Autres journaux :


vendredi 10 mars 2017 à 06:55

Cordée de la réussite OPTIM 3èmes journées « Ingénieure au Féminin »

Partenariat productif et efficient Ensam Cluny-Lycée Parriat



 

On ne présente plus le Lycée Parriat dans ce qu’il a d’innovant, d’engagement pour la réussite éducative et la promotion des filières d’excellence. On ne le présente plus parce que dans nos colonnes nous n’avons cessé de rapporter ses réussites, ses explorations d’une autre pédagogie et les résultats brillants de sa classe préparatoire aux grandes écoles.

 

 

On ne le présente plus car, tout le monde est conscient de l’ADN particulier de cet établissement où tout le monde, de l’Agent de service au Proviseur, se retrouve mobilisé à fond pour la plus éclatante réussite des étudiants, autrement, par d’autres moyens, avec des pédagogies adaptées.

 

 

On ne présente pas non plus Isabelle Duband, enseignante au laboratoire Matériaux, responsable OPTIM qui dirige « Les cordées de la réussite » et le dispositif « Ingénieure au Féminin ». On ne la présente plus puisque son travail a été relayé dans nos colonnes, ne serait-ce que par l’intermédiaire des Remise des Bourses Marchetta.

 

 

Et pourtant, il y aurait encore plein de choses à dire sur le travail de ces deux organismes, de Marc Aubert et d’Isabelle Duband.

 

 

Ce sont les 3èmes journées « Ingénieure au Féminin », ici, au lycée Parriat.

 

Mais ce ne seront pas les dernières. Marc Aubert interrogé ne peut pas affirmer que ces 3 journées ont véritablement amené un surcroit de candidatures à la CPGE car il manque de statistiques, 3 ans ce n’est pas assez. Mais il affirme sa volonté en tant que Proviseur de Parriat de continuer à fond dans cette direction, tant il est convaincu des buts poursuivis par « Cordée de la réussite OPTIM », « Ingénieure au Féminin ».

 

« Il faudra sans cesse remettre l’ouvrage sur le métier, rien ne se fera que dans la durée, dans l’insistance. Je suis favorable à ce dispositif car il représente une ouverture diversifiée dans le domaine de l’ingénierie, un horizon pour nos étudiantes. »

 

 

La méthodologie choisie est très astucieuse et très « empathique ».

 

Ce n’est pas le système éducatif qui vient démontrer ce qu’il a mis en place, ce qu’il sait faire, ce qu’il peut apporter. Non !

 

 

C’est beaucoup plus subtil, plus en phase, dirons-nous.

 

 

Trois tables rondes reçoivent à tour de rôle les élèves féminines de seconde S et STI2D ((sciences et technologies de l’industrie et du développement durable).

L’une, celle qui focalise le principe, et bien sûr excite notre curiosité journalistique, est animée, haut la main et avec humour et une autodérision savoureuse par des élèves Ingénieures d’Arts et Métiers Paris Tech.

 

Margaux Delbé (étudiante tutrice Cordée de la Réussite OPTIM intervenant au Lycée Parriat – nous vous avons parlé de ce rôle essentiel de tuteur Ensam)
Marie Leutard, Juliette Marot, Camille Moreau et Léa Tatreaux.

 

 

Nous avons interviewé Juliette Marot (volontaire désignée d’office par ses camarades).

 

 

Cette charmante jeune femme a mis entre parenthèse sa vie pour travailler d’arrache-pied, pour accomplir ce que beaucoup considéreraient comme un travail éreintant, afin de devenir Ingénieure.

 

Elle a fait 2 ans en classe prépa à Grenoble et est en deuxième année ENSAM.

 

Et ce n’est pas pour le prestige de l’uniforme, ma foi très seyant, non c’est par volonté de devenir Ingénieure industriel.

 

Elle en est pour le moment à Bac plus 4, à Bac plus 5 elle sera ce qu’elle rêve d’être. Enfin disons Ingénieure, parce que cette jeune femme qui rêve d’optimiser les process industriels, veut d’abord passer 6 mois en Espagne pour affiner ses choix et fixer ses buts, s’endurcir aussi au monde du travail sans doute. Elle ambitionne, et ce n’est pas mince comme ambition, de travailler dans une multinationale à l’international.

 

 

Aujourd’hui, le 9 mars 2017 nous sommes dans la journée internationale de l’audition, juste après la journée mondiale des droits de la femme, il convient donc de ne pas de rester sourd à de telles volontés sincères et appliquées. Elles forcent le respect, alors que nous devrions trouver cela normal, alors que cela devrait être la norme, alors que ce ne devrait même pas être un sujet tellement c’est évident.

 

 

Une autre table ronde est animée par des Ingénieures qui présentents leurs métiers, leurs expériences, leurs parcours. Et là, on doit dire « respect ! »

Sandrine Spelleman ; ingénieure procédés au commissariat à l’énergie de Valduc
Isabelle Geoffray, Ingénieure développement de procédés au commissariat à l’énergie de Valduc
Sandrine Bénat, ingénieure bureau d’études Général Electric Oil&Gas

 

 

Les jeunes femmes de seconde S et STI2D se trouvent là face à ce qu’elles pourront être si elles empruntent cette voie, exigeante et difficile certes, mais absolument empruntable pour elles.

 

 

Honnêtement il est difficile de faire mieux. Mieux, non, peut-être, mais aussi bien sans aucun doute avec Laurence Poizot la responsable RH de la société ATS qui accueille les jeunes femmes à la troisième table ronde.

 

 

Et de l’avis de tous les pédagogues concernés par ce domaine, les jeunes femmes sont plus pugnaces, combatives, disciplinées et volontaires que les garçons dans le domaine des études.

 

Et pourtant, pourtant seulement 15% des promotions d’ingénieurs sont féminins.

 

 

Pourquoi ? Des clichés qui ont la vie dure ? Des filières encore trop incitatives pour les éléments féminins ? (le médical, le service à la personne, l’administratif), une absence de lisibilité des réussites féminines dans les métiers de l’ingénierie ?

 

Peu importe le pourquoi du comment, ce qui compte dans ces journées « Ingénieure au Féminin » ce n’est pas de tirer un bilan, de démythifier, mais d’inciter, de rendre visible, de rendre possible, surtout de rendre désirable le métier d’ingénieur au féminin !

 

 

L’avenir est là, saisissez le à pleines mains volontaires et sans faiblesse.

 

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

lycee parriat 1003178

 

 

lycee parriat 1003172

 

lycee parriat 1003173

 

lycee parriat 1003174

 

lycee parriat 1003175

 

lycee parriat 1003176

 

lycee parriat 1003177

 

 

 

lycee parriat 1003179

 

lycee parriat 10031710

 

lycee parriat 10031711

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer