Autres journaux :



vendredi 10 juin 2016 à 08:35

« Le soleil on en connaît un rayon ! »

430 élèves d'une dizaine d'écoles de la CUCM, aussi désormais....



 

 

C’était à l’IUT du Creusot que se tenait ce jeudi après-midi la deuxième édition de cette opération à l’initiative de Fred Siutkowski, enseignant à l’IUT du Creusot au sein du département Mesures Physiques et sous le regard bienveillant de son directeur Olivier Laligant.

 

 

Dès 13h30, l’IUT a ouvert ses portes à 430 élèves d’une dizaine d’écoles de la CUCM, des classes de CE2 jusqu’à la terminale.

 

 

Ainsi le soleil était le sujet de plusieurs exposants et conférenciers qui ont traité de cet astre sous toutes les coutures ou presque ! Nous avons pu ainsi croiser les étudiants de l’IFSI venus traiter le sujet sous l’aspect sanitaire, rejoints sur cet aspect par la conférence de Monsieur Quesada sur le mélanome.

 

 

Puis c’était au tour de Monsieur Bagnato, spécialiste des panneaux solaires de tenir une conférence sur les panneaux photovoltaïques. Industriel à Montceau, il donne aussi des cours à Montceau-les-Mines au lycée Monod, auprès de la Mention complémentaire Technicien énergies renouvelables. Il intervient justement sur les énergies renouvelables.

 

 

Dans une première partie de sa conférence, il a justement présenté ce qu’on appelle les énergies renouvelables : thermique, éolienne, photovoltaïques etc. Puis dans une seconde partie, il est revenu précisément sur le photovoltaïque, c’est-à-dire la transformation de la lumière du soleil en électricité.

 

 

Avant sa conférence, il nous confiait que le photovoltaïque reste plus que jamais d’actualité. « On va changer de réseau électrique. On va parler à présent de smart greed c’est-à-dire de réseau intelligent. Chaque maison disposera de panneaux solaires et sera économe en énergie. En 2020, le RT obligera à produire plus d’énergie qu’on en consomme. D’où le besoin en photovoltaïque. Chaque propriétaire d’une maison aura ses panneaux pour sa consommation personnelle ou pourra la renvoyer sur le réseau électrique en cas de surplus. Actuellement, nous avons besoin de plusieurs compteurs pour gérer l’électricité, celle que nous distribue notre opérateur et celle que nous produisons via les panneaux solaires. A travers les réseaux intelligents, les panneaux produiront de l’électricité. On pourra aussi la stocker dans des batteries. Quand on aura besoin de ce courant, on pourra recharger sa voiture par exemple. Le compteur Linky contribuera à cela, permettant la présence d’un seul compteur gérant l’entrée et la sortie de l’électricité de la maison. »

 

 

 

Très enthousiaste au sujet du photovoltaïque, ce spécialiste reconnaît toutefois que le photovoltaïque ne produit pas un courant déterminé tout le temps. En revanche, c’est un secteur d’avenir et générateur d’emplois.

 

 

 

Il reconnaît volontiers aussi les dérives qui ont pu avoir lieu à la suite des grenelles de l’environnement, lesquels avaient encouragé l’installation de tels matériels. Aujourd’hui le spécialiste montcellien intervient sur des problèmes d’installations non raccordées et/ou présentant des difficultés techniques. Il propose ses services pour l’installation, l’entretien et la formation sur ces produits. Il aide aussi à la mise en route de chantiers partout dans la France. Il a également essayé de développer de tels produits en Afrique. Sur ce continent sur lequel il a pu déjà se rendre à plusieurs reprises, il reconnaît davantage l’utilité sociale des panneaux photovoltaïques, lesquels permettent à travers la présence d’électricité la rencontre des habitants d’un même village ou de plusieurs villages.

 

 

Installé depuis 1988 dans cette activité, Monsieur Bagnato a été l’un des premiers à se lancer dans cette activité en Bourgogne et il a fait partie des 30 premiers en France.

 

 

De nombreux stands

 

 

Parmi les autres exposants, nous pouvions trouver ceux des écoles ayant réalisé des fours solaires grâce à la participation des étudiants du département Mesures physiques. D’ailleurs ce jeudi après-midi et grâce à la présence du soleil, plusieurs étaient en activité pour la cuisson de tartes et la préparation de boissons.

S’inscrivant dans la semaine du développement durable, Fred Siutkowski avait aussi invité l’entreprise Promobois de Torcy, laquelle développe des maisons à ossature bois. Une entreprise proposant des moteurs était également présente.

 

 

 

En parallèle, une course relais en partenariat avec Michelin

 

 

Interrogé sur cet après-midi de manifestations, Olivier Laligant, Directeur de l’IUT : « Tous les ingrédients sont au rendez-vous. On a le soleil, du monde. Et là je vais participer à la course relais avec le directeur du Centre Condorcet. ». C’est donc tout sourire qu’il s’est apprêté à démarrer la course.

Et en effet, afin de conclure les 7 mois de partenariat entre l’IUT du Creusot et l’entreprise Michelin, une course relais avait été organisée, rassemblant personnel de l’IUT et étudiants.

 

 

 

Il y a quelques mois, nous vous parlions du dispositif ICI initié en début d’année et proposant un challenge tout au long de l’année sur le thème « vélo énergie ». Ce sont ainsi deux groupes d’étudiants sur leur temps libre et épaulés par du personnel de Michelin qui se sont engagés dans la démarche. Le premier groupe a réalisé un système permettant de recharger la batterie d’un vélo. Ils ont par ailleurs débuté le développement d’un système de prévention de chutes permettant de prévenir ainsi les secours. Le deuxième groupe a pour sa part développé un système à l’aide de dynamos dans le but de créer de l’énergie transformé en courant alternatif puis stocké dans une batterie permettant ensuite de charger l’appareil de son choix. Sur ce second projet, l’idée était de rendre l’adaptation possible à chaque vélo.

Le coup d’envoi de la course a été donné vers 14h pour une remise de trophée à 16h.

 

 

L’après-midi a aussi été ponctué par un concours de dessins pour les enfants, lui-aussi faisant l’objet de la remise de trophées.

 

 

Ce jeudi après-midi il y avait du monde à l’IUT du Creusot. Pari gagné pour cette deuxième édition !

 

 

Rendez-vous l’année prochaine.

 

 

 

Émilie Mondoloni

 

 

 

 iut 1006166

 

 

iut 1006162

 

 

 

 

iut 1006164

 

 

iut 1006165

 

 

 

iut 1006163

 

 


iut 1006167

 

 

iut 1006168

 

iut 1006169

 

iut 10061610

 

iut 10061611

 

iut 10061612

 

iut 10061613

 

iut 10061614

 

iut 10061615

 

iut 10061616

 

iut 10061617

 

iut 10061618

 

iut 10061619

 

iut 10061620

 

iut 10061621

 

iut 10061622

 

iut 10061623

 

iut 10061624

 

iut 10061625

 

iut 10061626

 

iut 10061627

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer