Autres journaux :



samedi 3 mars 2018 à 05:29

Échappée littéraire au lycée Parriat

Une classe de seconde rencontre l’auteur Jennifer Murzeau



 

 

 

Ce vendredi après-midi, la classe de seconde 7 rencontrait l’auteur Jennifer Murzeau dans le CDI du lycée Henri Parriat, dans le cadre de l’Échappée littéraire.

 

 

Le dispositif

 

 

Initié par la Région, ce dispositif de sensibilisation à la lecture et à la littérature contemporaine concerne une quarantaine de classes en Bourgogne-Franche . Les lycéens sont invités à lire une dizaine de romans et de bandes dessinées afin d’élire leurs auteurs préférés. Une cérémonie valorise en fin d’année de nombreux projets associant pratique artistique et découverte des métiers du livre.

 

Afin d’encourager la création contemporaine, un comité d’enseignants et de libraires choisit des ouvrages récents réalisés par des auteurs peu médiatisés. Les romans et les bandes dessinées de la sélection sont issus de la littérature adulte et offrent la plus grande variété de thèmes et de styles possible.

 

Chaque année, une quarantaine de CFA et lycées publics, privés et agricoles participent au prix, après examen des candidatures. La participation est assortie d’une dotation du Conseil régional pour l’achat des livres en quatre exemplaires.

 

De leur côté, les équipes pédagogiques s’engagent à inciter les élèves à lire au moins la moitié de la sélection et à se mobiliser pendant toute l’année scolaire afin de participer à des rencontres avec les auteurs, à initier des projets autour du Prix et à faire découvrir les métiers du livre, avant la remise des prix en fin d’année scolaire.

 

Travailler sur la lecture plaisir

 

 

C’est bien l’objectif de la participation à l’Echappée littéraire, participation insufflée par Laëtita Freniche, enseignante de Français, soutenue par d’autres membres de l’équipe pédagogique : professeur-documentaliste, CPE, médiathèque etc.

 

 

Ce sont finalement 8 ouvrages, BD et romans, que les élèves auront eu à lire entre le mois d’octobre 2017 et le mois d’avril 2018. Certains en ont lu 2, d’autres ont déjà achevé le challenge.

 

 

Dans cette initiative, l’auteur accepte d’être évalué par son jeune public et les lecteurs deviennent un jury. Ce jury va lire uniquement des œuvres contemporaines puisque les ouvrages sélectionnés ont été publiés en 2017.

 

Ils abordent des sujets d’actualité : la seconde guerre mondiale, l’écologie, le développement durable, la place des femmes, les maladies psychiatrique etc.

 

 

Le lycée Henri Parriat de Montceau participe à cette initiative pour la deuxième fois.

 

 

Et c’est un dispositif complet qui permet aux élèves de discuter des œuvres en dehors des cours avec les professeurs, entre camarades par exemple.

 

 

Ce vendredi après-midi, le CDI du lycée a accueilli la sixième activité développée dans le cadre de cette initiative.

 

 

La désobéissante de Jennifer Murzeau

 

 

C’est en présence non seulement de l’auteur, de l’équipe pédagogique et aussi de la responsable de l’Échappée littéraire au niveau régional qu’une rencontre a eu lieu.

 

 

Les élèves avaient préparés quelques 29 questions destinées à l’auteur.

 

 

Mais pas que !

 

 

Parmi eux, 5 élèves se sont levés les uns après les autres afin de faire la lecture de passages de l’ouvrage, passages qu’ils avaient eux-mêmes sélectionnés parce qu’ils les avaient touchés ou émus voire choqués. Et après chaque lecture, la classe applaudissait la lecture.

 

 

Jennifer Murzeau s’est dite agréablement surprise du choix des extraits des élèves. Et d’ajouter : « C’est intéressant malgré la gêne que ça procure chez moi ».

 

 

Ensuite les élèves ont posé les uns après les autres leurs questions.

 

Parmi celles-ci, ils ont souhaité connaître le parcours de la jeune auteur. Comment trouve-t-elle l’inspiration ? Ce qu’elle aime lire ou encore ce qu’elle déteste lire. Etc.

 

 

Et l’auteur s’est prêtée au jeu avec beaucoup de décontraction et de simplicité. Elle s’est ainsi décrite comme une jeune fille « pas mauvaise en Français » et qui aurait réelleent commencé à lire à l’âge de 15 ans. C’est alors l’amour croissant pour la littérature qui l’aurait peu à peu « chatouillé ».

 

Elle aura attendu de prendre davantage confiance en elle avant de franchir le premier pas en direction de l’écriture.

 

 

Elle raconte ainsi être devenue journaliste par hasard. Le journalisme culturel lui permettait de rencontrer et interroger des auteurs. A 25 ans, elle signait son premier roman. Aujourd’hui elle en a écrit déjà trois. Et elle réfléchit déjà à son prochain ouvrage qui pourrait bien être un essai traitant d’écologie.

 

 

D’écologie d’ailleurs il en a été question. C’est un sujet qui plaît à l’auteur. Elle se dit fascinée par la manière dont l’être humain détruit peu à peu l’environnement qui le fait vivre.

 

 

Son inspiration ? L’observation de notre époque

 

 

« Je suis attentive à la dérive de notre monde. J’écoute les gens, comment l’époque nous impacte. » a-t-elle expliqué aux lycéens. Elle lit énormément, regarde des films, des séries.

 

 

L’écriture ? Elle la voit comme un travail exigeant. « J’aime le fait d’avoir écrit, que le livre existe » explique-t-elle encore.

 

Elle ajoute aussi qu’elle souhaite provoquer des questionnements dignes d’intérêts chez ses lecteurs.

 

 

Actuellement toujours journaliste, c’est après des études littéraires qu’elle a débuté sa carrière professionnelle. Elle aime Émile Zola et aussi des auteurs contemporains dans un style réaliste. Elle aime aussi le hard rock, les séries télévisées.

 

 

Où écrit-elle ? Un peu partout en fait, y compris dans les cafés où le bruit ambiant l’aide et l’inspire.

 

 

Elle avoue aussi que les humeurs peuvent jouer sur son écriture : l’impatience l’aide. Elle reconnaît en revanche qu’il ne faut surtout pas être déprimé pour écrire.

 

 

Dans ces échanges sincères entre l’auteur et les lycéens, il y a eu beaucoup de sourires car l’auteur s’exprimait avec un franc-parler.

 

 

A l’issue des questions, l’après-midi s’est achevée par un pot. Jennifer Murzeau sera-t-elle retenue parmi les auteurs préférés des lycéens de Bourgogne-Franche Comté ?

 

Réponse dans quelques mois à présent !

 

 

EM

 

par 0203182

 

 

par 020318

 

 

 

par 0203181

 

 

 

 

par 0203183

 

 

 

par 0203184

 

 

 

par 0203185

 

 

 

par 0203187

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer