Autres journaux :


jeudi 23 février 2017 à 06:26

Insolite : Bernard l’Oiseau inquiet…

Il pouse un nouveau cri d'alarme !



Nouveau cri d’alarme de notre lecteur Bernard l’Oiseau:

 

« Chers lecteurs,

 

 

Je vous lance un crie d’alerte concernant une de nos espèce d’oiseau qui est souvent ignorée et que personne ne fait attention, et pourtant ! Je m’adresse aux anciens qui ont bien connus cette période d’après guerre, je vais réveiller vos souvenirs.

 

 

 

loi 22 02 17

 

Mes copains propriétaires de nid chez ma voisine, hélas disparus avec la rénovation

 

 

Enfant à cette époque j’étais impatient pour noël, une simple orange ou quelques papillotes, nous étions heureux surtout les garçons s’il avait eu en cadeau 50cm de caoutchouc carré pour faire une fronde afin de chasser les tchiris, les piafs autrement dit les moineaux. Il y en avait partout dans les citées. Qui n’avait pas sous son toit des moineaux ou des hirondelles qui nichaient.

 

Chers lecteur c’est là je j’attire votre attention sur ce petit oiseau terne mais au combien attachant quand on s’intéresse à son mode de vie. En 60 ans nous avons détruit des tas ce choses par notre comportement dans votre environnement et cela du à l’évolution de notre mode de vie égoïste, stupide, ainsi que part une technologie qui nous détruira puisque comme des moutons de Panurges nous succombons aux sirènes de l’argent ainsi qu’à la manipulation de nos dirigeants. Notre inconscient nous aveugle ce qui nuit à notre vie à tous. A cette époque il n’y avait pas de téléphone 4G ne serai que cet exemple, riez et nous vivions très bien !!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Et bien voila une raison pour qu’insensiblement nous ne supportons plus les moineaux sous notre toit. Les pesticides, les évolutions des matériaux qui font que les toitures n‘offrent plus l’habitat à nos piafs nos vulgaires tchiris nommés comme cela à cause de leurs cris tchiri, tchiri, tchiri 

 

Pour la rentabilité nous supprimons tout, ex les banques, on nous force faire le travail par nous-mêmes et en plus on augmente vos frais en tout genre. Plus de poste, plus de banque, plus de médecins, plus de boulangerie, plus et plus et plus la liste est trop longue ………… et bien entendu plus de moineaux !!!! Notre mode de vie change a grande vitesse avec en plus l’importation massive d’émigres au comportement beaucoup plus dérangeant que nos petits tchiri, n’en déplaise aux bien pensants. En 20 ans je me suis fait agressé 5 fois et jamais par des oiseaux ou peut-être de drôles d’oiseaux.

 

Comme nous sommes des individus versatiles et manipulables à souhait, quand l’irréparable pointe son nez c’est à se moment que « les y cas les faut qu’on » montent aux créneaux. D’ailleurs c’est comme cela qu’ont apparu les écologistes vous savez ces personnages qui veulent apprendre à siffler aux oiseaux ou à nager aux poissons genre Nicolas Hulot qui fait tout ce qu’il vous demande de ne plus faire. Dans notre région nous avons des citées qui ont disparus, c’est Le Magny et le Bois du Leu (Bois du loup en vieux Français) le déracinement des gens à laissé des traces dans la mémoire de ses habitants, mais la faune personne ne se doute combien elle perdu de façon irrémédiable. C’est pour cela que j’attire votre attention sur ce petit moineau, je vais vous révéler quelques secrets.

 

Dernièrement dans Montceau news un article sur les oiseaux a attiré mon attention concernant les réflexions au sujet des chats. Là aussi c’est du n’importe quoi, les chats ont toujours existés et le plus marrant ils ne bénéficiaient pas de boites de pâté ou des croquettes à tout sortes de produits, à l’époque et il y avait des oiseaux. Accuser les chats c’est comme les autres constatations ubuesques toujours faciles pour justifier les faits. L’emploie de pesticides, la bonne conscience mange pas de pain, ce n’est pas moi c’est l’autre ! on accuse les autres mais on ne se remet pas en cause soit même

 

 

Le moineau de la famille des tisserins ayant perdu dans la nuit des temps leurs capacités de construire un nid. Comme Darwin la démontré dans l’évolution des espèces et bien il c’est adapter aux constructions des hommes pour utiliser leurs bâtisses pour faire leur nid. Plus besoin d’entrelacer des brindilles une sous pente suffira avec quelques plumes pour faire un nid douillet, c’est ça l’adaptation et c’est valable pour tous les hêtres vivant même chez les humains ou par-dessus le marché ceux –ci ont inventé l’argent ainsi que l’exploitation de migrations massives et non saisonnières. Nos habitations ainsi que notre comportement ne laissent plus de place à ces petits moineaux.

 

Un exemple concret : ma voisine décédée la maison a été vendue, les nouveaux acquéreurs on entreprit des travaux qui on délogé ces habitants les moineaux, encore un lieu de disparu pour ces petits piafs. Je ne les vois plus mais je pense à eux regardez la première photo du haut Un autre exemple sur les parkings des grandes surfaces il y avait des moineaux qui venaient sous les chariots glaner quelques miettes on n’en voie plus ou sont-ils ? il y aura toujours des personnes qui affirmeront que chez eux il y en a, je leur répondrais vous avez de la chance protégés les bien…………………

 

Son comportement :

 

Sa vie est grégaire c’est-à-dire ils vivent en groupe voir en colonie de façon très hiérarchisée. Des règes sont appliquées par le groupe, non respectées des sanctions sont prévisibles. Qui n’a pas connu des explications de moineaux dans une haie voir même au sol à 4 ou cinq protagonistes.
On les distingue avec leur plastron et a la grandeur de la tache sous le cou, inexistante chez les juvéniles de plus en plus grande entre le sergent le capitaine et très grande chez un colonel.

 

Juvénile sergentcapt Colonel

 

Le groupe et organisé comme un régiment avec une hiérarchie toute militaire. Les grades correspondent avec leur âge la concurrence est féroce entre eux surtout pour un bon emplacement de nid.

 

Selon Olivier Paîkine ornithologue de l’île- de -France la région de Paris intra-muros abritait 43000 couples de moineaux en 1962, il en reste 10000 en 2010 voir 5000 maintenant, c’est affolant.

 

Pour les fidèles lecteurs s amis de la nature : si vous avez des observations dans ce sens laissez un commentaire ou envoyer moi un Email à

 

bernard.loiseau4471@orange.fr merci pour votre contribution

 

Dans un prochain article j’aurai besoin de votre participation sur la disparition des oiseaux dans nos jardin cet hiver une catastrophe nationale annoncée »

 

 

 


loi 22 02 171

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “Insolite : Bernard l’Oiseau inquiet…”

  1. mimi dit :

    Joli sujet plein de vérité.Cet hiver moins de mésanges,plus de verdiers,j’ai vu un rouge -gorge,pourtant je les nourri ,il y a toujours de la nourriture,il y a des moineaux mais moins nombreux que les années passées.Où sont-ils partis?…

  2. BJL dit :

    Bonjour, sujet intéressant; Pour moi la disparition d’oiseaux de petites tailles, n’est elle pas due aussi à une présence excessive de « Pie et Corbeau ». Chez moi à Saint-Vallier ces volatiles sont trop présents. Qu’en pensez-vous ?..

    • loiseau dit :

      Bonjour BJL,
      vous avez parfaitement raison d’accuser la pie et le corbeau mais c’est très faible le prélèvent envers les petits oiseaux. Effectivement ils font partie des prédateurs mais surtout en période de nidification ou quand ils trouent un nid ils le pillent, le principal prédateurs est le faucon qui chasse pour se nourrir, la nature étant bien faite un prédateur de ce type possède un grand territoire de chasse et ne met pas en danger la faune, n’oubliez pas que le plus dangereux de tous les nuisibles c’est l’être humain, par bêtise , ignorance, par cupidité et j’en passe. Je ne le verrais pas mais avant 50 ans ce qui restera de faune animale sera réduite à une peau de chagrin. 2000 espèces végétales et animales disparaissent chaque année, c’est affolant je ne suis pas écologiste dans le terme seulement un respectueux de la nature et croyez moi c’est déjà difficile. Pensez à vos petits enfants ne les privez pas de ce qui nous reste.
      au plaisir BJL Bernard l’Oiseau

  3. SCUTINET dit :

    Merci Bernard l’ Oiseau pour cet article plein de vérités et de bon sens ! Ce serait bien que tous les fidèles lecteurs de Montceau News puissent faire découvrir ledit article et sensibiliser leur entourage. J’ insiste : c’ est très important voire même grave pour l’ avenir de notre planète. Haro aux pesticides, sulfites, colorants, ondes néfastes etc… qui nous pourrissent la santé et la vie. Français, soyez vigilants, c’ est l’ avenir des générations futures qui en dépend…. !!!