Autres journaux :



mardi 6 mars 2018 à 06:28

Le misanthrope réinterprété au lycée Parriat

Dans le cadre d’un partenariat avec la Région



 

 

 

 

Ce lundi après-midi, la salle Raymond Renaud du lycée Parriat recevait la classe de seconde 4, accompagnée de plusieurs enseignants. A leur entrée dans la salle, les lycéens ont trouvé deux acteurs : Carine Rousselot et Guillaume Clausse assis sur deux chaises, au milieu d’un tapis.

 

 

Des objets à terre sur des feuilles et les chaises des spectateurs étaient positionnées d’une manière inhabituelle pour venir assister à une représentation d’une scène du Misanthrope. De la sorte, les spectateurs étaient au plus près des comédiens.

 

 

 

Le spectacle d’une durée de 33 minutes a été initialement commandé par la Région Franche Comté. Et c’est à la suite de la réunion des deux régions que le dispositif est arrivé cette année en Bourgogne après avoir tourné trois ans durant en Franche Comté, dans les lycées, CFA, lycée professionnel, maisons rurales etc.

 

 

 

La mise en scène et le projet global ont été développés au sein du Centre Dramatique National de Besançon, dans un dispositif intitulé « Apprentis et lycées au spectacle vivant », le tout porté par la structure « Côté cour ».

 

 

 

Le metteur en scène Denis Loubaton s’est chargé quant à lui de faire la proposition retenue comme commande par la Région, il y a maintenant quatre années.

 

 

 

Le dispositif comporte différentes strates : une première comprenant une représentation comme celle de ce jour, suivie d’un échange ; des ateliers avec des professionnels ou encore la possibilité de voir un ou plusieurs spectacles en partenariat avec une scène nationale.

 

 

Aborder le théâtre et ses mises en scène

 

 

Tel était l’objectif de la commande. Ce lundi après-midi a désarçonné certains lycéens qui ont vu se dérouler à trois reprises la même scène, mais jouée de trois manières différentes.

 

 

 

A la suite du jeu des acteurs, ceux-ci sont venus échangés avec les lycéens sur la pièce, la compréhension de celle-ci et les sujets d’actualité auxquels la pièce les renvoyait.

 

 

 

Habituellement, le jeu de scène se déroule dans les salles de classe, privilégiant ainsi le jeu des acteurs et la proximité des jeunes spectateurs.

Ce dispositif permet à de nombreux élèves de découvrir le théâtre pour la première fois. Cela permet aussi de désacraliser le théâtre et ouvrir le regard de ces jeunes gens. Les promoteurs du dispositif souhaitent aussi montrer que le théâtre classique peut apporter des questionnements très contemporains portant aussi bien sur la parité, le traitement tragique, comique ou dramatique etc.

 

 

 

Après avoir réalisé chaque année des tournées de 20 établissements annuellement en Franche Comté, le dispositif a entamé sa tournée en Bourgogne, avec 27 établissements programmés.

 

 

 

Après avoir répondu à un appel d’offre, le lycée Parriat a été retenu cette année pour participer. C’est ainsi une trentaine de lycéens qui a découvert le jeu de théâtre à travers le Misanthrope. Le jeu des acteurs proposait trois lectures de l’œuvre tantôt accompagnées de musique, de rires, de tonalités graves ou encore d’accessoires qui ont beaucoup fait rire les lycéens. D’autres avaient le visage grave. Les lycéens ne sont restés semble-t-il pas indifférents à la proposition des acteurs.

 

 

 

A la suite de la représentation, les acteurs ont entamé les échanges avec les lycéens, d’abord sur la lecture de ce qui venait d’avoir lieu. Ensuite un débat s’est ouvert sur le thème de la jalousie, sur la relation homme/femme et sur les tonalités des discussions.

 

 

Les comédiens et le dispositif ont ainsi pu montrer que le Misanthrope reste une pièce d’actualité en 2018. Et qui sait, peut-être certains lycéens souhaiteront à présent découvrir d’autres pièces de théâtre du répertoire classique ou plus contemporain.

 

 

 

EM

 

 

 

lycee 0603186

 

 

lycee 0603188

 

 

lycee 0603182

 

 

lycee 0603182

 

 

lycee 0603184

 

 

lycee 0603185

 

 

lycee 0603187

 

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer