Autres journaux :


samedi 24 septembre 2016 à 05:17

Rencontre enseignants – municipalité à Saint-Vallier

Très instructive



C’est la tradition, après la rentrée scolaire, la municipalité de Saint-Vallier convie les enseignants des écoles et du collège de la commune à partager le verre de l’amitié.

 

Pas de salle des mariages cette fois-ci mais le préau de l’école Irène et Frédéric Joliot Curie, déjà on restait dans le cadre scolaire et surtout, chacun a pu observer avec intérêt la rénovation des trois classes réalisée cet été par les services techniques municipaux. Du bel ouvrage.

 

 

 

« Avoir des écoles en bon état, propres, voilà une des conditions pour accueillir les élèves » soulignait Christophe Dumont, adjoint chargé des affaires scolaires et, d’affirmer également que « l’éducation est un axe prioritaire de la municipalité ». Qui en doutait quand on sait que Saint-Vallier est encore l’une des rares collectivités à fournir gratuitement, par exemple, le kit scolaire au collège. D’où la précision du maire Alain Philibert : « L’aide pour un enfant scolarisé à Saint-Vallier est de l’ordre de 870€/an ». Sachant qu’en maternelle on dénombre 287 élèves, 442 en primaire et 555 au collège, la multiplication (de tête) donne : 1 117 080€.

 

 

Encore quelques chiffres ? Les cantines, à Saint-Vallier, fonctionnent à plein régime avec pour les maternelles et les primaires, 46 000 repas/an et au collège Copernic 65 000/an. Ce sont plus de 100 000 repas qui sont distribués chaque année.

 

 

Après les mathématiques, il fut aussi question de français, d’explication de texte et, en particulier d’un mot : laïcité. Aujourd’hui, il ferait presque peur, peur d’être mal compris ou mal interprété ou tout bonnement bafoué. Christophe Dumont évoquait alors Ferdinand Buisson, fondateur de la laïcité sous la IIIe République, qui n’avait qu’une obsession, la liberté. « Cette liberté, elle doit être éduquée » rappelait l’adjoint au maire. « Le peuple n’est souverain que si le citoyen est éclairé ». Et de citer également Victor Hugo : « La liberté commence où l’ignorance finit ».

 

 

Mathématiques, français et aussi un peu de morale avec le maire Alain Philibert : « Je suis déçu par le peu d’enseignants présents à la présentation de la saison culturelle mardi soir à l’ECLA. Ce n’est pas un reproche, mais je vous le dit quand même ». Le message est passé.

 

 

Autre message du maire, il concernait le problème des parkings autour des écoles. « Un problème récurent, ils ne sont jamais assez grands, alors nous devons être vigilants. C’est pourquoi j’ai appelé le commissaire de police pour qu’il mette en place des rondes sur les parkings ».

 

 

Jean Bernard

 

 

LES NOUVEAUX ENSEIGNANTS

 

A noter les départs en retraite de Me Preusse (école E Cotton) remplacée par Me Virginie Baudelin et Me Burtin, directrice Pasteur remplacée par une institutrice Me Maguelonne Drouard puisque Me Burtin assure la direction administrative des deux écoles maternelles du bourg.

 

 

Olivier Limoges, décharge direction à IFJC
Alphonsine Parrottino, brigade à IFJC
Anne-Lise Vallet, brigade à Marie Curie
Catherine Verrier, décharge direction à D Casanova
A IFJC, Caroline Parriaud est devenue Me Rimbaud
Nouveaux arrivants au collège Copernic
Candice Aubertin, gestionnaire
Elsa Nomblot, professeur stagiaire lettres modernes
Sophie Van Vlierberghe, professeur lettres modernes
Emeline Duperrier, professeur allemand
Maxime Segiun-Couturier, professeur anglais
Amélie Cochet, professeur espagnol
Thierry Bergeron, professeur arts plastiques
Auberi Barbier, nouvelle enseignante de la classe externalisée de l’IME

 

 

 

 

st-val-24091610

 

 

st-val-2409164

 

 

st-val-2409162

 

 

st-val-2409163

 

 

 

st-val-2409165

 

st-val-2409166

 

 

st-val-2409167

 

st-val-2409168

 

st-val-2409169

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer