Autres journaux :



samedi 18 juin 2016 à 08:14

Dans le cadre de la Réussite Educative (Montceau)

Spectacle théâtral des Elèves du Bois-du-Verne.



Dans le cadre du programme de Réussite Educative mis en place par la Municipalité montcellienne, les élèves des écoles Anatole-France et Jules-Verne ont monté un spectacle composé de 4 petites pièces autour des contes pour enfants. Durant la période de préparation de ce spectacle, tous ont été sensibilisés aux divers aspects du monde théâtral: décors, mise en scène, costumes, etc. Tout ceci sous la houlette d’Elodie Gauthier, animatrice éducatrice de l’action « Apprendre Autrement ».

 

 

 

Pour satisfaire un maximum de personnes, en ce vendredi après-midi, les jeunes acteurs se sont produits à trois reprises à la Maison de Quartier du Bois-du-Verne:

 

– une pour les élèves du groupe scolaire Anatole-France,
– une autre pour ceux de Jules-Verne et
– une troisième séance pour les familles. A cette troisième représentation, on notait la présence de Françoise Bouton, directrice du Pôle Education de la ville, d’Isabelle Arnoux, responsable du Programme de Réussite Scolaire, de quelques enseignants et DDEN, mais surtout de parents heureux de constater la qualité des productions artistiques de leurs enfants.

 

 

 

Pour ouvrir le spectacle, « le loup et les 7 chevreaux », conte populaire allemand recueilli par les Frères Grimm, permit d’entrée d’admirer, non seulement une mise en scène moderne, mais aussi un jeu de décors digne des plus grands théâtres ! Celui-ci fut réalisé sous la direction de Benoît Compagnon, animateur municipal.

 

 

 

Vint ensuite « le Petit Chaperon Rouge » dans la version retranscrite par les Frères Grimm, celle où le chasseur ouvre le ventre du loup pour libérer la fillette et sa mère-grand. En effet dans la version de Charles Perrault, plus moralisatrice, le conte se termine par la mort du Petit Chaperon Rouge. Le jeu de scène des jeunes acteurs a ravi les spectateurs.

 

 

Troisième conte: « Hansel et Gretel ». Deux enfants perdus dans la forêt par leurs parents, rencontrent une sorcière anthropophage, avant de retrouver leur père.

 

 

Enfin, pour clore le spectacle, « Alice au Pays des Merveilles » de Lewis Carroll, pièce plus longue que les trois précédentes. Chaque conte était animé par un narrateur et les acteurs furent chaleureusement applaudis par le public.

 

 

Marie Kratz

 

 

 

marie 1806162

 

 

marie 1806163

 

 

marie 1806164

 

 

marie 1806165

 

 

marie 1806166

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer