Autres journaux :



mercredi 3 octobre 2018 à 11:47

Rentrée scolaire 2018 à Montceau

La question des menus "standard" et végétariens..






C’est au cours d’une conférence de presse, que Mmes Marie-Claude Jarrot, maire, et Marie-Thérèse Frizot, maire-adjointe à l’éducation, ont fait le point sur celle-ci.

Un large tour d’horizon au cours duquel tous les « aspects » de la question ont été abordés dans le moindre détail ou presque à  commencer par l’organisation scolaire et cette première « réforme » : celle de son rythme ! En effet et après concertation avec les enseignants et les parents d’élèves, avec avis favorable du DASEN, la ville de Montceau est repassée à la semaine scolaire de 4 jours depuis septembre dernier.  Ce qui a impliqué une nouvelle organisation, les NAP (Activités périscolaire) ayant été supprimées. Suppression qui n’a pas eut de conséquences sociales  grâce à la mutualisation entre services, la municipalité ayant pu  reconduire  tous les contrats des animateurs qui  recrutés pour assurer ces activités.

 

Pour ce qui est des écoles, celles-ci sont au nombre de 7 pour les  maternelles publiques et 6 écoles élémentaires. En sachant que depuis la rentrée, l’école de Bellevue est regroupée sur le site Rousseau :  groupe primaire constitué  suite à la fusion des écoles Clara Schumann et élémentaire J. Rostand.  Au côté d’un  groupe primaire privé dans le quartier celui  des « Oiseaux.

 

Montceau, ce sont 1591 élèves au total dont 1274 dans les écoles publiques. Avec des effectifs assez t stables  : moins 19 élèves : 9 en public et 10 en privé…

 

Dispositif de scolarisation des enfants de moins de trois ans 

 

Comme l’ont souligné les élues : « la scolarisation d’un enfant avant ses trois ans est un moyen efficace de favoriser sa réussite scolaire, en particulier lorsque, pour des raisons sociales, culturelles ou linguistiques, sa famille est éloignée de la culture scolaire... »

C’est pourquoi le dispositif qui avait été  mis en oeuvre à l’école maternelle Rosa Bonheur par le passé, ayant largement démontré son intérêt, celui-ci a été élargi à deux autres : dans les écoles Jean-Michel Folon et Erik Satie.

 

Autre évolution  le dédoublement de la classe de CP à l’école élémentaire Jacques Prévert située en REP.

 

Pour ce qui est des garderies et comme l’an passé, des garderies payantes sont proposées le matin 7 h 30 à 8 h 30 et le soir de 16 h 30 à 18 h 30

 

Evoqué aussi ce  que l’on appelle : le plan mercredi, faisant suite à l’organisation de la semaine scolaire à 4 jours. Plan qui prévoit que    les centres de loisirs accueilleront donc désormais les enfants toute la journée du mercredi.

 

 

Précisons encore que pour offrir au plus grand nombre d’enfants un accueil de loisirs éducatifs de grande qualité, la ville a souhaité intégrer ce fameux Plan mercredi dans son PEDT (projet éducatif de territoire)

 

Au niveau de la restauration scolaire des écoles primaires publiques, celle-ci  relève de la compétence de la commune : « un service public facultatif qui se doit de respecter le principe républicain de laïcité » a rappelé Mme Jarrot.

 

Mais…

 

Pour le nouveau marché de restauration scolaire qui a pris effet en septembre 2018, un groupement de commandes a été constitué entre les communes de Montceau, Le Creusot, Montchanin, Perrecy-les-Forges, Saint-Sernin-du-Bois et Sanvignes. La ville du Creusot a été désignée comme coordonnateur pour la préparation et la passation du marché qui a pris effet au premier septembre 2018. Les communes membres ont souhaité faire de l’amélioration de la qualité des repas une de leurs priorités Elles ont voulu une véritable politique de santé publique, d’éducation et de développement durable dans ses trois dimensions : environnementale, sociale et éthique. Les menus proposés sont conformes aux besoins nutritionnels des enfants et respectent les dispositions relatives à la qualité nutritionnelle des repas. La prestation de restauration permet de proposer aux enfants :  un repas de qualité réalisé  à partir de produits issus de circuits d’approvisionnements durables et respectueux de l’environnement avec 40 % de bio 

 

Par contre et c’est là que se pose un « problème » avec un  choix quotidien de repas distinct, équilibré et répondant aux apports nutritionnels conseillés : un menu standard ou un menu végétarien dans lequel les protéines animales sont remplacées par les protéines végétales. Et c’est là que le « bât blesse » puisque certains enfants, s’ils ne mangent pas toutes les sortes de viande, ont néanmoins besoin et envie de protéines animales. Décision a donc été prise de demander au prestataire de servir du poisson à ceux qui avaient précédemment opté  pour le menu végétarien !

 

Pour information,  le nombre de repas servis chaque jour est de 679 : 495 « standard » et 184 végétariens !
 
Comme l’ont souligné les élues, malgré l’augmentation du coût des repas induite par ces nouvelles prestations, la ville a souhaité maintenir à son niveau antérieur, la participation des familles….

 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

 

scolaire 0310182

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Rentrée scolaire 2018 à Montceau”

  1. fanfan dit :

    Bonjour,

    Si tout les repas étaient standards, il n’y aurait pas l’augmentation des repas suite à cette nouvelle prestation.

    Heureusement que Mme la Maire fait le maximum pour notre ville, et en particulier pour les enfants. Merci

    Alors parents réfléchissaient ?

    Cordialement, J.F. GAGNE