandatés par la région un point c’est tout , ces ELUS ont été élus DEMOCRATIQUEMENT au meme titre que ceux qui pensent comme vous donc faites votre travail d’enseignant et faites le bien

  9. catalogne dit :

    C’est rigolo de voir les gens s’étriper à propos de la démocratie pour un sujet qui concerne le FN qui, lui, s’en fout complètement (de la démocratie). C’est lui faire trop d’honneur . Et cela me crispe….

  10. virginie85 dit :

    ses chers profs ont vraiement des pertes de mémoire…..que font ils du code soleil..la bible des profs rédidé par joseph soleil membre du parti radicale socialiste…..il est notifié dans ce code que les profs ou instituteurs ne doivent pas manifester leurs opinions politiques dans leurs classes…..accépterd etre enseignant dans le public c est accépter une réstriction a la liberté d expression….l exercise inconsidéré d un droit equivaut a une faute…et que l on a quelque fois tord d avoir raison….qu ils respectent leur métier ..personne ne leur demande autre chose….

  11. jean montceau dit :

    Pauvre France, maréchal,nous revoilà?